Tunisie - Chute de l’indice de la production industrielle au 2e semestre 2017

Businessnews.com.tn | publié le 20/08/2017 12:17



La production industrielle a enregistré, au cours du deuxième trimestre de 2017, une baisse de 2,3%, contre une légère hausse de 0,2% durant la même période de l’année précédente.


Selon l’Institut national de la Statistique (INS), cette régression de l’indice de la production industrielle (IPI) est due, principalement, à la baisse de la production du secteur de l’extraction des produits énergétiques de 13,9%, à cause de la baisse de la production du pétrole brut de 20,5%.

La chute a aussi concerné la fabrication d’autres produits minéraux non métaux (-9,7%), suite à la baisse de la production du ciment, le secteur de l’industrie chimique (-6,9%) et le secteur de l’industrie textile habillement et cuir (-2%).



En revanche, la production s’est améliorée dans le secteur de l’extraction de produits non énergétiques (+5,3%), suite à la reprise de la production du phosphate brut (1069 mille tonnes au cours du 2e trimestre de 2017 contre 922 mille tonnes durant la même période de 2016).

D’autre part, la production industrielle a enregistré une augmentation dans le secteur de l’industrie mécanique et électrique de 2,8%, le secteur de l’industrie agroalimentaire de 1,3% et le secteur de raffinage de pétrole de 7,9%.

 


S.H (Avec TAP)


Tunisie - Chute de l’indice de la production industrielle au 2e semestre 2017

publié le 20/08/2017 12:17



La production industrielle a enregistré, au cours du deuxième trimestre de 2017, une baisse de 2,3%, contre une légère hausse de 0,2% durant la même période de l’année précédente.


Selon l’Institut national de la Statistique (INS), cette régression de l’indice de la production industrielle (IPI) est due, principalement, à la baisse de la production du secteur de l’extraction des produits énergétiques de 13,9%, à cause de la baisse de la production du pétrole brut de 20,5%.

La chute a aussi concerné la fabrication d’autres produits minéraux non métaux (-9,7%), suite à la baisse de la production du ciment, le secteur de l’industrie chimique (-6,9%) et le secteur de l’industrie textile habillement et cuir (-2%).



En revanche, la production s’est améliorée dans le secteur de l’extraction de produits non énergétiques (+5,3%), suite à la reprise de la production du phosphate brut (1069 mille tonnes au cours du 2e trimestre de 2017 contre 922 mille tonnes durant la même période de 2016).

D’autre part, la production industrielle a enregistré une augmentation dans le secteur de l’industrie mécanique et électrique de 2,8%, le secteur de l’industrie agroalimentaire de 1,3% et le secteur de raffinage de pétrole de 7,9%.

 


S.H (Avec TAP)


Commentaires (5) Commenter
Zug
versus
| 20-08-2017 20:04
Vous pourrez nommer les meilleurs de la planète à tous les postes politiques, de la fonction publique, de l'industrie, des services, rien ne changera. Vous oublier une donnée essentielle, la seule valide, il faut changer le peuple fainéant.
@Zug
Professeur de droit
| 20-08-2017 15:40
Votre texte est formidable.c'est un véritable programme de gouvernement ! Mais ledernier STOP n'est-il pas de trop ? Si la Tunisie est détruite depuis 50 ans , cela signifie qu'elle n'a jamais été construite!
C'est plus concret de pointer la destruction réelle de l'économie et du niveau de vie, depuis 2011. Avant, il y a eu construction économique et des progrès sociaux indiscutables.
Mettre les deux, au meme niveau, brouille votre magnifique message.
la faillite de tounesten est inévitable. ....
hadou
| 20-08-2017 14:07
Tant que ennahtha n'est pas dissoute et jugée..Personne ne mettra un dollar dans l'économie tunisienne et la faillite de tounest'en est inévitable. ...
C'est pervers, tout simplement!
Ahlem
| 20-08-2017 13:52
Un commentateur sur BN a écrit:
a) "il faut se demander qui est responsable de [la] baisse de 5.6% enregistrée par le secteur d'extraction du pétrole, du gaz naturel et du phosphate (Le secteur des industries non manufacturières)? Oui la faute est [en particulier] au parti politique Ennahdha qui a soutenu les grèves et les sabotages de la production."
b)"avant 2011 la Tunisie exportait en moyenne 1500000 de tonnes de phosphates (1,5 Millions de tonnes), alors qu'en 2016/2017 la Tunisie a exporté moins que 80000 tonnes de phosphate (0,08 Million de tonnes). Pareil avec la production du pétrole et du gaz"

Et par effet de causalité, il est évident que l'indice de la production industrielle et en chute libre!


Conclusion: Comment voulez-vous que le pays fonctionne si le parti politique Enahdha qui fait partie du gouvernement sabote le gouvernement! C'est pervers, tout simplement!



Le parti politique Ennahdha est fondamentalement bon, mais sa bonté confine à la l'idiotie,

Moderniser l'État
Zug
| 20-08-2017 13:49
Il est devenu extrêmement urgent de moderniser lEtat Tunisien et de nommer aux postes de responsabilité des patriotes compétents issus de l'administration principalement.
Stop aux nominations issues des partis,
Stop à l'islam politique
Stop aux entreprises publiques
Stop aux organisations publiques fonctionnant sans objectif
Stop au SMIG SMAG à 400 dinars et à son corollaire la caisse de compensation
Stop aux décisions sans queue ni tête comme la construction d'un nouvel aéroport
Stop au manque de contrôle
Stop à la justice injuste
Stop à la contrebande et à l'évasion fiscale
Stop au nepotisme politique et aux rentes oligarchiques
Stop au trafique de devises et à l'évasion fiscale
STOP à la vampirisation de la Tunisie par la racaille Islamo libérale
S T O P à la destruction systèmatique de la Tunisie depuis 50 ans !
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration