alexametrics
Dernières news

Abid Briki s’apprête à lancer son parti politique

Abid Briki s’apprête à lancer son parti politique


L’ancien ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance, Abid Briki, a indiqué dans une déclaration accordée à l’agence TAP, aujourd’hui, vendredi 22 septembre 2017, qu’il compte annoncer la création d’un nouveau parti de gauche dans les deux semaines à venir.



Rappelons que Abid Briki a été écarté de son poste lors d’un remaniement ministériel partiel annoncé par Youssef Chahed le 25 février 2017. Le département a été supprimé, à la suite du désistement de Khalil Gheriani, désigné pour succéder à Abid Briki.
Le chef du gouvernement Youssef Chahed avait affirmé que l’ancien ministre de la Gouvernance et de la Fonction publique aété écarté parce qu’il a dévié des règles de l’action gouvernementale.



S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

tunisien
| 24-09-2017 22:23
Deja ce que mentionne l'article manque des informations, comme Abid Briki a présenté sa démission avant qu'il soit écarté mais le gouvernement a clairement refuse les démissions..cet homme est honnête il a bien travaillé, et quand il était a l'UGTT il a aidé bezucoup de personnes, et le fait de le choisir porte parole de l'UGTT c'est qu'ils savent très bien que c'est une personne honnête et propre..donc arrêtons de dire des mensonges envers les gens sans même les connaître. Et il a le droit de créer un parti politique parce qu'on a besoin de personne comme vous...
Et insulter les gens ne vous rend pas plus intelligent. Et je suis certain que Abid Briki va créer l'équilibre du paysage politique.

Mansour Lahyani
| 24-09-2017 13:03
Que dire, après cette information fondamentale ? Pfff!, comme Briki...

CHDOULA
| 24-09-2017 08:05
Je crois qu'il va l'appeler SMS !

Patriote
| 24-09-2017 02:45
Je propose des suggestions de noms pour ce parti par exemple:

*le parti "5etmet ya ben arous"
*le parti "Ken therdett zidha lass"
*le parti "3andekchi wala inzidek"

Mohamed 1
| 23-09-2017 18:12
Le problème vient de l'absence de personnalité d'envergure, écrasante et dominante. Donc tout le monde se sent se pousser des ailes.
Le but est certainement d'entrer en coalition avec d'autres petits partis. A l'image du front populaire.

zorba52
| 23-09-2017 17:26
Certains pensent qu'ils sont mieux et plus patriotes que d'autres pour sauver le pays.c ridicule !!!!

rz
| 23-09-2017 12:44
Mais quelle est la différence entre ton Parti et les autres déjà existants sur la scène?Aucune bien sûre sauf le nom du président.

ken y a maken
| 23-09-2017 11:54
Ce monsieur qu'est ce qu'il veut ? être éternellement présent dans le paysage morose de la vie associative ? est-ce normal ? il a à mon avis largement profité de l'UGTT, pis encore il a été nommé à en suisse durant deux ans pour se remplir les poches si je me trompe pas ? étant nommé par la suite ministre dont il n'a pas respecté les consignes de l'Etat, car un gouvernement n'est nullement un syndicat, chose qui lui a échappé. Je l'ai vu sur les chaînes de télévision et ce le lendemain de la révolution dans son rôle de syndicaliste donneur de leçons à tous avec toute l'arrogance d'un syndicaliste qui pense que le pays lui appartient. Qu'est ce que c'est ce personnage d'un autre siècle. Je pense que le tunisien veut voir des têtes bien pleines et pas de grosses têtes. BIL ARBI DAWA WA GHALET FI ROUHOU;

MZIDI
| 23-09-2017 11:18
Nous sommes en Tunisie plus de DEUX cents partis politiques !! Voilà une annonce qui est révoltante car nous sommes ridicules et cupides ! La liberté d'expression - si irresponsable - nous conduit à l'anarchie et ......à la corruption !

mimi
| 23-09-2017 11:11
Il n'a aucune chance.Il se ridiculise.Ce pauvre monsieur rêve.

A lire aussi

« La visite de l’ancien ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem en Arabie Saoudite est légale,

25/06/2018 18:13
0

« Je ne sais quoi penser des réactions des détracteurs du rapport de la commission des libertés.

25/06/2018 17:55
0

Le chef de l’Etat, Béji Caid Essebsi a promu, ce lundi 25 juin 2018, le colonel-major, Mustapha

25/06/2018 16:29
5

L’homme politique, Ahmed Néjib Chebbi a lâché une véritable bombe, ce lundi 25 juin 2018 sur sa page

25/06/2018 14:34
6

Newsletter