alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed à propos du questionnaire de Nidaa : Je ne m’en suis pas occupé

Youssef Chahed à propos du questionnaire de Nidaa : Je ne m’en suis pas occupé

En marge du séminaire consacré à la Loi de finances 2019, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a déclaré aux médias qu’il ne s’était pas encore occupé du questionnaire que lui a adressé le parti Nidaa Tounes.

 

Ainsi, il a dit : « Aujourd’hui c’est la Loi de finances, demain c’est la rentrée scolaire…je ne me suis pas occupé de ce sujet ».

 

M.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

amel
| 15-09-2018 14:22
Il a raison le chef du gouvernement de ne pas se préoccuper de cette "bave de crapaud" du parti Nidaa Tunes. Laissons les dans se chamailler et patauger dans ce marécage nauséeux qu'est devenu Nida. C'est de la Tunisie dont il faut se préoccuper

Ben Zakour
| 15-09-2018 09:37
3 éme ou 4 éme gifle pour la coquille vide de Nida et pour les Sebsi and Co. YC leur dit " je n'ai pas de temps pour le bavardage politique, je m'occupe des des problèmes concrets du pays ( loi de finances, rentrée scolaire.....) ".
'? Monsieur les conseillers de BCS : lisez bien les commentaires des tunisiens.....synthétisez, résumez et transmettez à BCS.
Bravo Si Youssef, continue....le peuple te soutient.

Pourquoi faire
| 14-09-2018 23:44
'?légant YC !
On n'est pas habitué en Tunisie aux gens intelligents !
Voilà le problème essentiel de ce pays : tout est formaté par des crétins, forcément pour des crétins et donc on ne peut absolument pas avancer.
Il faudrait donner le pouvoir à des gens intelligents et honnêtes à la fois ... autant dire que ce n'est pas gagné dans un pays comme la Tunisie !

kameleon78
| 14-09-2018 23:09
Youssef Chaed n'en a rien à foutre de Nidaa Tounès, qu'il continue à travailler pour le pays et le peuple le récompensera. N'oubliez pas cet adage : "Une élection présidentielle est la rencontre d'un homme avec le peuple" donc rien à voir avec le parti Nidaa Tounès. Donc le "petit" Sebsi et son parti, YC peut les foutre à la poubelle, il y a une vie après Nidaa Tounès et puis le "petit" Sebsi va se retrouver tout seul à Nidaa Tounès, tout le monde est parti même la femme de ménage.

Foued
| 14-09-2018 21:41
Mr le chef de gouvernement concentrez vous sur un plan Marchal de relance économique du pays , je vous souhaite le succès .

Aby
| 14-09-2018 16:29
Ceux des goujats du nida vous semblez ne rien comprendre de la capacité de M. Y. Chahed. Posez vous les vrais questions. Abdiquer et cherchez vous un mulet et essayez de lui arracher ses fers. " Choufou tlkouch bghal gatoula sfaïha."

Akoubi Ammar.
| 14-09-2018 15:20
Youssef Chahed a gagné la bataille qui l opposait aux girouettes de la politique qui travaillaient pour le compte du clan caid Essebsi. Ennahdha et l opposition decor qui existe grace au code electoral n ont pas pu l affaiblir par des man'?uvres malhonnêtes . Tous les politicards et les pseudo-politiciens jouent leur avenir avec l approche des echeances electorales de 2019 avec l usage des combines et des coups bas mais rira bien qui rira le dernier. Le grand perdant est la centrale syndicale qui a mise sur un cheval perdant bebe Doc. Tout le centre gravite autour de Youssef Chahed.

MFH
| 14-09-2018 15:13
Tel seigneur, telle monture. On n'adresse pas un questionnaite à un chef de gouvernement comme on le fait à un quelconque employé et un chef de Gouvernement doit savoir mesurer et choisir ses mots en retour. C'est une règle de bienséance qui manque malheureusement à nos politicards.

Point de vue
| 14-09-2018 14:14
Encore une fois, nous arrivons à un stade où tout le monde s'est bien installé dans un confort de médiocrité et se dit pourvu que ça dure.
En plus de la destruction de tout ce qui est construit, c'est de la destruction des valeurs qu'on se vante maintenant.
Toutefois, gardons espoir. Je demeure convaincu que plus la crise s'accentue, plus le soulagement s'approche. Que ce qui advient soit meilleur.

kamel
| 14-09-2018 14:04
C est vraiment bizarre, comment cet bon homme trahit son partie. En effet, sans nidaa il n aura aucune place ds le monde politique il sera un simple fonctionnaire. Il ne peut pas aller plus loin meme il est soutenu par les frères musulman

A lire aussi

Le nouveau ministre de la Santé et ancien député Machrouû Tounes, Abderraouf Cherif, a déclaré, le

15/11/2018 11:48
0

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi a appelé,

15/11/2018 10:54
0

Le ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles, la Société civile et les

15/11/2018 10:25
1

Le ministre du Commerce, Omar Béhi a indiqué, mercredi 14 novembre 2018, qu’aucune augmentation des

15/11/2018 09:24
2

Newsletter