alexametrics
Dernières news

Tunisie - « El Hiwar Ettounsi » demande la libération de Ridha Grira

Tunisie - « El Hiwar Ettounsi » demande la libération de Ridha Grira
Sur sa page Facebook le 20 mai, la chaîne de télévision tunisienne « El Hiwar Ettounsi » a émis un appel adressé à tous les médias tunisiens. La chaîne appelle à une campagne humanitaire pour octroyer la liberté provisoire à Ridha Grira, ancien ministre du Domaine de l’Etat et des Affaires foncières sous l’ère Ben Ali.

La chaîne justifie cet appel par le fait que Ridha Grira souffre d’une maladie qui pourrait mettre fin à ses jours prochainement et qu’il serait plus humain de lui permettre de finir sa vie au sein de sa famille. La chaîne, dirigée par Tahar Ben Hassine, continue : « Où est votre miséricorde vous qui prétendez être musulmans ? Quelle serait votre posture si cet homme se révélait innocent ? ».

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

talion
| 21-05-2013 20:51
Il est tres méchant le monsieur,on ne voudrait pas le rencontrer la nuit au coin d'un bois!pour luila "loi universelle"ce n'est pas le pardon mais"pour un oeil ,les deux yeux;pour une dent toute la gueule"meme s'il n'arrive pas à la cheville de sa victime.Un vrai SANGUINAIRE!!!!!Il faut lui pardonner car il est ou malade ou tres tres malheureux.amen.

TounssiWrassi3ali
| 21-05-2013 19:17
Depuis quand un malade criminel doit être libéré ? Où est-ce que vous avez vu ça ? Bande de Benaliste de la pire race...

En supposant que cette *** soit "innocente" des reproches qu'on lui fait, le seul fait d'avoir travailler main dans la main avec un sanguinaire comme "ben a ***" est synonyme de complicité !

Ceci est la vrai loi universelle qui a toujours régie dans le monde !

paix
| 21-05-2013 08:37
Apres plus de deux ans ,il est temps que la vérité se fasse jour.lES PRISONNIERS POLITIQUES ont certes travaillé avec Ben ali et celui ci s'est enrichi et a enrichi sa famille .Mais ceux qui sont en prison ne l'ont pas fait,toutes les enquetes le prouvent .Or ils auraient pu le faire ,s'ils ne l'ont pas fait c'est qu'ils sont honnetes et que leur travail consistait à autre chosequ'à amasser de l'argent.Si la Tunisie se tenait debout'(malgré tout) ils y sont pour beaucoup.Le fait de les écartern'a pas rendu la Tunisie plus riche et plus agréable à vivre memepour les diplomés chomeurs et les gens pauvres en généralApres plus de deux ans de captivité ces hommes souvent agés et malades doivent etre libérés et quand la justice transitionnelle sera mise en place ils comparaitront au coté de BEAUCOUP d'autres et s'ils doivent demander pardon ils le feront mais s'ils meurent en prison la majorité du peuple dira alors:"mais au fait pourquoi on les gardait enfermés?QUIavait décidé de les mettre en prison eux et pas les anciens premiers ministres ,ministres,président de l'assemblée nationaleetc......POURQUOIjuste quelques boucs émissaires qui justement sont plus propres que des milliers d'autres?"mais ce sera trop tard pour LEUR demander pardon à eux.En espérant que leurs successeurs feront mieux qu'eux.....INCH'ALLAH;

mistiri
| 21-05-2013 08:04
soyez indulgente,personne ne peut accepter et se réjouir de la maladie meme de son pire ennemi.Malheureusement si le pays va mal c est a cause de gens comme vous qui ont la haine ds le coeur et qui n arrive pas a pardonner et reconstruire le pays.Honte à vous

paix
| 21-05-2013 07:58
Apres plus de deux ans d'incarcération et au vu de ce qui se passe depuis ,il est temps de libérer ces hommes .Ils ont travaillé avec Ben ali,et alors?T

salahtataouine
| 21-05-2013 07:49
Les freres musulmans sanguinaires ont toujours avancé avec la haine .....La prise du pouvoir ne veut pas dire :torturer les autres ...!!!La justice doit etre l element qui dira oui ou non telle ou telle personne avait fauté .......Sinon adieu le pays et vive la jungle : le vainqueur du jour payera le lendemain car il sera le vaincu ..........Un malade doit etre liberé et c est la regle chez les gens qui se respectent ...!!!

lotfi
| 21-05-2013 06:07
Est ce que ce monsieur a été jugé? Je ne crois pas et quand bien même il l'aurait été, je ne crois et ne croyons plus tous en cette justice tant que cette secte est au pouvoir.
Même les plus grands criminels en france, des tueurs sont remis en liberté afin qu'ils terminent leurs vies auprés de leurs proches. Donc, à mon avis ou on accélere le jugement ou bien on le remet en résidence surveillée en attendant d'être jugé.

LE MALADE
| 21-05-2013 05:11
DEUX ans n ont pas suffit pour achever son dossier juridique et finir cette mascarade ? OU EST CE QUE VOUS ALLEZ ? ( echemata hram )

naji ben hamida
| 21-05-2013 04:57
pourquoi, ne pas faire appel , pour faire sortir tous les voyous et voleurs, qui sont en mauvais santé,
et le faire sortir sur quelle base juridique,
on fini par sortir le peu des hors la loi, emprisonné , qui ont pillé les tunisiens.
Soutenir, les anciens de Ben Ali, et les décorer de leur mérite, est une idée brillante de nos journalistes présentée comme généreux et miséricorde.
Les bonnes Ames au service des bonnes causes.
Triste tableau de notre télévision pollué, et sali par des ( souteneurs ) sans morale .

Scorpion
| 21-05-2013 00:09
http://www.tunisie-secret.com/Ridha-Grira-le-seul-ministre-qui-a-dit-Non-a-Ben-Ali_a405.html

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter