Tunisie- France : Sortie de piste d’un avion de Tunisair à l'aéroport d'Orly

Envoyer cette page

Un avion de la compagnie Tunisair transportant 140 personnes a fait une sortie de piste à l'atterrissage à l'aéroport d'Orly, sans faire de blessé. L'avion, en provenance de Djerba, en Tunisie, a «fait une sortie de piste à 11h15 à cause des conditions météorologiques», indique une source aéroportuaire. «Il y avait 140 passagers à bord» mais «il n'y a aucun blessé», précise un porte-parole d'Aéroports de Paris.

AFP

Ads
43 commentaires
Pitoyable
Lynx |12-01-2014 00:25
Source aéroportuaire????? Plutôt un représentant de la compagnie qui raconte des idioties. Il s'agit d'un problème trés sérieux et récurant à Tunisair. Les sorties de piste sont fréquentes(3 en 15 mois) et la compagnie n'a pas appliqué les actions correctives pour éradiquer ce fléau. La sortie de piste est exceptionnelle mais à Tunisair on félicite le pilote pour avoir évité une catastrophe alors que dans 97% des cas similaires il s'agit d'une erreur de conduite du pilote. Le niveau du personnel navigant a beaucoup baissé car la complaisance a pris le dessus sur la compétence
Heureusement qu'on n'atterrit pas au Canada alors.
Analyste d'affaires-Maghreb |11-04-2013 13:28
Je trouve ca vraiment désolant. Meme si c'est quelque chose qui peut arriver partout, on a l'impression que ca arrive de plus en plus souvent sur les vols Tunisair. J'ai moi meme pu vivre une de ces experiences il y a environ 6 ans sur un vol Paris Orly-Tunis, ou apres 30 minutes de vols tres perturbées nous avons du faire demi-tour. Jusqu'a ce jour on ne sait pas ce qui s'est reellement passé mais on nous a informé que le probleme provenait des trains d'atterrissage qui étaient coincés. Cela n'excuse pas le fait qu'on nous a abandonné a l'aeroport pendant environ 12 heures sans explication ni compensation par la suite. C'est bien triste pour une compagnie qui avait une si bonne réputation. Et alors la n'en parlons meme pas de la qualité des services en géneral. En fin de compte c'est une question de mentalité, non seulement celle du personnels Tunisair mais aussi celle des Tunisiens en general, et tant qu'elle n'évolue pas, notre chere compagnie nationale est loin de s'en sortir
TUNISAIR ???
Tounsi Triste |14-03-2013 10:57
40 ans en France et plus de 40 voyages par avion !
J'ai voyagé avec Tunisair comme un bon tunisien aimant son pays !
Mais , il y a 8 ans environ , j'ai appris que Tunisair était pillée par la famille du président déchu et ma méfiance a commencé !
J'ai appris aussi que des anciens pilotes tunisiens sont parti dans les pays du golfe !
Un mauvais atterrissage (avion qui rebondit sur la piste) a confirmé mes doute surtout qu'en sortant de l'avion , j'entends le pilote demander l'avis de l'hôtesse sur la qualité de l'atterrissage !!!
Un autre avion a penché gravement au moment d'atterir (vidéo sur internet)
Une autre fois , en montant dans l'avion depuis l'escalier , je constate une différence nette entre les deux pneus du même train d'atterrissage !
Je n'ai rien dit de peur car c'était l'époque de Ben Ali , mais j'ai écrit à Tunisair qui m'a fait une réponse bateau !
Un copain bagagiste m'a appris que le pneu d'un avion de Tunisair a éclaté au décollage en fin de piste et il a été obligé d'atterrir en urgence !
Concernant cet article , j'espère qu'on saura pourquoi c'est le seul avion qui sort de la piste parmi les dizaines d'avions qui ont atterit avant lui sur la même piste avec un temps de neige !!!

Depuis , je voyage avec une compagnie aérienne filiale d' Air France non pas pour la sécurité mais pour le manque de confiance en notre Tunisair qui ne sort pas encore de ses difficultés économiques !!!
@Descartes
ourwa |14-03-2013 02:02
Il ne s'agit pas de fautes de "frappe", mais d'orthographe et de syntaxe, , au delà de vos accents "indisponibles"; jugez plutôt:
"des peres en fils ..", c'est plutôt "de père ", formule générique...La syntaxe française ne s'invente pas...
Et permettez-moi de rassurer vos angoisses injustifiées et diffamatoires, quant à mon supposé "soutien" à Tunisair :"Si je parle de Tunisair avec cette verite ,ceci vous fait mal parcequ"elle existe" sic? sachez, cher monsieur, que je boycotte Tunisair depuis plus de 30 ans, je boycotte une compagnie, l'une des plus chères du matché, mais aussi une caisse noire au profit des gouvernants qui gèrent ce foutu pays, qui est le mien...Elle était bourguibiste, puis fut benaliste et aujourd'hui nahdaouie, une machine à broyer les deniers publics, à raquetter les passagers ( prix exorbitants et service déplorable), un monopole d'Etat qui bat de l'aile. Achevons-le...
PUB Gratuite
Deacartes |13-03-2013 15:46
Offrons formation complete avec cetification de pilote 50.000 dinars dans une ecole de tunis creee par un ancien commadant de bord de Tunisair.
Le reste est sur la charge du futur etudiant (piston ou pot de vin et autre pour reussir l'examen d'entree a Tunisair avec qualification sur
AB220 ou autre (avenir assure, les quatres bandes sont 'a ta portee)
Pilote de pere en fils
Descartes |13-03-2013 14:18
Je dois vous informer que pour les accents graves ou aigus et meme les A des propositions ,je ne peux les ecrire mon clavier est en angalis,...mes excuses.
Si je parle de tunisair avec cette verite ,ceci vous fait mal parcequ"elle existe. Je peux vous citer les noms des peres en fils formes entre six ou neuf mois en Floride ou peut etre dans la nouvelle ecole de pilotage a Tunis par un acien commadant de bord qui profite de l'embargo actuel sur la formation des pilotes aux USA.
Le role actuel de l'aviation civile est primordial pour mettre fin 'a cette debandade.
Fils a papa (rates en Tunisie) demandez a vos ascendents si les diplomes (FAA) des USA etaient valables en Tunisien pendant que vous trainez sur le bancs des cancres du lycee..
PS excusez moi encore une fois pour des fautes de frappes
c'est ghannouchi qui pilotait!
mella jahl |13-03-2013 14:14
ca doit etre un nahdaoui aux commandes
il ne savent rien piloter ceux la:)
On a besoin d'un équipage féminin
G&G |13-03-2013 10:37
Pour mettre la Tunisie sur la bonne piste notre seul salut c'est la femme parce que le féminin de TARTOUR ne figure pas dans le dictionnaire.
Compétence... Le PNC aussi.,,
Skandair |13-03-2013 09:36
Concernant les compétences , n'oubliez pas le PNC. Rappelez vous l'amerrissage du tuninter...
L'hôtesse , au lieu de donner les instructions de securité , s'est assise et s'est mise à pleurer ...
(Épisode de mayday : http://youtu.be/OV-UBQrcX2g)
ca fait peur
slaym69 |13-03-2013 09:16
ca me fait peur je prends tunisair ce dimanche en direction de djerba!!
12345
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025