UNESCO : La destruction du mausolée de Saïda Manoubia à Tunis est un crime contre le peuple

Envoyer cette page

La Directrice générale a vivement condamné la profanation et le saccage du mausolée dédié à l’une des saintes soufies les plus vénérées de Tunisie, Saïda Aïcha Manoubia et exhorte les autorités tunisiennes à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les sites du patrimoine culturel qui portent la mémoire et l’identité du peuple tunisien soient protégés contre tout acte visant leur intégrité.
«Porter atteinte aux lieux de la mémoire populaire et de l’histoire de la Tunisie, c’est commettre un crime contre le peuple tunisien qui s’est toujours distingué, au cours de son histoire, par sa tolérance et son respect de la diversité des croyances et des pratiques spirituelles », a déclaré la Directrice générale, qui tient à rappeler, à cette occasion, le rôle essentiel que doit jouer la société civile dans la préservation du patrimoine exceptionnel de la Tunisie pour les générations futures.
La Directrice générale a, par ailleurs, rappelé que l'UNESCO était prête à apporter tout le soutien nécessaire aux autorités tunisiennes pour la réhabilitation et la sauvegarde des biens culturels de la Tunisie, en particulier les plus vulnérables.

D’après communiqué
9 commentaires
@Sémir: Bonjour! Je t'ai posé une question:
Engineer Juridique |23-10-2012 10:11
tu connais à qui ZABA a fait un sacrifice de 7 moutons pour échapper au 14 janvier 20101?

Tu connais le nom de SOUFI auquel ZABA c'est rendu et qui n'était pas ESSAYDE AL MANNOUBIA???

Si l'UNESCO veut sauvegarder la mémoire du peuple, alors qu'est-ce qu'elle connait de la mémoire du peuple???

Alors ESSAYDA EL MANNOUBIYA n'est pas la la mémoire culturelle du peuple et son fief n'est qu'un lieu de CHARLATANISME pur et dure!


Alors je repose ma question à quel MAUSOLÉE DE SOUFI s'est rendu ZABA pour sacrifier 7 moutons AFIN D'AVOIR un sursis et échapper au coup du 14 JANVIER 2010???


Sincèrement votre l'ami!
@Engeneer Juridique
Sémir |23-10-2012 05:39
Bof, niveau de réponse ZERO de votre part. Et encore, vous vous placez "élite" de la Tunisie en plus...

YA NARI ALA TOUNES.
@Sémir: Salut et merci de m'avoir lu!
Engineer Juridique |22-10-2012 21:04
Ah cher ami tu connais à qui ZABA a fait un sacrifice de moutons pour échapper au 14 janvier 20101? Non tu ne connais pas donc tu s loin de comprendre....

Ni LES SALAFISTES d'ailleurs!

Sincèrement Sémir car je ne parle pas pour ne rien dire...

ZANA était dangereux et il n'y a pas seulement la police politique qui pourchassait les politiciens mais aussi une police spirituelle...

Pour la Syrie, j'ai toujours écrit que Bachar défendait par sa riposte LES DROITS DE L'HOMME;

Sincèrement!
@Engeneer juridique
Sémir |22-10-2012 16:42
Il ne s'agit pas d'un MARABOUT comme vous dites mais d'un SOUFI.

Car l'Islam malekite est un Islam SOUFI contrairement à l'Islam salafiste ou hanbalite qui n'a pas hésité à détruire la maison du Prophète ainsi que les tombes des parents du Prophète depuis que cette secte gouverne la Péninsule arabique vers 1800..

Nous sommes Tunisiens musulmans de rite malekite et pas saoudiens de rite hanbalite ou salafiste arriéré.

D'ailleurs, pour votre info, si la Syrie tombe entre les mains de ces barbares, c'en sera fini du tombeau d'Ibn Arabi qui est un des plus grand SOUFI et Docteur de l'Islam. Bien plus grand que cet extrémiste d'Ibn Taimiyya si adulé par les sans cerveaux salafistes. Vos amis.

Voilà ce que vous défendez, la BARBARIE.
MERCI L'UNESCO.
Ignoble!!!!!!
bolbol |22-10-2012 15:20
C'est désormais la dictature de l'ignorance de la bêtise et de l'ignominie. Est ce un gouffre sans fonds? Le problème c'est l'impunité, ces monstres se croient tout permis.ça ne s'arrêtera pas de sitôt, tant que ce pseudo gouvernement sera là! C'est une catastrophe pour la Tunisie!
Malla Kaf
A3lèch ? |22-10-2012 14:56
"celui qui reçoit une ruade de mulet est un imprudent,celui qui en reçoit deux est un imbécile . C'est la deuxième fois que notre gouvernement est "giflé" par l'Unesco pour avoir laisser les "vandales" détruire une partie du Patrimoine national :la 1ère fois quand ZABA a permi à ses bandits de construire à Carthage , et la 2eme fois quand Ennahdha a envoyer ses "fils"détruire le mausolé de Saïda Manoubia :-((((
Bravo
wales |22-10-2012 14:52
Je félicite l'UNESCO pour ce communiqué.
Le mausolée de la Saida Manoubia fait partie intégrante du patrimoine culturel tunisien, qu'on croit ou pas à sa baraka.
Beaucoup de tunisiens, dont je fais partie, ont été choqués par cet acte ignoble.
Espérons que ce communiqué réveillera un peu nos dirigeants et qu'il prenne des mesures pour sauver et protéger les mausolées, et ils sont nombreux.
L'UNESCO sur les traces de ZABA
Engineer Juridique |22-10-2012 14:38
En ignorant et méconnaissant le MARABOUT sauveur de la Tunisie...


ZABA s'est payé les yeux de la tete pour le connaitre et a fait sacrifice de 7 MOUTONS afin d'échapper au verdit du 14 janvier 2010...

Moi je le connais... et il est très mécontent!

Ne demandez pas beaucoup, c'est du ...
hhh
hhh |22-10-2012 14:33
hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
1
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025