alexametrics
Dernières news

Tunisie- Abderraouf Ayadi : «Le jihad est un devoir »

Tunisie- Abderraouf Ayadi :  «Le jihad est un devoir »

Dans une interview accordée, ce matin du samedi 19 janvier, à Express Fm, Abderraouf Ayadi, président du parti Wafa s’est exprimé concernant son intervention lors des débats autour du projet de la constitution consacré aux droits et aux libertés.
Rappelant sa position quant au jihad et insistant sur l’importance de cette notion dans le contexte actuel et sur le plan historique, M. Ayadi a ajouté : « le jihad est un devoir et non un droit ».
Par ailleurs, le président du parti Wafa a insisté sur la nécessité de constitutionnaliser les droits religieux.
Notons que M. Ayadi a estimé que les idées de tolérance et de bannissement de la violence sont désormais anachroniques, puisqu’elles sont, selon lui, propres à l’ancien régime politique.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Marcel Chab
| 21-01-2013 20:34
Il est difficile de comprendre pourquoi les médias donnent depuis quelques temps beaucoup d'importance à ce que racontent certaines personnes qui ont prouvé leur ************** depuis la première fois qu'ils se sont exprimés sur un plateau de TV !...Même ce ****** de Jlassi trouve son bonheur chez les médias...alors c'est normal que l'on donne à Ayedi l'occasion pour débiter ses fantasmes sur le jihad et le Mossad...Il faut dire que même Rkouba un voyou des comités de protection d'Ennahdha, a été reçu par ce soit disant Président...

pit
| 21-01-2013 15:54
pauvres de nous !

Elyssa
| 21-01-2013 11:54
je conclue une chose

on peut etre honnete gentil de bonne foie mais a cause de quelques troubles psychiques on peut servir sans le savoir des causes qui ne sont pas les notres en d'autres termes aider des projet machiavélics

saga
| 21-01-2013 09:35
je te présente mes condoléances pour la mort de tes jihadiste à In amenas

bientôt, les patriotes algériens les éradiqueront de toute l'afrique du nord et du sahel

nazou
| 21-01-2013 02:27
ce n'est pas parce que nous avons des tocards musulmans au gouvernement ,que l'on doit cracher sur notre religion.
Et puisque vous etiez un espion ,d'apres vos dires,pourquoi ne pas nous dire par ex; que l'islam et certain musulmans sont instrumentalises ,par des musulmans et des non musulmans,a des fins politiciennes ideologique et surtout financieres.
Mr je ne suis pas pratiquante ,mais l'islam ne vous en deplaise ,fait parti de mon histoire de mes origines de ma culture et de mon identite'.

nazou
| 21-01-2013 02:03
le mirror admire le CHE ,mais il admire egalement margaret thatcher
?????????????????????

Zied
| 20-01-2013 16:56
règle de marketing ; le mm producteur lance sur le marche des produits et chaque fois présente ( publicité ) les nouveautés de ce produit au détriment de ses autres produits . En d'autre Fidèle à ennahdha veut se montrer rigide ( intellectuellement ) bien sur le 2em produit paraîtrait mieux et non rigide . PAUVRE WAFA .

TAW TCHOUFOU
| 20-01-2013 16:15
Assez de baratin, Mr Ayadi ! Passons au concret et aux actes ! Personne ne vous retiens en Tunisie et vous souffrez de rester ici à vous morfondre ! De grâce, allez-y au jihad, allez guerroyer et prendre votre pied, ça fera un clown de mois à l'assemblée ! Quel est votre bilan, à part brasser du vent ? On croyait avoir élu un député pour rédiger la constitution, et on se retrouve avec un " va-t-en guerre " et un " pousse-au-crime ", plus préoccupé par l'Afghanistan que la Tunisie ! Et dire qu'il est payé par le contribuable, c'est un comble !

amanda
| 20-01-2013 14:55
Si on regarde le timing choisi par ayadi pour se faire remarquer , vous comprendrez que c'est quelqu'un qui veut attirer l'attention sur sa petite personne , invisible de surcroît à l'approche des élections. Il a organisé la conférence mascarade sur "" al mo7assaba wa maokafa7at el fassad"" en présence des " ligues de la protection de la révolution" si controversées !! il se donne de l'importance en parlant de négociations avec ennahdha pour avoir une part du gâteau TUNISIE mais quand il a vu que el joumhouri a refusé une offre des plus alléchantes pour participer au gouvernement( tactique d'ennahdha pour acheter le parti el joumhouri , les nahdhaouis se croyant intelligents en adoptant la politique: diviser pour régner ) ayadi a senti l'offense car il voulait lui même le ministère de la justice mais on l'a offert au joumhouri, ceci lui a reflété sa petitesse alors il a prétendu avoir décidé , définitivement de ne pas faire parti du nouveau gouvernement car il n'a pas eu ce qu'il avait demandé. Maintenant pour qu'on le remarque il emploie des termes et des concepts qui lui sont étrangers et que son ancien parti al mootamar n'a jamais utilisés et que le parti qu'il préside actuellement n'a jamais utilisés non plus " el jihad". Je suis que, dans quelque temps ,il nous sortira une chose pour faire parler de lui.

AYADI EN PLEINE FORME
| 20-01-2013 14:15
M Ayadi il faut faire le jihad personne ne vous empêche allez aux côté de nos frères en Palestine allez en syrie allez ou vous voulez ce n'est pas avec les paroles pour inciiter les autres à faire le jiihad à votre place pour satisfaire vos amis d'Ennahda on voit bien ce qui se passe sur le terrain la bataille pour le remaniement ministériel et c'est sûr que vous allez avoir un bon poste à force

A lire aussi

La libération du dirigeant de Nidaa Borhen Bsaies, à la faveur d’une grâce présidentielle, a fait

16/12/2018 14:08
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk, a indiqué ce dimanche 16 décembre 2018,

16/12/2018 13:15
3

Une réunion sécuritaire de haut niveau se tient, le 16 décembre 2018, à Dar dhiafa à Carthage sou la

16/12/2018 13:05
7

Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a indiqué, ce dimanche 16 décembre

16/12/2018 12:45
2

Newsletter