alexametrics
Dernières news

Algérie : L'homme d'affaires Issad Rebrab placé sous mandat de dépôt

Algérie : L'homme d'affaires Issad Rebrab placé sous mandat de dépôt

 

L’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab, a été arrêté hier soir, lundi 22 avril 2019, et placé sous mandat de dépôt dans le cadre d’une affaire de corruption.

 

Le Pdg du Groupe Cevital, âgé de 74 ans, aurait donné de fausses déclarations concernant le mouvement de capitaux vers l’étranger. Il est accusé de surfacturation d’équipements importés et d’avoir importé des matériaux usagés malgré le fait qu’il détienne plusieurs avantages fiscaux, douaniers et bancaires.

 

L’homme le plus riche en Algérie a été transféré à la prison d’El Harrach en attendant son procès, précise l'AFP.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

mansour
| 23-04-2019 22:58
Allahou Akbar @Abel Chater réjoui toi le grand peuple musulman d'Egypte comme les tunisiens,algériens,soudanais,libyens vient d'approuver avec une large majorité la révision constitutionnelle prolongeant la présidence d'Abdel Fatah al-Sissi...et même les terroristes islamistes freres musulmans salafistes du Hamas expriment leurs immense joie car seul le Leader Al Sissi est en mesurer d'imposer à Israël après l'avoir supplié pour un cesser le feu et trêve pour sauver la direction du Hamas cachée et terrée dans des tunnels...

Chaoui
| 23-04-2019 22:02
Tout ce qu'on raconte sur rebrab est faux .
Il est accuse par la douane de sur facturation d'une machine usagee ,alors qu'après expertise la justice a donné gain de cause a rebrab parce-que la dite machine est neuve a été fabriqué en Allemagne spécialement pour son unité
d'eau extra pure .,tout le reste c'est la propagande du pouvoir en emprisonnant rebrab espère pousser les kabyles qui sont 5 millions a l'émeute et ainsi casser le hirak trop pacifique
Rebrab c'est le propriétaire de Brandt il sait que le pouvoir l'attend au tournant a cause de son opposition a Bouteflika ,il ne commet pas ce genre d'erreur pou une machine

Abel Chater
| 23-04-2019 21:56
@mansour
Inutile de perdre ton temps et ton énergie à guerroyer l'Islam, même par le biais de la Révolution algérienne. Il faut être aveugle pour ne pas avoir remarqué la présence du drapeau palestinien en grand nombre, dans toutes les manifestations du peuple algérien et sur l'ensemble du territoire algérien..
Tous les peuples arabes et musulmans, vous détestent comme de la peste. Ce langage de «islamistes» et de «Islam politique», ne t'aidera plus à rien. Depuis 70 ans que vous corrompez les dictateurs arabes, sans avoir réussi à gagner un seul citoyen arabe ou musulman pour vos crimes contre l'humanité.
Le ridicule talmudique, vous détruit à lui tout seul.
Allahou Akbar.

Un tunisien
| 23-04-2019 19:19
En Algérie, on n'a épargné presque personne.

En Tunisie, on a épargné presque tout le monde.

Peut-on toucher le fils de Béji et compagnie?

La LIBERT'? a un père : MOHAMED BOUAZIZI,

mais la JUSTICE est ORPHELINE !!!

et ATTENTION ...

Forza
| 23-04-2019 19:02
Les frères algériens devraient faire attention pour ne pas finir gouvernees par une dictature melitaire a la Sissi d'Egypte. Le pouvoir semble être dans les mains de Gaid Salah. Il joue sur le temps pour ne pas laisser des personnes civiles prendre le relais. Mr. Rabrab est un des plus grand homme d'affaires d'Afrique. Il a crée beaucoup de jobs pour les algériens. Il participe pour une grande partie des exports algériens hors hydrocarbures. Les algeriens et les soudanais ont beaucoup fait pour leur liberte mais ils risquent de finir dans desdictatures melitaires surtout que les emiratis et saoudiens essayent d'influencer la situation.

Citoyen
| 23-04-2019 18:37
Il faut éviter la destruction des empires industriels et commerciaux bâtis par les personnes incriminés et Confier leur gestion à des professionnels bien sélectionnés et qui seront payés sur la base d'une rémunération indexée sur les futurs résultats : bonus malus.

Abel Chater
| 23-04-2019 18:28
Ou est-ce que la lutte contre la corruption, ne touche pas les "Swahliyas" ?

abc
| 23-04-2019 18:26
Jusqu'à présent ils ont fait un boulot propre.
S'il se mettent à faire ce que nous avons fait, c'est à dire se mutiler, ils ouvrent la porte aux autres risques et ils ne sont pas sortis de l'auberge.
Ils ont leurs richesses, ce qui est une arme à double tranchant. Ne pas perdre ce vu que les opportunistes (locaux et étrangers) sont d'autant plus intéressés.

DHEJ
| 23-04-2019 18:20
Ou plutôt la guerre des clans...

A lire aussi

Les nouvelles nominations opérées au sein du ministère des Affaires locales et de l'Environnement

19/05/2019 21:40
1

Selon un enseignant à cette université, les membres de Ijaba auraient menacé la rectrice de

19/05/2019 19:27
1

HCE a, dans un statut rendu public sur sa page Facebook, jugé que la diffusion de ce faux communiqué

19/05/2019 18:49
1

L'accident a eu lieu suite à la collision d'un train avec une voiture au niveau de la

19/05/2019 13:57
7

Newsletter