Youssef Chahed devant BCE et Samia Abbou selon un sondage IRI

Businessnews.com.tn | publié le 12/01/2018 12:00

 

Le sondage mené pour le compte de l'Institut républicain international (IRI) place Youssef Chahed à la tête des personnalités nationales les plus appréciées par les Tunisiens.

Ce rapport, publié ce vendredi 12 janvier 2018, indique que 67% des Tunisiens interrogés ont un avis favorable sur le chef du gouvernent. La députée Samia Abbou, qui totalise 56% d’avis favorables, se place à la seconde position.

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, totalise 45% d’avis favorables arrive en troisième place.

Parmi les personnalités sur lesquelles les avis ont été plutôt mitigés on peut citer Mohamed Abbou, Mehdi Jomâa, Noureddine Tabboubi, Yassine Brahim Hamma Hammami et Wided Bouchamaoui.

Sur le peloton des personnalités les moins appréciées, arrive en tête Rached Ghannouchi avec 68% d’avis défavorables, Hafedh Caïd Essebsi avec 61% d’avis défavorables a exæquo avec Slim Riahi, suivis par Moncef Marzouki, Hechmi Hamdi et Mohsen Marzouk.

 

M.B.Z

Youssef Chahed devant BCE et Samia Abbou selon un sondage IRI

publié le 12/01/2018 12:00

 

Le sondage mené pour le compte de l'Institut républicain international (IRI) place Youssef Chahed à la tête des personnalités nationales les plus appréciées par les Tunisiens.

Ce rapport, publié ce vendredi 12 janvier 2018, indique que 67% des Tunisiens interrogés ont un avis favorable sur le chef du gouvernent. La députée Samia Abbou, qui totalise 56% d’avis favorables, se place à la seconde position.

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, totalise 45% d’avis favorables arrive en troisième place.

Parmi les personnalités sur lesquelles les avis ont été plutôt mitigés on peut citer Mohamed Abbou, Mehdi Jomâa, Noureddine Tabboubi, Yassine Brahim Hamma Hammami et Wided Bouchamaoui.

Sur le peloton des personnalités les moins appréciées, arrive en tête Rached Ghannouchi avec 68% d’avis défavorables, Hafedh Caïd Essebsi avec 61% d’avis défavorables a exæquo avec Slim Riahi, suivis par Moncef Marzouki, Hechmi Hamdi et Mohsen Marzouk.

 

M.B.Z

Commentaires (37) Commenter
Ah : encore un çondage plus vrai que nature !!
Mansour Lahyani
| 13-01-2018 18:21
Encore un çondage très explicite : sinon la réalité de l'opinion, il reflète les aspirations de cette officine, dont les motivations ne sont plus un mystère pour qui que ce soit dans cette belle et mystérieuse Tunisie!
Chiffres erronés
M'hamed Ben Mohamed Belkhodja
| 13-01-2018 16:53
Si le chef du gouvernement obtient 67% des voix, aucun autre candidat ne peut avoir plus de 33 % des voix, car la somme des pourcentages ne doit pas dépasser 100%.
Donc le chiffre de 56% de Samia Abbou et celui de 56% de Béji Caid Essebsi, sont incompatibles avec celui du chef du gouvernement
@Carthage Libre
Citoyen_H
| 13-01-2018 13:46

bensedrine, nasraoui et la abbou, sont des réacteurs nucléaires alimentés par une incommensurable haine et rancoeur.
Quand on enfreint des interdits, il faut savoir assumer, en étant fairplay en quelque sorte.

Mieux vaut faire une cure d'oxygénation avec du gaz sarin que de les côtoyer.

A croire qu'elles sont les seules à avoir subi des injustices sous l'ère de ZABA.
Par ailleurs, le terme injustice me semble inapproprié dans ce cas de figure.
Salutations.


@Carthage Libre
Zohra
| 13-01-2018 12:00
Je suis en train d'attirer votre attention, elle ne me plaît pas à moi
Je la trouve comédienne grosse gueule tout ce que voulez-vous.
@Carthage Libre
Zohra
| 13-01-2018 11:55
Bonjour Monsieur,

Je sais très bien mais elle a su apporter de la sympathie autour d'elle avec de la comédie on peut tout faire, je ne parle pas de la classe intellectuelle c'est la réalité,
Est-ce que vous frequez la populasse ? J'ai entendu beaucoup de gens parlaient d'elle malgré que je suis loin. C'est l'évidence.

Elle me fait penser à Gassass

Excellente journée
@Zohra : t'as la mémoire courte toi? T'as oublié son soutien INDEFECTIBLE de la Secte Ennahdha et de Marzougui entre 2011 et 2014?? Et son mari?
Carthage Libre
| 13-01-2018 11:40
Son langage te plaît? Normal, en Tunisie plus on est voyou, qilt torbya, plus on plaît à la "populace" ; ainsi est fait ce pays.

Mais on sait c'est qui cette grosse gueule et les dégâts qu'elle a occasionné à la Tunisie avec ses prises de position pro-islamistes. Elle est très instable, psychologiquement parlant. Une parvenue, une fausseté de la nature.
Je suis très étonnée des réactions de certains vis a vis Samia
Zohra
| 13-01-2018 10:57
Vous n'avez qu'à regarder les réseaux sociaux (malgré que j'aime de facebook je regarde c'est une source d'information sur les réactions des gens très interressante) pour vous vous rendez compte combien elle plait à la populasse avec son franc parler,
donc que certains se méfie des apparence.

Ce n'est pas ma tasse de thé pour moi Samia
@commentataurs sur BN
Le Fouineur
| 13-01-2018 09:49
Un proverbe berbère dit : « on ne fera jamais d'un âne un cheval de course » renseignez-vous sur l'IRI avant de faire des commentaires sur le fond. Voici ce que cite WIKIPEDIA sur l'IRI : « IRI, est une organisation politique dont le siège se trouve à Washington. L'IRI est informellement liée au Parti Républicain. « Sa source principale de financement et le gouvernement fédéral des USA. « L'IRI est responsable de la formation des leaders du coup d'Etat à Haïti de 2004, ainsi que dans le financement des groupes d'opposition dans le pays (3 millions de dollars). Le président démocratiquement élu, Jean-Bertrand Aristide, a été enlevé (contre son gré selon lui ; volontairement selon les autorités américaines) par les militaires américains le 29 février 2004. » D'après WIKIPEDIA

Un sondage qui place une femme violente et inutile, c'est une mascarade.
takilas
| 13-01-2018 07:39
Les cris, la violence et le cinéma sont pris considération plus que la compétence, cela veut tout dire de ce sondage effectué dans les cafés bas de gamme ou auprès des régionalistes qui sont dépassés par les événements et influencés par son langage de haine pour certaines régions et qui sont contrairement à son langage populiste complètement sabotées et délaissées voire massacrées.
Elle a compris le processus basé sur le régionalisme et la provocation de la haine pour les naifs facilement influençables; un langage d'une querelle entre deux dames légères.
LES BOARD DE IRI DE JMC - CHAUFFE LA CRISE
AIRBORN
| 12-01-2018 21:38
Senator J-MC CAIN chaffe pr offrir la RECOLTE DE LA CRISE AU ENNAHDA BIS
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration