Tunisie - Le SMIG passe à 320 DT

Envoyer cette page

Khelil Zaouia, ministre des Affaires sociales, vient de décider, en concertation avec différents représentants syndicaux, l’augmentation du SMIG, salaire minimum interprofessionnel garanti, de 20DT, le ramenant à 320 DT.

L’augmentation du SMAG, salaire minimum agricole garanti, se fera en deux parties, le 1er juillet et le 1er décembre de cette année, et sera de l’ordre de 37%.

Notons que le taux d’inflation actuel est de l’ordre de 5,5%  [source : données de la BCT], cette hausse de 6,6 % du SMIG correspond donc à une augmentation réelle de 3,5DT.

  S.T.
30 commentaires
le transport
la radio économique tunisiènne |31-03-2013 11:28
le transport est le seul moyen en Tunisie qui reste encore non valorisé.
CAVIS
RITA |07-12-2012 18:55
bonjour, je vis en France et suite au décès de mon père je dois contacter le CAVIS à Tunis quelqu'un aurait t'il l'adresse et le numéro de teléphone merci d'avance , je ne sais pas comment faire
revalorisation du smig
Hafaiedh |05-11-2012 17:24
Pourquoi les pensions de retraites servies par la Cavis , n'ont pas été revalorisées , à la suite de l'augmentation du smig , paru au jort n°77 du 28/09/12
Vérifiez VOS INFORMATIONS!!!!!!
JMEL |28-10-2012 14:36
Cette information est fausse!!!!!!!!!!!!!!!!
Le SMIG passe de 286.000 DT à 301.808 DT non 320.000 : Décret n° 2012-1981 du 20 septembre 2012, JORT N°77 du 28 Septembre 2012
Il y a aussi eu une augmentation de l'indeminité de transport qui passe de 10.000 DT à 16.212
Merci de vérifier vos informations la prochaine fois.
Offciellement publié?
Citoyenne Tunisienne |05-10-2012 12:00
Quelqu'un pourrait-il m'indique le N° du JORT où cette augmentation de Smig a été publiée?
Revalorisation de la pension et de la retraite complémentaire
Normal |01-09-2012 17:48
En 2011 le SMIG était de 286D et non pas de 300D, le SMIG faisant référence seulement au salaire de base, ICP (constante) exclue. Le SMIG devrait être revalorisé par l'échelle mobile liée à l'inflation sans qu'il y'ait annonce solennelle à chaque 1er mai comme si c'était un privilège, l'indexation au SMIG de la pension de retraite, pour le secteur privé, fait partie de la loi de 1960, encore un droit enfin la valeur du point servant à l'octroi et la revalorisation de la retraite complémentaire fait partie du secret de polichinelle,s'actualise tous les ans pour se figer ensuite pendant 10 ans , c'était le cas de 1987 à 1997 par exemple et de niveau inchangé depuis depuis juillet 2003 !!!!
La vraie question
Mahler |11-08-2012 14:17
On peut augmenter le SMIG autant que l'on veut, cela ne sert à rien sans une maîtrise sérieuse de l'inflation . Sinon les prix montent plus vite que les salaires...et donc baisse du pouvoir d'achat.
La vraie question ? Comment redresser l'économie de la Tunisie et notamment relancer le tourisme ? Mais j'ai bien peur que ce ne soit une question trop politique pour être consensuelle...
La caravane passe les chiens aboient...
Le Che |12-07-2012 10:03
Cette augmentation est la bienvenue avec l'approche du mois de Ramadan. Voici un ministre Ettakatol qui ne cesse de travailler pour le bien de la Tunisie et des Tunisiens avec des résultats tangibles. Voici aussi (en dessous) plusieurs exemples de commentaires de mauvaise foi qui n'on qu'un seul but: détruire de façon systématique et stérile toute action ou entreprise positive faite par le gouvernement en place. De toute façon le dernier mot sera au citoyen Tunisien, c'est lui qui jugera.
Solution bestiale (SMIG : 320 DT)
MCA |12-07-2012 08:45
Une telle appréciation du salaire net aurait pu être réalisée sans affecter la compétitivité de l'entreprise, et ce, par un relèvement adéquat de la grille de l'IR/PP : le 1er palier passant de 1.500 DT à 2.500 DT (par exemple).
Le manque à gagner en termes de recettes fiscales, aurait pu être récupéré sur le chapitre "lutte contre la fraude fiscale" ô combien juteux mais à peine affleuré par le gouvernement Jebali (élu poste révolution). Pourtant l'équité fiscale, qui est inscrite parmi les principaux objectifs de la révolution, est aisément réalisable graduellement. Dommage, on se trompe toujours de priorités.
tromperie
basta |11-07-2012 16:10
le smig actuel est de 286 dinars(référence le jort),;une augmentation de 20dinars ,donnerait un smig à 306 dinars et non à 320 dinars.mr le ministre,en homme hönnete, vous n'avez pas besoin de cette tromperie
123
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025
top 30 jours
{titre}
{dateinsertiontop}
{nombre_commentaires_index}