alexametrics
Dernières news

Ahmed Néjib Chebbi : BCE espère voir Taboubi provoquer la chute du gouvernement !

Ahmed Néjib Chebbi : BCE espère voir Taboubi provoquer la chute du gouvernement !
 
 
 
L’homme politique, Ahmed Néjib Chebbi a lâché une véritable bombe, ce lundi 25 juin 2018 sur sa page Facebook, en affirmant que le président de la République souhaite en secret le départ du chef du gouvernement ,Youssef Chahed : « Le chef de l’Etat, reclus dans son palais, se cantonne dans un attentisme étouffant. Il rechigne à exercer ses prérogatives pour résoudre une crise qu’il a provoquée et qui menace de se transformer en crise systémique. Il attend que Ghannouchi revienne à des sentiments meilleurs et consente à lâcher son allié de circonstance, Youssef Chahed. A défaut, il espère voir Taboubi provoquer la chute du gouvernement par la rue ! », a analysé l’ancien opposant. 
 
Dans un second temps de sa réflexion, Ahmed Néjib Chebbi a incité les forces démocrates à demander le départ de l’actuel gouvernement. « Il est temps que les démocrates s’en mêlent. Ils doivent réclamer dans l’unisson le départ du gouvernement. Pour quelles raisons, dira-t-on ? Parce qu’il a échoué dans sa mission, parce qu’il est source de tensions sociales et politiques qui menacent la stabilité du pays, parce qu’il se prête enfin au jeu d’un parti – En-Nahdha- qui n’a d’autres objectifs qu’exploiter la crise à des fins partisanes hégémonistes. Par qui sera-t-il remplacé ? Par un gouvernement restreint, compétent qui fort du soutien intérieur peut amorcer les grandes réformes, la relance de l’économie, stabiliser la situation sociale et négocier avec les partenaires extérieurs des conditions de la mise en œuvre des réformes et de leur cadence ». 
 
Enfin, celui qui a été éphémère ministre du Développement appelle les démocrates à s’unir pour construire un front uni : « Les démocrates peuvent – et doivent – inscrire leur démarche dans la construction d’une force indépendante, une force d’opposition et d’alternance qui ouvre une perspective de réalisation des objectifs de la révolution : sortir les jeunes et les régions du désespoir et remettre la Tunisie sur les rails du progrès, de la prospérité et de l’équité ! »


N.B.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

Khemiri
| 26-06-2018 13:54
Le mal de la TUNISIE: ses vieux ,j'en suis un, ANC en est un autre. BCE en est un autre. L'erreur est dans la constitution.IL aurait fallu interdire les postes de président à ceux de + de 60ans. Les renouvellement de la classe politique serait ainsi plus rapide et les plus jeunes auraient la chance de mettre plus d'ardeur à leur travail avant d'être atteints par la limite d'âge.
Maintenant vous voyez que nos vieux (dont BCE ) se cramponnent à leur poste et complètent contre le chef de gouvernement, plus jeune ,et attendent sa chute. Quel gâchis pour nous.

Professeur de droit
| 25-06-2018 23:01
Malgré le flot d'injures sans réflexion qu'il va certainement recevoir, son analyse sur BCE est totalement vraie, meme YC le reconnait clairement, quand il va chercher le soutien chez Ghannouchi, et non chez celui qui l'a nommé.
Celui qui n'a pas compris que ce que Chebbi dit sur la stratégie de BCE est la pure réalité, que celui-là se concentre sur le foot, la politique n'est pas pour lui.

abouali
| 25-06-2018 20:18
Comme toujours, M. Chebbi se complaît dans les généralités et les conseils improductifs et inutiles. Il prête au Président des intentions qu'il n'a certainement pas, et qui ne sont que le fruit de son habituelle et permanente interprétation erronée de la situation. A son âge, quel est en définitive le bilan de cet homme ? Echecs et désillusions sur toute la ligne : ni lui même ni son (ex) parti n'ont réussi à se tailler une place en vue dans le paysage politique tunisien. Aujourd'hui, il continue encore a essayer de se mettre en évidence par des analyses surréalistes et des préceptes éculés. Si Ahmed, ce sont d' hommes d'action, pragmatiques et lucides , et non de bonimenteurs aigris et désabusés, dont nous avons le plus besoin. Et pour votre gouverne, BCE n'est pas homme à lâcher les siens aussi facilement, et surtout pas par les pirouettes que vous décrivez. D'autant plus qu'il considère Chahed comme le fils qu'il aurait voulu avoir plutôt que son dégénéré de rejeton, (ce qui expliquerait d'ailleurs le ressentiment nourri par ce dernier envers l'actuel premier ministre).


Mustapha STAMBOULI
| 25-06-2018 17:37
Ce démocrate des salons cherche à provoquer la paralysie de la Tunisie. La rue est plus sage que cette classe politique pourrie. La résolution de l'équation/crise politique doit passer forcement par les canaux constitutionnels. Tout autre autre solution est un coup d'Etat et ses commanditaires seront condamnés par le peuple et par l'histoire.

najibbik
| 25-06-2018 17:27
monsieur chabbi rate encore une fois l'occasion de se taire ? oui jamais un homme politique tunisien ne s ' est montré aussi maladroit

Soufi
| 25-06-2018 15:43
Louken albouma FihA kheir matfalletha assayada.
A bon entendeur salut.

SELIM
| 25-06-2018 15:12
Plus que son égo et sa bouille à la Bourvil, ce chebbi n'aime rien d'autre. Alors que tous les experts internationaux prévoient un taux de croissance de 4 à 5% dans la prochaine décennie (y compris la très prestigieuse Havard !), des pseudo politiques ayant échoué lamentablement à toutes les élections se la jouent alarmistes et populistes rien que pour avoir l'illusion d'exister encore ! Quand à BCE il est vrai que son attitude est pour le moins ambiguë et il devrait avoir au moins l'honnêteté de prendre position dans cette affaire !!!

Tunisino
| 25-06-2018 15:03
-sortir les jeunes et les régions du désespoir et remettre la Tunisie sur les rails du progrès, de la prospérité et de l'équité-
Aux demandes de la révolution, qui n'ont pas été réalisées, une nouvelle demande s'ajoute: Arrêter l'appauvrissement des Tunisiens!

SELIM
| 25-06-2018 15:01
Souhaitez-vous vous aussi accélérer la chute du gouvernement ? Merci de donner une explication au retrait de cet article svp, ça y va de votre crédibilité et votre sérieux.

B.N.: Cet article a été retiré à cause d'une erreur de source. Merci de votre compréhension.

A lire aussi

S’est tenue aujourd’hui, samedi 17 novembre 2018, à Tunis, la 8ème édition du conseil des

17/11/2018 22:02
0

Noureddine Bhiri a été reconduit aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à la tête du bloc

17/11/2018 21:17
0

Le leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi s’est exprimé à l’occasion de la rencontre annuelle du bloc

17/11/2018 20:54
5

Présent aujourd'hui, samedi 17 novembre 2018, à La Marsa pour célébrer la fête nationale de

17/11/2018 17:55
6

Newsletter