Tunisie – Abbou veut la tête de Rachid Ammar

Businessnews.com.tn | publié le 07/06/2013 11:22
L’ancien ministre, député et actuel leader du parti "Le Courant Démocratique", Mohamed Abbou, a réclamé, dans un post sur sa page officiel Facebook, la tête du général des trois armées, Rachid Ammar.

M. Abbou affirme que la situation de dysfonctionnement sécuritaire que vit le pays est injustifiable et les parties derrière ceci doivent être poursuivies. Mais avant ça, il faut demander des comptes à ceux qui sont au pouvoir, car ils n’ont pas su imposer le respect de la loi et assumer leurs responsabilités.
Ainsi, pour lui, un responsable ne peut pas rester dans son poste alors qu’il a échoué. En outre, il affirme que les sociétés ont besoin de temps en temps de sang neuf : ceci est vrai, également, pour l’institution militaire.

Donc, selon cette analyse, Mohamed Abbou réclame un changement à la tête de cette institution, en nommant un nouveau général des trois armées, soulignant que l’armée a en son sein les compétences requises.
«Ça apporterait un nouveau souffle à cette institution et les yeux du nouveau dirigeant ne se fermeront qu’après avoir éliminé le problème de Jebel Chaâmbi et relevé tous les défis qui se posent à l’institution militaire. Le temps est venu pour que ces officiers et soldats retournent à leur rôle principal : veiller sur les frontières du pays», a-t-il expliqué.

I.N.

Tunisie – Abbou veut la tête de Rachid Ammar

publié le 07/06/2013 11:22
L’ancien ministre, député et actuel leader du parti "Le Courant Démocratique", Mohamed Abbou, a réclamé, dans un post sur sa page officiel Facebook, la tête du général des trois armées, Rachid Ammar.

M. Abbou affirme que la situation de dysfonctionnement sécuritaire que vit le pays est injustifiable et les parties derrière ceci doivent être poursuivies. Mais avant ça, il faut demander des comptes à ceux qui sont au pouvoir, car ils n’ont pas su imposer le respect de la loi et assumer leurs responsabilités.
Ainsi, pour lui, un responsable ne peut pas rester dans son poste alors qu’il a échoué. En outre, il affirme que les sociétés ont besoin de temps en temps de sang neuf : ceci est vrai, également, pour l’institution militaire.

Donc, selon cette analyse, Mohamed Abbou réclame un changement à la tête de cette institution, en nommant un nouveau général des trois armées, soulignant que l’armée a en son sein les compétences requises.
«Ça apporterait un nouveau souffle à cette institution et les yeux du nouveau dirigeant ne se fermeront qu’après avoir éliminé le problème de Jebel Chaâmbi et relevé tous les défis qui se posent à l’institution militaire. Le temps est venu pour que ces officiers et soldats retournent à leur rôle principal : veiller sur les frontières du pays», a-t-il expliqué.

I.N.



Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modèration