Ameur Mehrezi : Les juges qui deviennent avocats ne peuvent plaider devant le dernier tribunal où ils siégeaient

Businessnews.com.tn | publié le 13/06/2017 14:42

Le bâtonnier des avocats, Ameur Mehrezi, a déclaré ce mardi 13 juin 2017 sur Cap FM que « dans le métier d’avocat, qui a des traditions vieilles de plus de 120 ans, il y a des principes plus forts que les lois ». Il a expliqué que la loi de 1989 interdit aux juges à la retraite, qui veulent devenir avocats, de travailler dans le dernier tribunal où ils ont occupé le poste de magistrat, et ce pendant un minimum de deux ans. Ameur Mehrezi souligne au final : « Malgré le fait que la nouvelle loi ne cite pas cette partie, nous, en tant qu’ordre des avocats, continuons à l’appliquer ».

 

M. Mehrezi a ajouté que, en vertu de ces traditions, « les candidats à la profession d'avocat, des débutants aux magistrats à la retraite, doivent effectuer des visites de courtoisie aux membres de l'Ordre des avocats et au bâtonnier de l'Ordre! ».

 

 

S.A


Ameur Mehrezi : Les juges qui deviennent avocats ne peuvent plaider devant le dernier tribunal où ils siégeaient

publié le 13/06/2017 14:42

Le bâtonnier des avocats, Ameur Mehrezi, a déclaré ce mardi 13 juin 2017 sur Cap FM que « dans le métier d’avocat, qui a des traditions vieilles de plus de 120 ans, il y a des principes plus forts que les lois ». Il a expliqué que la loi de 1989 interdit aux juges à la retraite, qui veulent devenir avocats, de travailler dans le dernier tribunal où ils ont occupé le poste de magistrat, et ce pendant un minimum de deux ans. Ameur Mehrezi souligne au final : « Malgré le fait que la nouvelle loi ne cite pas cette partie, nous, en tant qu’ordre des avocats, continuons à l’appliquer ».

 

M. Mehrezi a ajouté que, en vertu de ces traditions, « les candidats à la profession d'avocat, des débutants aux magistrats à la retraite, doivent effectuer des visites de courtoisie aux membres de l'Ordre des avocats et au bâtonnier de l'Ordre! ».

 

 

S.A


Commentaires (4) Commenter
logique
caputvada
| 14-06-2017 10:12
Dans certains pays européens, c'est l'inverse qui se produit c'est à dire ce sont les avocats qui deviennent magistrats et dans ce cas, ils ne peuvent siéger dans le ressort de leur ancien barreau pendant 5 ans et non 2 ans.
c'est un peu tiré par les cheveux,non?
TMT
| 14-06-2017 01:10
Dans ce cas pourquoi avoir attendu aussi longtemps? Et puis, ne pensez vous pas que cette décision peut être facilement contournée en faisant appel à un débutant comme écran?
Honnêtement,je crois plutôt à un règlement de compte.
Les Us et Coutumes, une législation parallèle ?!
Abou Walid
| 13-06-2017 18:38
Alors les Us et Coutumes ont force de Loi ?! Si c'est le cas tout autre secteur peut s'en prévaloir ?!
10 ans
walid
| 13-06-2017 14:48
2 ans c'est trop peu, il faudrait que ça soit interdit au moins pour 10 ans.
Ainsi un avocat ne plaidera plus devant ces ancien collègues...
Le citoyen ne sait pas que c'est malheureusement une pratique courante en Tunisie. Et que la justice est ainsi souvent rendue de manière douteuse...
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration