Abdelaziz Kotti : Les membres de l’ISIE sont désormais politisés !

Businessnews.com.tn | publié le 13/09/2017 11:03

Suite au report de la séance plénière à l’ARP consacrée au pourvoi des vacances à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), le dirigeant du parti Tounes Awalan, Abdelaziz Kotti, a déclaré hier, mardi 12 septembre 2017, à l’ARP que « la crise que traverse l’instance n’a rien à voir avec l’ARP ».

 

Selon M. Kotti « l’ARP n’a aucun pouvoir sur l’ISIE » car ce sont deux instances distinctes. Il a également souligné que « l’ISIE fonctionnait normalement jusqu’à ce son président, Chafik Sarsar, et deux autres membres, Mourad Ben Moula et Lamia Zargouni, décident de démissionner ». Abdelaziz Kotti a ainsi mis en évidence que c’est l’ISIE elle-même « qui a créé la crise que nous observons aujourd’hui ».

 

Par ailleurs, l’élu a dénoncé « la politisation de l’ISIE » à travers ses membres. Il a notamment dénoncé les pratiques de certains membres, dont Nabil Baffoun, qui « font désormais de la politique en ayant des ambitions cachées qu’ils veulent faire coïncider avec des agendas précis » selon les termes de M. Kotti.

 

Abdelaziz Kotti s’est ainsi aligné sur les accusations qu’avait porté hier, mardi 12 septembre 2017, le secrétaire général du parti Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, qui avait déclaré que « Nabil Baffoun défend ses propres intérêts ! ».

 

K.H

 

Abdelaziz Kotti : Les membres de l’ISIE sont désormais politisés !

publié le 13/09/2017 11:03

Suite au report de la séance plénière à l’ARP consacrée au pourvoi des vacances à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), le dirigeant du parti Tounes Awalan, Abdelaziz Kotti, a déclaré hier, mardi 12 septembre 2017, à l’ARP que « la crise que traverse l’instance n’a rien à voir avec l’ARP ».

 

Selon M. Kotti « l’ARP n’a aucun pouvoir sur l’ISIE » car ce sont deux instances distinctes. Il a également souligné que « l’ISIE fonctionnait normalement jusqu’à ce son président, Chafik Sarsar, et deux autres membres, Mourad Ben Moula et Lamia Zargouni, décident de démissionner ». Abdelaziz Kotti a ainsi mis en évidence que c’est l’ISIE elle-même « qui a créé la crise que nous observons aujourd’hui ».

 

Par ailleurs, l’élu a dénoncé « la politisation de l’ISIE » à travers ses membres. Il a notamment dénoncé les pratiques de certains membres, dont Nabil Baffoun, qui « font désormais de la politique en ayant des ambitions cachées qu’ils veulent faire coïncider avec des agendas précis » selon les termes de M. Kotti.

 

Abdelaziz Kotti s’est ainsi aligné sur les accusations qu’avait porté hier, mardi 12 septembre 2017, le secrétaire général du parti Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, qui avait déclaré que « Nabil Baffoun défend ses propres intérêts ! ».

 

K.H

 

Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration