alexametrics
Dernières news

Abdelkarim Harouni : Ennahdha poursuivra Slim Riahi en justice

Abdelkarim Harouni : Ennahdha poursuivra Slim Riahi en justice

Le président du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, AbdelKarim Harouni a été l’invité de Taoufik Mejaied, ce soir du vendredi 14 décembre 2018, dans le cadre de l’émission « Tunis Paris », diffusée sur la chaîne France 24, affirmant qu’une plainte sera déposée contre le secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi.

« Nous allons poursuivre Slim Riahi en justice pour avoir accusé le chef du gouvernement de planification de coup d’Etat afin que le président d’Ennahdha occupe le poste de président de la République. Il s’agit de propos insensés qui ne font que déstabiliser le pays et nuire à son image à l’étranger. Celui qui tient ce type de propos ne peut être l’initiateur de n’importe quel consensus et ne témoigne que de la médiocrité de son niveau », assure Abdelkarim Harouni.


Par ailleurs, il a indiqué que les politiques du mouvement sont dictées par le conseil de la Choura, qui a décidé d’entretenir des relations positives avec le président de la République, soulignant que les différences n’annulent pas le consensus.


Revenant sur les accusations portées contre son parti par le comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi, Abdelkarim Harouni a assuré que la justice a dit son mot dans cette affaire et qu’aucune implication d’Ennahdha n’a été prouvée jusque-là. « Ennahadha n’a pas été inculpé par la justice dans cette affaire et il ne le sera jamais. Cependant, on se demande qui a bien une organisation secrète. Ce comité de défense qui se croit plus fort que toutes les instances et détient des données que personne n’a réussi à avoir, est celui qui possède une organisation secrète. En tout cas, nous avons créé un comité spécialisé pour traiter ce dossier et nous allons les surprendre, à travers la justice bien évidemment. C’est une pièce de théâtre qui n’a aucun avenir », indique-t-il. 


S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Be zen
| 16-12-2018 21:35
Le commentaire de Houda a été censuré.
Je devine que les *** masquent le mot "putes".
Il faut nommer les choses et dire la vérité aux lecteurs. Ces derniers sont grands et savent discerner entre le bon et le mauvais.
BN, ou du moins le modérateur de service, arrêtez votre fausse pudeur et laissez les gens s'exprimer dans la mesure où ils n'insultent ni n'invectivent pas leurs interlocuteurs !
Sinon vous contribuez à enfoncer notre pays et aller dans le sens des islamistes qui veulent museler la parole et "assainir" à leur façon les libertés.

Houda
| 16-12-2018 18:23
De retour de jihad ennikah des islamistes *** ont déposé des dossiers a L IVD la prostitution chez les jihadistes est un devoir sacre et puis qui a dit qu' elles ne sont pas des *** professionnelle qui ont ete capture par la police

Raad
| 16-12-2018 12:27
Un jour viendra ou vous serez juger à votre tour, alors les donneurs de leçons de votre espèce méritent de s'abstenir dans de pareils circonstances.
N'oubliez pas une chose que vous avez les mains sales de la disparition de certains citoyens et d'homme politiques.
Ne dites pas jamais fontaine je ne boirais ton eau.... car ce jour là il sera trop tard.
Ne vous vantez pas si vite, vous et votre parti de milles facettes vous êtes comme une plaie qui met du temps à guérir dans ce pays, mais un jour viendra et vous serez dissous comme un morceau de sucre dans un verre d'eau. Surtout ne perdez rien pour attendre, car les crapules ont la pur.
Oui la Tunisie vaincra, dans la douleur mais elle vaincra comme même que cela vous plaise ou non.

Trançonneuse
| 15-12-2018 21:16
Ebola devrait sévir et nettoyer toute cette racaille qui se dit élite politique toutes tendances confondues

larioss
| 15-12-2018 18:39
Continuer à poursuivre riahi et à s'intéresser à toute sorte de futilités , et laisser les malheureux fils de notre chére TUNISIE faire face aux plus sanguinaires terroristes de la planéte. mR HAROUNI, quand viendra le jour de poursuivre ces ennemis du peuple. N'oubliez pas que vous gouvernez notre aimable TUNISIE depuis 2011 et nos villes kasserine, el kef, et autres n'ont pu connaitre la stabilité, la sécurité , un certain développement et le minimum du bien étre.. Jusqu'à quand cette situation durera, et de temps à autre , on entend que des catastrophes et des pertes humaines comblées dans l'oubli et dans la souffrance.Occupez -vous de l'essentiel , et de la priorité des priorités avant que notre dignité et notre honneur seront bafoués et notre TUNISIE et ses futures générations seront la proie de toute sorte de charognards

AVERROES
| 15-12-2018 18:19
Ennahdha ne sera jamais inculpée? Ce dictat est adressé aux magistrats, aux juges aux avocats et au ministre de la justice, C'EST CLAIRE ET NET. Ces frères musulmans ont une logique inflexible malgré les échecs successifs depuis le 23/10/2011. Le parti pris qui vient d'être décidé est un cadeau empoisonné au premier ministre il n'est jamais gratuit ils doivent ramasser les dividendes en retour. Ce consensus dont ils parlent est un consensus unilatéral qui les arrange. Ils vont finir par nous faire croire que les martyres ils se sont suicidés et circulez il n'y a rien à voir. Les morts de Bâb souika et de Slimane c'est un fantasme de gauche .

Aby
| 15-12-2018 18:01
Aux chiottes toi et tes semblables, au chiottes riahi et ses semblables. La place des rats c'est les égouts et nul part ailleurs.

Mourad
| 15-12-2018 17:38
Et vous, bande d'assassins, crimels, destructeurs de tout un pays et traîtres de la nation; Qui va vous poursuivre car, si on voulait énumérer la liste des pires atrocités commis par les islamo- terroristes, elle serait extrêmement longue. La Tunisie pour s'en sortir doit absolument vous éradiquer tels des rats propageants la peste. Au secours Camus. Les yeux doivent rester grands ouverts car les islamo faschistes veulent créer un autre parti pour faire avaler la pillule au peuple . L'étourloupe est une doctrine innée chez ces criminels rétrogrades, ennemis de toute forme de développement....

Be zen
| 15-12-2018 17:24
Vous me laissez toujours sur ma faim, mon ami !
Vous ne répondez jamais à ma dernière interpellation !
Vous évoquez votre champion, le Tartour tunisien. Cet individu peut aller voir tous tunisiens, toucher la main aux 12 millions de citoyens, leur parler pendant des heures, leur offrir à boire, les inonder de cadeaux, il n'arrivera pas à être élu aux présidentielles.
Il a marqué son triste passage au sommet de l'Etat par ses nombreuses gaffes, ses maladresses et ses boulettes. Je peux développer si vous m'y invitez à le faire.
Je vous rappelle au cas où aurez oublié, que ce sinistre "provisoire" a occupé le poste de président uniquement grâce aux combines qu'il a eu avec le parti islamiste. Pendant sa présidence, il a dû avaler des couleuvres, beaucoup de couleuvres. Néanmoins, il a été un bon vassal des nahdhaouis.
Seuls les opportunistes, les zélés, les ignares et les cinglés ont voté et voteront pour lui. Je ne sais dans quelle catégorie vous situez-vous.
Et pardon pour ma franchise.
Dans l'espoir de vous lire ...

The Mirror
| 15-12-2018 15:47
J'ai toujours en tête l'exemple suivant:
Pendant la compagne présidentielle 2014, Moncef Marzouki a sillonné le gouvernorat de Jendouba ville par ville, village par village, Daouar par Daouar. Le candidat Béji Caied Essebsi quant à lui, il n'a pas mis les pieds à Jendouba.
Le résultat du scrutin électoral de Jendouba était comme suit:
70% des jendoubiens ont voté Caied Essebsi, et seulement 30% l'ont fait pour Marzouki.
Il ne faut surtout pas conclure que je déplore le score de Marzouki, mais, je voulais dire qu'une région comme Jendouba, aussi pauvre, aussi misérable et délaissée pour compte depuis l'indépendance, a raté sa chance de choisir le président qui pourrait apaiser ses douleurs.
Je termine par un autre exemple: le Sénégal. Ce pays est comparable au notre, ils sont musulmans comme nous et ils ont presque les mêmes moyens que nous. Eh bien, devenir président du Sénégal, ça n'est pas donné à tout le monde. Le sénégalais ne donne son bulletin de vote que pour les candidats qui sont capables de donner en retour, croissance, éducation, santé, infrastructure, etc.

A lire aussi

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a reçu ce lundi 21 janvier 2019 l’instituteur d’une

21/01/2019 22:57
0

Le directeur général de l’enseignement de base et de l’enseignement secondaire au ministère de

21/01/2019 21:49
0

Hechmi Lahdhiri, membre du bureau exécutif Machrouû Tounes a annoncé, ce lundi 21 janvier 2019, sa

21/01/2019 21:00
1

Les négociations entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) autour des

21/01/2019 19:55
0

Newsletter