alexametrics
Dernières news

Afek Tounes : Le remaniement a profité uniquement à Ennahdha

Afek Tounes : Le remaniement a profité uniquement à Ennahdha

 

Le bureau politique de Afek Tounes a estimé, dans un communiqué publié le 8 novembre 2018, que le remaniement a non seulement aggravé la crise mais il profite uniquement à Ennahdha.

 

Ainsi, le parti politique estime que le remaniement annoncé a échoué dans l’envoi de signaux positifs pour le traitement de la crise économique aigue : il n’a même pas rempli le minima d’évaluation objective, notamment au niveau du critère de la compétence, d’autant plus que les modifications sur la composition n’ont pas inclus les ministères concernés par les questions économiques malgré leur faible rendement.

 

En outre, Afek Tounes considère que le remaniement s’est limité à la logique des quotas partisans et des calculs politiques électoraux, tout en s’attachant au consensus avec Ennahdha, seul bénéficiaire de ce changement avec le renforcement de sa présence au sein du gouvernement.

Le parti pense, donc, que ce remaniement a accentué la gravité de la crise politique et approfondi les différends entre les chefs du pouvoir exécutif, ce qui confirme la chute du système de gouvernance à cause des conflits qui opposent ses deux ailes, aggravant davantage la confusion politique et le blocage à l’Assemblée des représentants du peuple, empêchant l’installation de la Cour constitutionnelle et de l’Isie, ce qui est une menace pour l'achèvement de la transition démocratique.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

khadija
| 09-11-2018 18:21
Yassine Brahim veut être le chef ou rien par conséquent il a dilapidé son parti

Voltaire
| 09-11-2018 11:46
Au lieu de continuer à critiquer sans cesse , il faut faire preuve de ses bonnes intentions c'est à dire quelles sont les solutions logiques et réalisables pour le pays . Il faut constituer une unification des partis politiques pour contre carré le parti politique islamique . Un front national solide préservant l'intérêt de la PATRIE avant les partis. Les tiraillements politiques intarissables pour le pouvoir et uniquement pour le pouvoir sont la CAUSE INDISCUTABLE de la deterioration Socio économique du pays.

sador
| 09-11-2018 11:14
Le parti islamique profitera toujours des circonstances ,tant qu'il il opère dans un paysage politique démuni de toute émulation digne de ce nom.Les autres partis frileux,peu populaires et conduits par des amateurs ne pourront jamais tenir tête aux khwangis plutôt disciplinés et solidaires.

Le Patriote
| 09-11-2018 10:56
Rejoindre la coalition autour de Youssef Chahed ou suivre la queue entre les jambes l exemple de Slim Riahi.Personne n espere le suicide politique d Afek Tounes..la Realpolitique chere a Willy Brand a mene a l effondrement du mur de Berlin.
Quels sont vos propositions pour debloquer l installation de la cours constitutionnelle et l ISIE...constituer une grande coalition et agir ou continuer a critiquer sans proposer de solution.

Patriote
| 09-11-2018 10:18
Ennahdha n'a quitté le pouvoir en 2014 qu'après la ratification de la constitution sur mesure de 2014 qui lui a garantie d'être dans chaque gouvernement et pouvoir quelque soit les résultats des élections. Un système parlementaire avec des élections d'un seul tour et avec une ingérence flagrante du pouvoir législative dans un "pouvoir" exécutif castré...Bref une constitution avec un régime politique taillé sur mesure pour laisser toujours Ghannouchi dans la position du véritable président de la Tunisie sans occuper officiellement aucun poste dans l'?tat !

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter