alexametrics
Dernières news

Arrestation de Mohamed Ghariani, secrétaire général du RCD


Mohamed Ghariani, secrétaire général du RCD, a été arrêté lundi 11 avril 2011, rapporte Mosaïque FM.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Tuni_Avenir
| 12-04-2011 22:00
S'il a commis des crimes tels les assassinats de Kasserine, qu'il soit juge. Lui monter une affaire pour avoir dépenser de l'argent de l'état pour des activités RCD n'est pas juste. Le RCD se considérait comme étant l'état ou le ministère des affaires sociales. C'était faut mais de la a mettre Mr. Ghariani en prison n'est pas juste. Enfin nous savons tous que le RDC n'avait pas vraiment 2 Millions d'adhérents puisque la majorité était oblige de l'être. Qu'on laisse les honnêtes participer a la construction de la nouvelle Tunisie. Une démocratie ne peut pas démarrer avec une exclusion.

Samir
| 12-04-2011 17:07
Est-ce que pendant ces trois ans , il y avait seulement un seul SG du RCD?(je suis pas RCDiste) mais que la loi soit appliquée

Dr Tarek Mancini
| 12-04-2011 16:42
La décision d'abolir le RCD et de mettre 2 Millions (10 en réalité par le silence de tous ) dans le même sac, les manipulateurs au nom de la révolution signent la séparation et la désintégration de l'unité nationale en mettant de côté une partie de la population qui n'est pas forcément corrompue ou pourrie; Cette vengeance voulue par des crapules sanguinaires souvent en fuite n'est pas le souhait du peuple je pense que ces décisions sont un peu hâtives et ne représentent pas la majorité. Pauvre Tunisie, la route est grande ouverte aux extrêmistes de tous bords. Merci aux avocats pourris et aux magistrats frustrés.

Hammadi H
| 12-04-2011 14:38
Attention Mohamed Ghariani n'a pas été arrêté pour un rôle quelconque dans l'après 14 janvier (ce qui serait logique) mais pour avoir utlisé des fonds publics à des fins illégitimes. Or à ma connaissance c'est le SG du RCD qui a passé le moins de temps à la tête du parti( où sont Hamed Karoui, Zouari, Neffati, Ali Chaouch?)
Par ailleurs le trésorier du RCD c'est plutôt Kallel comme l'a souligné Abdelwahab Abdallah. A mon avis, on est en train de satisfaire certains extrêmistes qui veulent priver 2.350 millions de personnes(dont près de 80% de propres) de se présenter aux élections pour laisser le champ libre à des personnes inaptes à faire face à la concurrence. Arrêter des corrompus , oui mais que ce soit dans les règles de l'art et pour des accusations sérieuses. C'est comme au Guantanamo , on arrête qui on peut on verra pour les accusations après.

INGENIERIE JURIDIQUE
| 12-04-2011 13:28
J'aurais préféré lire attentivement l'article 32 du code pénal qui va faire un TSUNAMI après le tremblement de la révolution car mêmes qui ont fait la révolution seront jugés par ce même texte:

ARTICLE 32 du code pénal :

CODE PENAL - chapitre III des personnes punissables

Est considéré complice et puni comme tel :

1- Celui qui, par dons, promesse, menaces, abus d'autorité ou de pouvoir, machinations, artifices coupables, a provoqué à l'action ou donné des instructions pour la commettre,
2- Celui qui, en connaissance du but à atteindre, a procuré des armes, instruments ou tous autres moyens susceptibles de faciliter l'exécution de l'infraction,
3- Celui qui, en connaissance du but sus-indiqué, a aidé l'auteur de l'infraction dans les faits qui l'ont préparée ou facilitée ou dans ceux qui l'ont commencée, sans préjudice des peines spécialement prévues par le présent code pour les auteurs COMPLOT OU DE PROVOCATION TOUCHANT A LA SURETE INTERIEUR OU EXTERIEUR DE L'ETAT, même dans le cas où l'infraction qui était l'objet de la conspiration ou de la provocation n'a pas été commise,
4- Celui qui a prêté, sciemment (de façon délibérée), sons concours aux malfaiteurs pour assurer, par recel ou tous autres moyens, le profit de l'infraction ou l'impunité à ses auteurs,
5- Celui qui connaissant la conduite des criminels des malfaiteurs, exerçant des brigandages (pillage) ou atteintes contre la SURETE DE L'ETAT, LA PAIX PUBLIQUE, les personnes ou les propriétés, leur a fourni habituellement logement, lieu de retraite ou de réunion.

Si Mohamed Ghariani est complice alors qui est le commanditaire principal ainsi que les autres malfaiteurs. Ghariani s'écroule en tant que secrétaire général du parti ou en tant qu'ancien gouverneur de SIDI BOUZID ? Car à SIDI BOUZID la situation n'était pas saine et toutes les autorités ont abusé de leur pouvoir je dis bien TOUTES LES AUTORITES'

lassad
| 11-04-2011 22:57
étourdissante cette histoire, bientôt ils vont annoncer la confiscation de ses biens...comme les 3 autres...à qui le tour? qui est tête de liste sur les bouc-émissaires? RIDICULE !!!! c'est ca la justice ??? ET LES AUTRES???

mohamed
| 11-04-2011 22:53
et ca rime à quoi ce mandat de dépôt qui dit-on va garantir le bon déroulement de l'enquête?? après 3 mois ?? pourquoi il n'a pas été arrêté avec les 3 premiers?? pourquoi les 6 autres sont toujours dehors???? ils comptent interroger une personne par mois???

amadyka
| 11-04-2011 22:52
Ne faudrait-il pas faire procéder à l'arrestation des RCdistes, dans leur totalité, soit deux millions trois cent cinquante mille personnes? hamadi khammar

Saïd
| 11-04-2011 21:34
Ce n'est pas Ben Ali qu'il faut dire mais Trabelsi, à moins que tu es cru la mascarade du palais que les pseudos juges ont "découvert"

red devil
| 11-04-2011 20:36
non monsieur 99 % des tunisiens n'auraient pas accepté d'être SG du RCD. 10.000 corrompus auraient accepté la liste est quand même longue mais ils se reconnaîtront !!!!

A lire aussi

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
4

L’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé, dans un communiqué rendu public ce

14/11/2018 16:26
0

Après l’acquisition de DNO Tunisia, Panoro Energy est en train de finaliser les démarches pour une

14/11/2018 16:20
0

Newsletter