Wajdi Ghonim traite Béji Caïd Essebsi et le peuple tunisien de mécréants !

Businessnews.com.tn | publié le 20/08/2017 13:39



Le prédicateur égyptien controversé, Wajdi Ghonim a publié une vidéo sur les réseaux sociaux le 18 août 2017, dans laquelle il a traité le président de la République Béji Caïd Essebsi de mécréant ainsi que la majorité du peuple tunisien, à la suite de l’initiative proposée par le Chef de l’Etat concernant l’égalité successorale et le droit au mariage avec un non-musulman.



Le prédicateur s’est attaqué à l’Etat civil tunisien qui sépare la politique de la religion, ainsi qu’au parlement en tant que législateur. Wajdi Ghonim a profité de son passage pour tacler le président d’Ennahdha, et « son guignol » Abdelfattah Mourou, qui ne se sont pas battus, selon lui, pour imposer l’application de la Chariâa en Tunisie.



Rappelons que l’initiative proposée par le président de la République a déclenché une vive polémique dans le monde arabe. Entre une animatrice qui voudrait obtenir un passeport tunisien, un animateur qui estime que la Tunisie va ouvrir la voie aux autres pays, ou un autre qui dit qu'il ne faut pas laisser la Tunisie entre les mains de Daech, mais qu'il faut l’attaquer militairement pour la dissuader de s'égarer de la loi de Dieu, les réactions sont diverses et mitigées.
Réagissant à cette initiative, Al Azhar, haute autorité religieuse égyptienne a déclaré au cours de la semaine qu’il s’agit d’une transgression aux textes du Coran et un outrage à l’Islam.



S.H


Wajdi Ghonim traite Béji Caïd Essebsi et le peuple tunisien de mécréants !

publié le 20/08/2017 13:39



Le prédicateur égyptien controversé, Wajdi Ghonim a publié une vidéo sur les réseaux sociaux le 18 août 2017, dans laquelle il a traité le président de la République Béji Caïd Essebsi de mécréant ainsi que la majorité du peuple tunisien, à la suite de l’initiative proposée par le Chef de l’Etat concernant l’égalité successorale et le droit au mariage avec un non-musulman.



Le prédicateur s’est attaqué à l’Etat civil tunisien qui sépare la politique de la religion, ainsi qu’au parlement en tant que législateur. Wajdi Ghonim a profité de son passage pour tacler le président d’Ennahdha, et « son guignol » Abdelfattah Mourou, qui ne se sont pas battus, selon lui, pour imposer l’application de la Chariâa en Tunisie.



Rappelons que l’initiative proposée par le président de la République a déclenché une vive polémique dans le monde arabe. Entre une animatrice qui voudrait obtenir un passeport tunisien, un animateur qui estime que la Tunisie va ouvrir la voie aux autres pays, ou un autre qui dit qu'il ne faut pas laisser la Tunisie entre les mains de Daech, mais qu'il faut l’attaquer militairement pour la dissuader de s'égarer de la loi de Dieu, les réactions sont diverses et mitigées.
Réagissant à cette initiative, Al Azhar, haute autorité religieuse égyptienne a déclaré au cours de la semaine qu’il s’agit d’une transgression aux textes du Coran et un outrage à l’Islam.



S.H


Commentaires (101) Commenter
Sans égal
Sobhan Allah
| 23-08-2017 10:56
Tous ce qu'il dit émane du corran vous êtes débile tous les commentaire que j'ai lu prouve que vous êtes vraiment débile c la vérité que cet homme dit je suis tunisien et je suis fier de l'être mais je ne suis pas fier des personne qui dirige ce pays ce sont des personnes qui n'ont rien a foutre de la religion ils veulent se remplir les poche au dépit du peuple et ceux qui veulent toute cette liberté n'est qu'une minorité tunisienne.... Hasbia allah wa ne3ma al wakil et c tout
@kameleon78
Zohra
| 22-08-2017 06:03
Bonjour,

Mais non, ni malade rahow kil hihsan, il est sûrement à la Mec. Prions qu'il y reste.

Excellente journée

Caveman
elfribo
| 22-08-2017 02:10
To give you an idea about how much this doofus is beyond repair: he's screaming on TV screens about the 7th century, while the Western Scientists with the US as leader, have put in place a total solar eclipse,they filmed the event, recorded it minute by minute, isn't wonderful, to be able to place the moon in front of the Sun? ( sarc)
Je precise aux amis que Wajdi, se trouve actuellement, chez le frérot Tayip.
Ahmed
| 21-08-2017 22:36
Donc en Turquie.
Une terre d'exil .
espece de terroriste
Tounsia
| 21-08-2017 18:50
et dire que cet individu a ete invite en Tunisie pendant les annees noires de la troika pour venir nous islamiser.Heureusement qu'on a vu les consequences nefastes de leurs preches en Syrie et partout dans le monde et la culture de la mort qu'ils propagent.Je pense que les propositions de Sebsi ont ete faites pour ouvrir une discussion et un debat et ne sont pas des lois imposees.Ce personnage vit hors temps ,il prend les tunisiens et Bourguiba pour des koffars mais il oublie qu'il est le plus grand terroriste musulman.
Une piqure de rappel
kameleon78
| 21-08-2017 18:47
https://www.youtube.com/watch?v=UlFQON0_jIk
@ Adil| 21-08-2017 15:26
EL OUAFFI
| 21-08-2017 17:08
Qui est ce salopard que vous étiez entrain de le viser .
Où est passé Ghannouchi?
kameleon78
| 21-08-2017 17:04
Où est passé Ghannouchi, vous n'allez pas me dire qu'il passe ses vacances au bord de la Mer de Marmara en Turquie? Moi je pense qu'il s'est hospitalisé, il doit souffrir d'une maladie grave, c'est silence radio de la part de son parti, nous lui conseillerons de rester là-bas et de ne plus revenir en Tunisie.
Un terroriste qui nous traite de mécréants
kameleon78
| 21-08-2017 17:00
Nous devons être fiers d'être traités de mécréants par un terroriste condamné à mort dans son pays pour incitation au meurtre et à la haine religieuse.
J'invite Monsieur Ghanim a passé un week end a Hammamet.
Ahmed
| 21-08-2017 16:53
Mirage,
Sindbad,
Palmbeach
Sunbeach
El Fell
Ect
Il va guérir
Cela lui fera du bien .
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration