alexametrics
Dernières news

Ameur Meherzi annonce une grève générale des avocats à partir du 20 décembre

Ameur Meherzi annonce une grève générale des avocats à partir du 20 décembre

Le bâtonnier de l’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat), Ameur Meherzi a annoncé, ce mercredi 19 décembre 2018, une grève générale à partir de demain 20 décembre 2018. Des sit-in seront aussi observés quotidiennement dans les tribunaux sur tout le territoire tunisien comme mesure d’escalade.

 

M. Meherzi a également indiqué qu’une grève ouverte est envisageable et qu’une suspension des activités des avocats n’est pas exclue. Une décision qui a été prise en signe de contestation des dispositions de la Loi de finances 2019 stipulant la levée du secret professionnel pour les avocats.

« La levée du secret professionnel fera de l’avocat un dénonciateur et un informateur et cela porte atteinte au cœur de notre métier. Ainsi, les avocats qui divulgueront le secret professionnel deviendront des citoyens de troisième zone et seront l’objet de poursuites disciplinaires. Nous ne nous conformerons jamais à cette disposition et nous espérons que l’Instance provisoire de contrôle de la constitutionnalité des projets de loi rejettera ce texte illégal », précise Ameur Meherzi lors de son passage à la matinale de Jawhara FM.

 

Toutefois, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum a infirmé cette levée indiquant que le secret professionnel était maintenu pour les consultations juridiques, les affaires en cours ainsi que l’activité initiale de l’avocat. Ainsi, la divulgation du secret professionnel ne touche que les activités en dehors du métier d’origine de l’avocat et ce conformément aux pratiques internationales établies.

 

L’Ordre national des avocats de Tunisie avait annoncé la création d’une commission d’experts pour contester la constitutionnalité de la Loi de finances 2019. Suite à l’appel de l’Union tunisienne des professions libérales (UTPL), une marche de protestation s’est tenuele 13 décembre 2018, sous le slogan « Le secret professionnel, une ligne rouge ». Le mouvement a démarré à partir du Palais de la justice vers la place de la Kasbah.

 

B.L

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Imed
| 19-12-2018 21:02
Les avocats, censés être l'élite de la société, ne pensent qu'à leurs intérêts. Il y a des innocents ou des auteurs de crimes véniels qui attendent leur avocat comme Le Sauveur... mais qu'ils fassent autre chose pour protester, comme ne plus payer leurs impôts. Mais suis-je bête ! Ils ne paient déjà pas leurs impôts, difficile donc d'utiliser ce moyen de pression. Que faire alors? Mais s'en prendre au pauvre citoyen... "zidou, mazel yetnaffess"... Les avocats ne sont pas là pour faire triompher le droit, mais pour faire triompher leurs intérêts personnels.
Que les avocats honnêtes aillent déclarer leurs biens à l'INLUCC ou afficher leur déclaration d'impôt. Ils pourront utiliser cela comme argument marketing auprès de leur clientèle...
Pauvre Tunisie...

Microbio
| 19-12-2018 18:47
Vous avez raison, en Tunisie et jusqu'à' aujourd'hui, les étudiants ayant de mauvaises notes au BAC ne sont autorisés qu´à devenir avocats ! c´est la médiocrité même.

Pour moi c´est le type humain le plus corrompu, intellectuellement, qu´on peut imaginer!

tounsi
| 19-12-2018 16:20
vocats hypocrites interpretent a leur guise article 34 ils veulent proteger les delinquants fiscaux parce que eux meme sont delinquaux fisquaux leur greve ne touche pas leur recette ils richement payes par avance pauvre justiciable honte a ceux qui se croits au dessus des citoyens cnss a part secretaires brimees dans leur droit ils se prennent pour une race superieure

jilani
| 19-12-2018 12:43
Le métier d'avocat est souvent associé aux combines et manipulations. Plusieurs avocats travaillent dans les circuits parallèles surtout dans le domaine foncier et immobilier. Le vieux renard que ses proches appellent "haka l'avocat" montre bien l'exemple d'un avocat magouilleur combinard qui a souillé son poste et n'a pas respecté ses promesses vis à vis de ses électeurs. Ce bâtonnier manque de persévérance et agit comme les syndicalistes pourris au lieu de défendre sa cause au plus haut niveau.

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter