Tunisie – Large écho dans la presse internationale concernant l’affaire de Sami Fehri

Envoyer cette page


L’arrestation de Sami Fehri et l’arrêt de son émission des "Guignols" a eu de larges échos à travers la presse internationale européenne, arabe et africaine.

Ainsi, plusieurs médias ont évoqué cette histoire.
En France, on cite : Libération, L’Express, France24, RFI, Europe 1, TV5 monde, Téléobs, etc.
Les suisses et les belges ne sont pas demeurés en reste. Il s’agit, respectivement, de RTS.info et RTBF .
Les médias arabes se sont donnés également à cœur joie (Achark Awsaat, Al Arab On Line) notamment en Egypte (Akhbar Ennaharda, youm7, Al Masry Al Youm et aux Emirats Arabes Unis (Emarat Al Youm), Al Bayan.
La presse africaine (SlateAfrique, Afrique Jet) et maghrébine (Le Maghreb et Aufaitmaroc) ont également écrit sur le sujet.

«La tension continue de monter en Tunisie entre les médias et le gouvernement dominé par les islamistes», déclare RTS.info.
Ces médias étrangers mettent relief dans leurs articles le fait qu’un directeur d’une chaîne de télévision tunisienne a été arrêté pour avoir critiqué le gouvernement. Pour certains d’entre eux, il s’agit d’une forme de censure et d’une atteinte à la liberté d'expression : ils s’interrogent sur son avenir en Tunisie. D’ailleurs RTBF écrit «La liberté d'expression est-elle en danger en Tunisie?».

I.N.
68 commentaires
il faut anéantir ennadha
je suis fier d'être le roi des mécréants |27-08-2012 23:28
le vrai visage d'ennadha, dictature, pseudo islamiste démocrates de circonstance bande de racaille votre fin viendra le vrai peuple tunisien vaincra et ce jour là prenez vos jambes à vos coups car çà va saigner et votre ratnnouchi fuillard sera loin de vous
1ere regle
hannibal barca |27-08-2012 23:20
ne pas repondre aux salafistes qui polluent la rubrique commentaires de BN.
ils sont connus the mirror,issam et d autres esclaves des salaf sans doute payes a la tache..
par ferchichi...
vous perdez du temps et votre salive et vs voyez bien que ce sont des provocateurs salaf
amis ne leur repondez pas ,ne les lisez pas
sami fehri
fattouma |27-08-2012 22:35
j'aime beaucoup les guignols du Maghreb et celà me distrait. Pourquoi en vouloir à Sami Fehri : ces gignols forment une parcelle minime de la liberté d'expression. Cette liberté que les partis au pouvoir n'ont fait que crier pour se faire élire. Aujourd'hui ils emprisonnent ceux qui disent les choses "en rigolant" Sans çà quel tunisien, petit ou grand
ne sait pas très bien ce que vaut ce cher gouverment qui se dit nous représenter?
NESSMA
LEILA |27-08-2012 22:08
Je me demande comment ses gents sont aveugle lorsqu'ils le souhaite le directeurs de nessma avait une relation avec Les Ben Ali lui même a raconter qu'il a eu Ben Ali au téléphone le 13 janvier je dit sa parce que qui refuserais de travailler avec les Trabelssi, et si non comment il ont eu autant d'argent si il aurais exister des gents qui pouvais leur dire non , rappeler vous aussi le voyage du MAE française qui justifier son voyage dans le jet privé des trabelsi que le pauvre Ben Miled a été obliger de partager Carthago airline avec les trabelsi et sami el fehri est un parmi des miliers de Tunisiens d'une manière directe ou indirecte qui ont accepter de s'associé avec les Trabelsi avant la révolution il ne faut pas oublier que l'économie tunisienne et le monde du bisness fonctionné de cette manière je ne défend personne mais la liberté d'expression c'est le baromètre du succés ou de l'échec de la revolution
@bravo HattemC
saraherika |27-08-2012 17:59
J'aime bien vos analyses qui sont justes envers ces incompétents qui nous dirigent. J'espère que tous les bloggeurs démocrates y trouvent aussi comme moi leur inspiration. Continuez cher(e)ami(e) !
@SIMON : C'est vrai que quand il y a plus d'espoir VOUS ERADIQUEZ
Sémir |27-08-2012 17:32
"PLUS D'ESPOIR" dit Simon...
Ca en dit long sur la pensée islamiste.

Oh que oui, je ne suis pour vous et à jamais:
- un opposant "sans espoir"
- un indécrottable "sioniste"
- un véritable "athée"
- LE fils caché de "Ben Ali" et du "RCD" que je pleure tout les jours alors que les islamistes n'ont rien fait pour le déloger.

Vous connaissez l'expression, puisque vous êtes si intelligent : "la bave du crapeau n'atteindra pas la blanche colombe que je suis !"
:-)))

Et vous savez comment votre IDÉOLOGIE (et certainement pas religion) traite tout cela ?? :
- par l'éradication
- par la suppression
- par la destruction

MOI JE SOIGNE MAIS VOUS VOUS ÉRADIQUEZ.

C'est toute la différence.
BN... Ne parlez plus de liberté d'expression
Simon |27-08-2012 16:36
Vous avez dépassé toutes les limites de la censure pour défendre votre collègue journaliste.

C'est honteux et décevant car vos principes sont à géométrie variable.

Dommage, vous auriez pu prendre le virage de la révolution... Votre attitude ne peut s'expliquer que par le fait d'une dépendance financière.

Réponse : Merci de relire les règles de modération et de voir si l'on a dérogé à ces principes que vous connaissez depuis longtemps.
La verité est claire..Les yeux ne servent de rien à une cervelle aveugle
dhiaz |27-08-2012 16:04
La pert du temps,il ya nt.
presque un ans du 23/10 avancez,bouger vous politiqueme

cher amis L'objective n'est pas de diabolisez Ennahda a tous prix mais crée une alternative montrons votre point de vue meillier.
@HatemC - Toi tu connais le fin mot de l'histoire évidemment
Simon |27-08-2012 15:50
BN censure les commentaires dans une direction mais pas dans l'autre.

Ta petite démonstration tombe à l'eau

@Sémir -- par contre pour vous, il n'y en a pas, d'espoir
Simon |27-08-2012 15:40
La discussion rationnelle s'avère difficile avec vous, mon pauvre ami.

Je vous ai cité des exemples de juifs que j'appréciais car vous m'avez interpellé en me disant 'Et les Juifs, avouez ! avouez que vous les haissez"

Cela vous embete que je ne rentre pas dans vos petits schémas pré-conçus n'est-ce pas ?

Votre laius sur le peuple allemand, merci beaucoup pour la leçon, mais je ne vois pas ce que cela vient faire ici. Si c'était pour me dire que les êtres humains sont capables du meilleur comme du pire, j'ai gagné ma journée.

Ensuite je me suis permis de vous profiler idéologiquement, car vous vous êtes permis de me faire un profil idéologique.

Je me fous complètement que vous soyiez athée et sioniste. Assumez le, si c'est le cas. Vous êtes un citoyen comme un autre, avec les mêmes droits et les mêmes devoirs

La loi est la même pour tout le monde

N'empeche que ;

C'est vous qui méritez d'aller en Arabie Saoudite et ses dirigeants sionistes rejoindre votre maitre l'inculte.

"Vous n'aimez pas l'Occident, la France, les Juifs, les Américains, les athées, les laïcs" dites vous ?

Je ne suis pas un extremiste monolithique comme vous. Dans tout ce que vous avez cité, je fais un tri et je sépare le bon du mauvais, et j'aime sans réserve l'Occident, la France, les USA, les Juifs et les athées, les laics DANS CE QU'ILS ONT DE MEILLEUR.
1234567
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025