alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed : la Tunisie est un exemple en matière de liberté de conscience

Youssef Chahed : la Tunisie est un exemple en matière de liberté de conscience

 

Le coup d’envoi des festivités pour le pèlerinage de la Ghriba à Djerba (Médenine) a été donné ce mercredi matin 22 mai 2019 par une conférence sur la "Coexistence pacifique des religions" présidée par le chef du gouvernement Youssef Chahed.

 

A cette occasion, M. Chahed a assuré que la Tunisie est un exemple de la liberté de conviction et de conscience, des valeurs de modération et de tolérance ainsi que du rejet des appels au takffir, à l'incitation à la haine et du respect des spécificités culturelles et civilisationnelles.

 

 

Etait notamment présent le ministre du Tourisme René Trabelsi, fils ainé du président du comité juif de la Ghriba Perez Trabelsi et seul ministre juif du monde arabe.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (27)

Commenter

Chafik Ghorbel
| 23-05-2019 11:13
C'est la bonne voie... Perseverons !!!

Abir
| 23-05-2019 09:47
Ce type Chahed il est occupé de crever ses yeux par ses propres doigts,monsieur Chahed si vous ne voyez pas le désastres de votre allié contre les Tunisiens,ou vous acceptez pour que vous restez débout pour ce qu'il reste comme temps,je vous dis que vous êtes perdant d'office,obéir à Ennahda et fâcher son peule,c'est la grande faute qu'un grand responsable faisait pour qu'il sera dégager sans faute,Ben Ali l'a fait et ça était sa fin, Béji l'a fait, aujourd'hui personne ne voudra de lui et vous êtes le prochain têtu ou aveuglé à perdre le soutien du peuple

welles
| 23-05-2019 07:15
Comment peut-il oser dire cela! Chaque jour on entend des cafetiers poursuivis, des non-jeuneurs sous une pression terrible. De deux choses l'une ou bien il est aveugle et l'aveuglement est pire que la cécité ou bien il fait le dos rond et protège ses amis de l'ombre "les khwenjias"; devinez vers quelle thèse je penche quand on est en présence de ce mièvre.

HH
| 23-05-2019 06:51
Tellement ce pays est un exemple en matière de liberté de conscience qu il y a des restaurateurs qui sont traduits devant les tribunaux pour avoir servi à boire pendant le ramadan.....

Sadok Kenani
| 22-05-2019 22:42
Youssef Chahed ne s'adressait pas aux autochtones,son discours était destiné à ses créanciers occidentaux..tout comme pour l'Organisation Secrète d'Ennahdha ou encore sa police un peu trop zélée en persécutant les non-jeûneurs,notre Ami feint de n'avoir rien vu rien entendu...l'addition risque d'être amère au bout de quelques petits moi..à méditer..

Ghazi
| 22-05-2019 19:58
...En affirmant que la Tunisie est un exemple en matière de liberté de conscience ... Voilà ce qu'il a voulu dire au fond ...
Prenons un exemple (C'est lui qui parle) : Vous avez 2 vaches. Vous en vendez 3 à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès
de votre banque. Puis vous faites un » échange de lettres contre participation », assorti d'une offre publique bidon, et vous récupérez 4 vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour l'entretien de 5 vaches. Les droits sur le lait de 6 vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen ou même du Seychelles sur le compte d'une société sise aux îles Caïman, détenues clandestinement par un actionnaire à Bruxelles (On en a plein à Tahya Tounes) qui revend à son tour à votre société cotée les droits sur le lait de 7 vaches. Au rapport de ladite société figurent 8 ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire.

Voilà c'est très simple c'est la liberté de conscience à la Ghriba tout en attendant son application dans les prochaines élections : La grande dérobade saison 2 après 2011 et 2015.

A__Zut !
| 22-05-2019 18:49
Et ses dirigeants sont un exemple en matière de phraséologie !

L'anar
| 22-05-2019 18:42
Quand on manque singulièrement de décence et de retenue morale, on peut tout se permettre . permettre

eshmoun
| 22-05-2019 18:41
on fait ce qu'on peut en la matière ! c'est pas si facile d'autant que" les vieux démons" ont la vie dure et que " l'enfer" reste " pavé de bonnes intentions".

Kamel
| 22-05-2019 17:53
On oublie très vite ce qu'on était au temps de la Troika.: la bataille du nikab dans les facs, le stade rempli à ras le bord de barbus à écouter cet hurluberlu de wejdi ghenim, des laarifi invités à grands fastes au palais de Carthage, les prêches assassins des imams, les tentes de ces salafistes.permises , la mongala, kairouan devenue kandahar....Que de progrès depuis et positivons.

A lire aussi

{descriptionarticle}

{datearticle}{heurearticle}
{nombre_commentaires_index}
{type_media_audio}
{type_media_video}

Newsletter