alexametrics
Dernières news

Tunisie - Rached Ghannouchi au siège de l'UGTT

Tunisie - Rached Ghannouchi au siège de l'UGTT
 

Le leader d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est déplacé ce matin, samedi 10 mars, à la place Mohamed Ali, pour rencontrer le secrétaire général de l’UGTT Hassine Abassi et examiner avec lui la situation générale dans le pays.
 
La visite de Ghannouchi au siège de la centrale syndicale confirme le processus d’apaisement entre le parti au pouvoir et la principale centrale syndicale du pays, qui a été déjà déclenché par la venue, avant-hier, du conseiller politique du gouvernement, Lotfi Zitoun, pour préparer le terrain à la rencontre de ce matin, au cours de laquelle, Hassine Abassi a offert un tableau montrant Ghannouchi et les militants d’Ennahdha, en sit-in au siège de l’UGTT, au début des années 90 du siècle dernier (sur la photo).

" C’est normal que la principale organisation de masse du pays, qui est l’UGTT, se concerte avec le plus grand parti, qui est Ennahdha, dans l’intérêt du pays. Quant à cette photo, elle remonte au début des années 90, je pense, et montre que nos liens ne sont pas nouveaux avec cette grande centrale syndicale", a expliqué Rached Ghannouchi, en réponse à une question sur l’objet de sa visite.

Concernant les revendications syndicales comme celle des municipaux et des employés de la santé, le leader d’Ennahdha a souligné qu’elles sont "du ressort des départements spécialisés qui vont les examiner de pair avec les responsables syndicaux".

Selon des sources proches de la centrale syndicale, la rencontre a tourné autour "des priorités de l’étape et de la manière pour y faire face". L’UGTT a insisté sur "son droit à la contribution à la recherche de solutions" en cette phase critique de l’histoire de la Tunisie. Hassine Abbassi a été catégorique sur "l’impossibilité de donner une carte blanche au gouvernement, tout en se disant ouvert à un dialogue constructif et à des solutions qui prennent en considération les spécificités de cette phase de transition".

Il est attendu à ce que cette rencontre ouvre la voie à des négociations entre l’UGTT et le gouvernement concernant les différentes problématiques en suspens, notamment l’application des accords passés avec le gouvernement de transition et la révision des salaires.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

observator
| 12-03-2012 10:30
La gentillesse n'est pas une faiblesse mais peut etre aussi une force.
Quand on a de grandes responsabilités nationales et pour servir l'interet du pays c'est un signe d'intelligente et de conscience que de prendre l'initiative de tendre la main à l'autre.
Et à mon avis, la visite du chef d'Ennahdfha à l'ugtt s'inscrit dans ce cadre et je pense que la majorité des tunisiens l'ont compris ainsi.

hakim
| 12-03-2012 10:21
De ses propres pieds Rached Ghannouchi revient sur le lieu de son crime odieux quio qu'il ne soit pas le bienvenu la polisse et l'humilit' de la direction la reçu comme il se doit mais je cris qu'il na pas compris la signification du lableau qui lui a été offert "khirchi"

ahlem
| 12-03-2012 09:27
Ouf c'est le moment de passer au chose sérieuse :)
vraiment ce parti me fait toujours rire, à chaque fois que ca coince quelque part ils demandent le secours à leur "SPIDER MAN ", SVP une question débile que je pose :

ce Ghannouchi parle au nom de ce pauvre gouvernement? Ou au nom de son Parti ou peut être entant que nôtre future Califat!!!!

one
| 11-03-2012 23:07
il finit par se rendre à l'évidence que c'est ce qu'il y a mieux à faire? bien sur en suivants la clairvoyance de BCE que les nahdaouis critiquent à tout bout de champ, mais ils suivent ses pas quand même!!!!!

Doigt bleu
| 11-03-2012 17:56
Rends-tu compte du mal que tu fais à ce pays depuis 40 ans?
Tu n'as fait que semer la haine et diviser le peuple tunisien entre croyants et mécréants, entre les gens du sud et ceux du nord ou encore entre sahéliens et le reste du pays voire même entre riches et pauvres.
Toi qui a vécu 20 ans à Londres; dans un environnement de démocratie où les valeurs humaines, la justice et les droits de l'Homme sont la devise quotidienne, tu es rentré au pays avec la haine et la rancune sans apporter le moindre brin de ces valeurs universelles auxquelles tu es resté complètement étanche.
On te demande de laisser ce beau pays tranquille et de quitter la scène. On a marre de ta démence et de tes crimes. Lâche nous les basquettes une fois pour toute et emporte avec toi tes proches chleiks et incompétents que tu as eu l'audace et le culot de placer un peu partout dans les sphères du pouvoir, sinon tu sais bien ce qui t'attends de ce peuple qui te Dégagera comme il a dégagé ZABA et les Trabelsi. Je crois que tu commence à avoir la trouille en voyant le début du mouvement des braves militants de l'UGTT.
Vive la Tunisie Libre et ouverte sur le monde des valeurs humaines.
Vive le peuple Tunisien Uni sous notre beau Drapeau national.

realiste
| 11-03-2012 16:05
svp mes amis , vs allez mourir de rage .. à chaque info qui concerne ennahdha , vs devenez fou de rage .. vs avez la prochaine élection .. travailler et essayer de gagner les c'urs des tunisiens au lieu d'avoir des c'urs pleins de haine .. mais je vs assure que ns serons au moins 3 millions qui vont voter pour ennahdha ..

citoyen_H
| 11-03-2012 15:05
Laissons la primauté de la science à ceux qui se prennent pour des érudits et qui pensent détenir tous les secrets de la vie. Donnons au peuple les moyens de s'exprimer humblement quant à son interprétation de la situation du souk qu'est devenu le pays. La naïveté existe en chacun de nous, contrairement à la prétention (moi je sais tout) qui existe chez les gens qui sont imbus de leur personne. Le réalisme est une vision plus concrète, basé sur des faits réels et non, sur des utopies. L'immobilisme en fait partie.

Aigle
| 11-03-2012 13:14
Plusieurs commentateurs n'ont certainement pas saisis le sens politique de la visite de Ghannouchi au siège de l'ugtt. Ils peuvent évidement continuer à 'fantasmer' sur les objectifs et les intentions qui sont à l'origine de cette visite. Il faut simplement qu'ils sachent que les vrais acteurs en Tunisie d'aujourd'hui ne sont pas celles et ceux qui ne sont capables que de pondre quelques phrases orphelines dépourvues de sens. Le monde autours de ces naïfs évolue et change avec une vitesse V, et eux sont encore prisonniers de leurs carcans de tous genres (sociaux, idéologiques, etc.).

citoyen_H
| 11-03-2012 11:59
Il ne lui manque plus que l'UGTT, et ainsi, il pourra accorder définitivement son violon d'Ingres. L'enjeu et de taille. Que Dieu nous aide et nous protège du chef marionnettiste Chukky.

bechir tounsi
| 11-03-2012 10:56
la seule force qui peut aujourd hui mobiliser massivement les travailleurs est l ugtt pour la simple raison que pendant que le guide suppreme dormait et priait au londonistan c est la jeunesse tunisienne revolutionnaire,les organisations syndicales ,le peuplerevolutionnaire et non les mollahs de gahanouchi qui se sont battus
GHANOUCHI EST UN IMPOSTEUR
CE N EST PASAVEC CE VOTE QU IL A LA LEGITIMITE 20%des votants
IL FAUT EXIGER DES ELECTIONS LE 23 \10 2012 AVANT QU IL NOUS FASSE UNE DICTATURE ET QUE CE CANCER N INFILTRE TOUS LES ROUAGES DE NOTRE PAYS

A lire aussi

Le comité directeur des Journées théâtrales de Carthage (JTC), a rendu public un communiqué, ce

11/12/2018 23:46
0

Le ministre de l'Education, Hatem Ben Salem, a indiqué ce soir du mardi 11 décembre 2018, dans une

11/12/2018 22:58
0

L’avocat du Club Africain, Kamel Bel Khalil a indiqué, ce mardi 11 décembre 2018, dans une

11/12/2018 22:49
0

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi s’est rendu, ce mardi 11 décembre 2018, au

11/12/2018 20:45
0

Newsletter