Dernières news

Arrestation du trafiquant d’armes Ahmed Latrech

Des unités sécuritaires spéciales, mandatées par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ont procédé, ce lundi 25 septembre 2017, à l’arrestation de Ahmed Latrech. Il s'agit de la troisième partie impliquée dans le trafic d’armes avec Hédi Yahya, nommé Wechwecha, et Mohsen Seghir arrêtés, pour leur part, à l’aube ce matin à Médenine.

 

Les suspects, nous a confié une source bien informée, ont été relâchés par le pôle judiciaire de lutte anti-terroriste dans la mesure où le caractère terroriste de leurs activités n’a pas été établi. Un mandat de dépôt a été émis à leur encontre par le Tribunal de Gafsa.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiéss le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

adel
| 26-09-2017 16:28
Il est difficile d'établir un lien entre le trafic d'armes et le terrorisme comme il est aussi difficile d'établir un lien entre la négligence, l'incompétence et l'échec.

kameleon78
| 26-09-2017 11:39
Vous avez plus de chances de vous en sortir si on trouve des armes chez vous qu'un joint de drogue. C'est la nouvelle Tunisie libre et démocratique, et si on vous fait un test anal positif cela aggrave votre cas, mais pour les armes pas de soucis, une Kalachnikov chez vous c'est un objet de collection.

1/3i
| 26-09-2017 09:29
mais la liberté pour du trafic d'arme... en attendant un hypothétique procès..

le monde à l'envers

Bab ezzira
| 25-09-2017 21:54
SCANDALEUX :"Les suspects, nous a confié une source bien informée, ont été relâchés par le pôle judiciaire de lutte anti-terroriste dans la mesure où le caractère terroriste de leurs activités n'a pas été établi."

Messieurs, Vous êtes les garants de notre sécurité nationale. Partant de ce fait je tiens à vous rappeler les disposition de l'article 35 de la Loi organique n° 2015-26 du 7 août 2015, relative à la lutte contre le terrorisme et la répression du blanchiment d'argent
Art. 35 - Est coupable d'une infraction terroriste et puni de vingt ans d'emprisonnement et d'une amende de cent mille dinars, quiconque commet, sciemment, l'un des actes suivants :
1. introduire, exporter, importer, passer en contrebande, céder, commercialiser, fabriquer, réparer, introduire des modifications, acheter, détenir, exposer, emmagasiner, porter, transporter, livrer ou distribuer des armes à feu de guerre et de défense et des munitions, qu'ils soient entièrement assemblés ou décomposés en pièces détachées.
2. fournir, par tout moyen, des armes, des explosifs ou des munitions.
Messieurs, suite au constat flagrant du refus volontaire de certains juges (proche de la mouvance sectaire et des anarchistes) d'appliquer les lois de la république, je tiens à vous informer que les affaires de terrorisme nécessitent un traitement très particulier et tres prudent. Ie fait de libérer le même jour les inculpés de graves accusations sans laisser le temps aux enquêteurs démontre l'implication du couple batard dans la justice Tunisienne. la trace maléfique du passage de la secte dans la justice est très évidente .
Votre intervention est plus que URGENTE AU NOM DES FONDEMENTS DE NOTRE REPUBLIQUE

takilas
| 25-09-2017 21:08
Sauf qu'ils ne savent pas "qu'un jour est pour toi. et qu'un autre jour est contre toi ".
Qu'il se rappelle de son banditisme de 2011-2012-2013-2014...
Et qu'en jour viendra que tout sera dévoilé ; ce jour ne tardera certainement pas

anti-islamiste
| 25-09-2017 18:02
Et les politiciens c'est pour quand ?

tounsia2
| 25-09-2017 17:51
Des trafiquants d'armes sont relâchés car le pôle judiciaire n'arrive pas à prouver le caractère terroriste de leurs activités ! Il suffisait pourtant de se poser la question suivante: à quoi peuvent servir les armes ? A moins que ces juges ne savent pas encore que les armes tuent et que tuer est un crime !

Gg
| 25-09-2017 17:19
Des trafiquants d'armes relâchés!!!
Let's go on, friends!

A lire aussi

L’ISIE a publié, aujourd’hui, mercredi 21 février 2018, le classement général des partis et des

21/02/2018 21:24
1

L’Organisation des Nations Unies a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance envers la Tunisie pour

21/02/2018 21:18
0

Une réunion consacrée au développement du marché financier tunisien s’est tenue, ce mercredi 21

21/02/2018 21:07
0

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, est revenu

21/02/2018 20:04
0

Newsletter