Tunisie - La supposée maîtresse de Rafik Abdessalem affirme être la cousine du ministre (audio)

Businessnews.com.tn | publié le 27/12/2012 16:29

La supposée maîtresse de Rafik Abdessalem, appelée par ses initiales «SN», sur le blog d’Olfa Riahi (où cette dernière soupçonnait le ministre des Affaires étrangères de relations extra-conjugales qu’elle a qualifiées d’ « affaires de mœurs »), s’est exprimée aujourd’hui 27 décembre 2012 sur les ondes de Mosaïque Fm pour démentir les accusations dont elle a fait l’objet. SN a affirmé être la cousine germaine de Rafik Abdessalem, son père étant le frère de la mère du ministre.

La femme a affirmé qu’elle se trouvait au Sheraton pour rencontrer le ministre pour des affaires familiales et que son mari, également de la famille de M. Abdessalem, était tout à fait au courant. Elle a précisé que son cousin devait la recevoir dans son bureau mais n’a pas pu le faire en raison d’obligations professionnelles. M Abdessalem lui aurait alors demandé de l’attendre à l’hôtel Sheraton où il a pu s’entretenir avec elle plus tard dans la soirée.

La dénommée SN s’est indignée de telles méthodes de la part des médias qui « n’ont pas à s’occuper d’affaires personnelles ». Elle a souligné que ce genre d’informations infondées a participé à salir sa réputation et celle de son cousin et déclaré qu’elle avait l’intention de porter plainte contre Olfa Riahi pour diffamation.

M.B.H

Tunisie - La supposée maîtresse de Rafik Abdessalem affirme être la cousine du ministre (audio)

publié le 27/12/2012 16:29

La supposée maîtresse de Rafik Abdessalem, appelée par ses initiales «SN», sur le blog d’Olfa Riahi (où cette dernière soupçonnait le ministre des Affaires étrangères de relations extra-conjugales qu’elle a qualifiées d’ « affaires de mœurs »), s’est exprimée aujourd’hui 27 décembre 2012 sur les ondes de Mosaïque Fm pour démentir les accusations dont elle a fait l’objet. SN a affirmé être la cousine germaine de Rafik Abdessalem, son père étant le frère de la mère du ministre.

La femme a affirmé qu’elle se trouvait au Sheraton pour rencontrer le ministre pour des affaires familiales et que son mari, également de la famille de M. Abdessalem, était tout à fait au courant. Elle a précisé que son cousin devait la recevoir dans son bureau mais n’a pas pu le faire en raison d’obligations professionnelles. M Abdessalem lui aurait alors demandé de l’attendre à l’hôtel Sheraton où il a pu s’entretenir avec elle plus tard dans la soirée.

La dénommée SN s’est indignée de telles méthodes de la part des médias qui « n’ont pas à s’occuper d’affaires personnelles ». Elle a souligné que ce genre d’informations infondées a participé à salir sa réputation et celle de son cousin et déclaré qu’elle avait l’intention de porter plainte contre Olfa Riahi pour diffamation.

M.B.H


Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modèration