alexametrics
Dernières news

Ahmed El Karm : Nous devons travailler sur 4 axes majeurs pour assurer le développement économique

Ahmed El Karm : Nous devons travailler sur 4 axes majeurs pour assurer le développement économique

 

 

Lors du séminaire national sur les orientations économiques et sociales pour le projet de Loi des finances de 2019 qui a lieu ce vendredi 14 septembre 2018, le président de l’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBEF) Ahmed El Karm a déclaré à Express FM que le développement de l’économie nationale pour l’année 2019 devra porter sur 4 axes majeurs.

 

Il a notamment expliqué que le but de ces axes est principalement d’intégrer l’économie parallèle à l’économie formelle. «Nous devons prendre des mesures plus audacieuses pour mieux organiser le secteur économique et ce, en réduisant la fiscalité de certains produits » a-t-il précisé.

 

M. El Karm a affirmé que le second axe consiste à soutenir la reprise économique en encourageant la production, l’épargne ainsi qu’en soutenant les investissements. Pour ce qui est du troisième axe, le but est de trouver des solutions plus efficaces aux institutions publiques qui sont en pleine crise. «La privatisation de certaines institutions publiques est la seule solution pour sortir de cette crise» a-t-il insisté.

 

Selon ses dires, le quatrième axe de ce projet aura pour objet de traiter le système de compensation et de l’orienter vers ceux qui le méritent en fonction de leurs salaires.

F.J

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Arrêtez de tels slogans !
| 14-09-2018 12:36
Epargne - Investissement, mais dans quel cadre ?
Est ce qu'on ne veut pas comprendre que le climat politique et social fait fuir l'épargne et les capitaux, regardez autour de vous et qu'on arrête les slogans qu'on rêve de faire passer sous forme de programmes économiques.
Quant au dossier des entreprises publiques, on n'arrête pas de le répéter depuis maintenant des décennies. Qu'est ce qu'on va faire de l'argent de la privatisation ?Qu'est ce qu'on va faire des ouvriers qui seront mis à la porte ?
Regardez l'histoire et vous allez comprendre que c'est un grand bluff, ce que vous proposez.
Par contre, mettez ça dans un programme de vente de certaines entreprises pour créer d'autres. L'Etat est toujours le meneur pour innover et pour impulser le développement.
Vous allez dire que la Banque Mondiale et le FMI vous l'interdisent.
Regardez les USA et l'Europe qui créent encore des entreprises publiques. Est ce que c'est Halal pour eux et Interdit pour nous.
Que notre classe politique soit constructive plutôt que OUI Ouiste.

MFH
| 14-09-2018 12:04
C'est comme s'il n'avait rien dit au fait. L'essentiel, est ailleurs. Seul un bâton autoritaire et juste peut donner un bon résultat.

DHEJ
| 14-09-2018 10:59
Intégrer l'économie parallèle est une mince affaire pour les pros pour dire comment intégrer les 300 Dinars des études privés à la Déclaration Unique de Revenues?

Et le tour est joué sauf que "AL MOTRAFINE" sont-ils trop "FASSIQUINES"?


Injustice!

Tunisino
| 14-09-2018 10:45
1. Intégrer l'économie parallèle à l'économie formelle: Il faut un état fort pour le faire!
2. Encourager la production, l'épargne, ainsi que les investissements: Epargne et Investissement sont contradictoires, et pour la Production il faut consulter l'Ugtt!
3. Privatiser certaines entreprises publiques: Il faut un Ugtt faible!
4. Orienter le système de compensation vers ceux qui le méritent selon leurs revenus: Très bonne idée qui peut même conduire à réduire la charge de compensation, mais il faut un zéro corruption!
Nos politiciens doivent se rendre compte que diriger ce pays est beaucoup plus difficile que gagner des élections, il faut tout simplement aider ce pays à court, moyen, et long termes sans beaucoup de calcul politique. L'histoire n'oubliera jamais leurs bienfaits malgré tout, comme pour Bourguiba et pour Ben Ali.

DHEJ
| 14-09-2018 10:39
Sa banque privée a été incapable virer les salaires des retraités à temps SOUFFRANT D'UNE VOLUMETRIE!

DHEJ
| 14-09-2018 10:28
Car il risque de se planter...

A lire aussi

Le suivi du plan d’action mis en place pour restaurer l’état du réseau télécom dans le gouvernorat

24/09/2018 14:06
0

La cotation des titres la société Sotipapier a été suspendue, à la demande du Conseil du marché

24/09/2018 11:41
0

Le gouverneur de Nabeul Saloua Khiari, s’est exprimé, ce lundi 24 septembre 2018, au sujet des

24/09/2018 11:32
1

Le directeur exécutif de la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurances (FTUSA), Kamel Chibani,

24/09/2018 11:16
0

Newsletter