alexametrics
Dossiers

A télécharger : le rapport de la commission des libertés individuelles et de l'égalité

A télécharger : le rapport de la commission des libertés individuelles et de l'égalité

Le rapport de la commission des libertés indivuelles et de l'égalité, présidée par Bochra Belhaj Hmida, a été publié le matin du 12 juin 2018. Un rapport trés attendu qui comporte des propositions de lois visant à faire correspondre l'arsenal juridique tunisien aux exigences d'égalité et de libertés individuelles.

Nous y reviendrons

 

Télécharger le rapport de commission des libertés individuelles et de l'égalité

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Jamal
| 28-06-2018 07:43
En matière de successions, les propositions de la Commission des libertés individuelles et des libertés sont machiavéliques, car, sous prétexte d'instaurer la parité dans l'héritage, elles visent à accorder non plus autant de droit, mais plus de droit aux femmes d'une part, mais surtout aboutissent en quelques dispositions à saper tout le dispositif des successions. Ce faisant, les auteurs qui manifestement ne maîtrisaient pas parfaitement leur matière n'ont pas tenu compte de l'impact de leurs propositions sur le système tout entier et dont la complexité ne peut faire l'objet de mesures partielles et autant ciblées. Dommage qu'une opportunité d'atteindre les objectifs et davantage d'égalité ait été aussi tristement dilapidée. pourtant, des solutions simples existent.

Kays
| 12-06-2018 11:18
Un pays dans lequel les jeunes n'ont pas la liberté d'aimer, de penser véritablement, de croire ou de ne pas croire conjugués à un certain nombre de difficultés économiques, voit inexorablement sa jeunesse vouloir fuir vers d'autres cieux.

On ne dit jamais que le respect des libertés individuelles ainsi que les libertés économiques ont toujours été les socles et les assises du développement économique et culturel.

Si l' on observe attentivement les pays musulmans, on verra malheureusement que ceux dans lesquels les libertés individuelles sont réduites que ce soit par la loi ou par la mentalité (place de la femme notamment) sont souvent sous-développés et si ce n'était le pétrole ou le gaz seraient parmi les pays les plus pauvres au monde.

En revanche au 7 ème siècle les règles de l'Islam étaient très en avance sur son monde, d'où son expansion fulgurante. Les principes moraux y sont toujours valables mais les règles pratiques sont totalement inadaptées à notre société et dans le cadre d'un monde globalisé. Hier règles de civilisation, aujourd'hui pratiques barbares. Elle paraissaient pourtant extrêmement progressistes et douces dans l'Arabie du 7 ème siècle...

La Tunisie doit être en avance sur tous ces sujets. La loi fera évoluer les mentalités pour notamment le respect de la vie privée mais attention non plus à ne pas tomber dans les excès inverses de certains pays occidentaux qui exposent publiquement ce qui doit rester privé et intime.

Tahya Tounes

A lire aussi

Basma Jebali a été nommée, lundi 5 novembre 2018, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires

06/11/2018 12:12
1

Ahmed Gaâloul a été nommé, lundi 5 novembre 2018, pour le poste de secrétaire d’Etat auprès de la

06/11/2018 11:08
0

Adel Jarboui a été nommé, ce lundi 5 novembre 2018, au poste secrétaire d’Etat auprès du ministre du

05/11/2018 22:17
1

René Trabelsi vient d'être nommé aujourd'hui, lundi 5 novembre 2018, ministre du Tourisme et de

05/11/2018 20:18
14

Newsletter