Tunisie - Les soldes d’été, du 25 août au 7 octobre 2012

Envoyer cette page

La saison des soldes a été fixée pour la période du 25 août au 7 octobre 2012, soit après le mois de Ramadan, annonce le ministère du Commerce et de l'Artisanat dans un communiqué rendu public, vendredi 13 juillet 2012. 

Le ministère exhorte les commerçants à contribuer à la réussite de cette saison, compte tenu « de son impact positif sur le circuit économique et le pouvoir d'achat du citoyen ».

Il rappelle, dans ce communiqué, que les soldes ne doivent pas être inférieurs à 20%.


TAP
16 commentaires
les soldes au bout des doigts
deSkikda |12-01-2013 19:08
je crois que le problème qui se pose parfois c'est qu'on est pas averti des soldes. En faisant la recherche sur internet pour localiser des soldes à proximité de chez moi, j'ai tomber sur une application qui peut aider à trouvez des soldes. le voici http://www.soldesmaps.com/go/index.php
arriére
1111 |25-07-2012 11:41
pas de nauveau toujour en arriére
c'est le temp de vrai shopping
khakha |23-07-2012 09:46
sa me convient et de plus les tunisiens cherchent toujours des bonnes occasion quelque soit le date donc les soldes après ou avant Aid ont espèrent toujours qu'il y a du vrai soldes.
Les betises
Hatem |19-07-2012 00:15
Beloeil Ken shey yassif
solde invraisemblable
kinz |18-07-2012 13:51
je me demande si cette décision est justifiée pour répondre au besoins réels des citoyens .
a quoi sert d avoir un solde après l aid .
Je pause encore la question quelle sont les décisions prises par le gouvernement en faveur des citoyens qui grâce a la révolution on pu accéder au pouvoir.
GVT NUL NUL NUL
lamiouch |18-07-2012 08:14
On en a vu de toutes les couleurs avec ce gouvernement de cons
soldes d'après fête
khaled ghéni |16-07-2012 14:16
quel choix de la période de soldes? A qui profite cette décision qui prive les nécessiteux qui- par l'occasion -deviennent de plus en plus nombreux de se procurer de besoins pour leurs gosses et gangner deux en un:l'aid et la rentrée scolaire à des prix abordables?
Le gouvernement cède face aux riches commerçants
sahibolhimar |16-07-2012 13:05
mais quoi de plus normal, ce sont les premiers pourvoyeurs de fonds d'Ennahdha, ces petits gabarits bedonnants toujours biens sapés en habits traditionnels et ne payant jamais les impôts car c'est du haram préférant de loin s'acquitter à la zakat tel que prononcée par Karadhaoui en interprétant eux même ce qui est à taxer et ce qui ne l'est pas !

voilà, c'est triste pour notre pays, c'est triste pour notre peuple qui vit à 70% en dessous du seuil de pauvreté !

ENCORE ET ENCORE DES BONS EN ARRIERE
REVOLTEE |16-07-2012 11:52
NOUS NOUS NOYONS DANS LE RIDICULE ET LE N'IMPORTE QUOI I!!! C'EST BON A RECOLTE -50 ANS DEPUIS LA REVOLUTION,
écoeurée et en colère
écoeurée |16-07-2012 10:39
Alors que les soldes d'été étaient pour les familles à revenus modestes et même moyens une aubaine pour habiller leurs enfants pour la fête d'après ramadan , voilà que ce nouveau timing vient chambouler et rompre la joie de ces milliers d'enfants attendant cette fête pour s'acheter de nouveaux vêtements.
Maintenant, je ne pense pas qu'après avoir acheté leur emplettes pour l'Aïd à des prix forts élevés que ce nouveau timing apportera quelque chose aux commerçants qui penseraient réaliser leur chiffre d'affaires souhaité... Décevant... Décevant...
12
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025