Tunisie – Les membres du syndicat des forces de l’ordre demandent la démission d’Ali Laârayedh (vidéo)

Envoyer cette page

Un rassemblement de protestation a été organisé par des représentants des syndicats de sécurité, aujourd’hui, samedi 26 janvier 2013, au Palais des Congrès à Tunis afin de protester contre leur « situation abusive » et pour revendiquer « l’indépendance de l’institution policière ».


Plus de 8 mille membres de forces de l’ordre étaient présents à ce rassemblement et ont appelé à la démission d’Ali Laârayedh qualifiant son travail en tant que ministre de l’Intérieur d’« insuffisant » et l’accusant de vouloir politiser l’institution policière et de servir des intérêts partisans.

Les protestataires ont, également, regretté que la loi d’amnistie générale ait été appliquée sur certains membres et non d’autres  qui ont souffert d’abus du temps de l’ancien régime.

 

S.T



Ads
17 commentaires
LES INCORRUPTIBLES !
JOHN WAYNE |28-01-2013 01:38
Cette vidéo m'a donné les larmes aux yeux. Les orphelins de Bourguiba et les flics de Ben Ali sont immortels et incorruptibles.
Ces hommes sont les descendants de ceux qui sont morts le 9 Avril 1938.
Ils sont sobres, présentables, habillés correctement malgré de maigres salaires, et prêts à mourir pour la patrie nationaliste de Bourguiba.
Posez-vous la question suivante peuple de gueux et de traitres : les brigades de protection de la révolution oseraient t ils attaquer des hommes de ce calibre ?
Et la réponse est bien sur non car ces hommes ont déjà à leur palmarès une victoire militaire contre les islamistes Tunisiens financés par la CIA et le MI6 et qui dans les années 1990 avait fait de la Tunisie le think tank mondial de la lutte contre le terrorisme islamiste. Ces hommes ont aidé l'Algérie dans sa guerre civile contre le GIA et ses émirs sanguinaires.
Cette vidéo a suscité en moi un tel enthousiasme que j'ai été cherché du dessus de mon armoire le Browning 9mm que Bourguiba m'a jadis offert. Cet arme semi-automatique me renvoi directement a la vision de Bourguiba marchand d'un pas sur et la tête haute lorsqu'il nous rendit visite après la guerre des six jours.
Mon Browning 9mm a cet arome épicé qui provient d'un mélange d'huile pour armes à feu et de poudre, et qui me renvoie aux années des géants de la Tunisie nationaliste.
Nous sommes incorruptibles. Nul ne peut nous acheter, ni le Qatar, ni La CIA et encore moins les courants sionistes de la gauche Européenne.
Nous avons un seule Père : Bourguiba
Nous avons un seul Frère : Zine El Abidine Ben Ali.
Sans nous autres membres des forces de l'ordre de la Tunisie nationaliste, vous n'êtes qu'un peuple sans culotte balloté par des émirs boursouflés et par des agents de la CIA déguisés en diplomates Américains. Vous avez pour Maitres John McCain dont le grand guide est la Bible qui lui a appris qu'Israël doit survivre et surtout s'étendre. Vous avez aussi comme maitre des hommes comme Joe Liebermann aussi sioniste que BHL et qui ne pense qu'a une seule chose en se levant le matin : Israël.
Vous êtes servile et sans personnalité. Notre génération Sadikienne parle le Français de De Gaulle. Vous parlez le Français d'un routier.
Vous êtes un peuple de minables.

F.M. alias JOHN WAYNE
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens
(Avril 1990 au 11 janvier 2011)


larayeth est ridiculise ds le N.Y.TIMES
hannibal barca |27-01-2013 23:58
mais surtout par ses pairs.cet asthmatique est tres perturbe ..il es salafiste pur et dur et s est engage aupres du gourou pour infiltrer la police natiomnale
il y reste encore qlq patriotes....
une revolution violente doit purger ce corps des khmejs de zaba et de layareth ***
@john wayne tu reprendras rien du tout pauv imbécile!
flic ou ripoux |27-01-2013 21:46
cette fois_ci l'affrontement entre le peuple et la police va être cruel pour ces petits malfrats qui veulent à tout prix reprendre le pouvoir et faire leur sale besogne....le peuple est là et l'armée aussi ....vous avez raté pleins d' occasions pour vous la fermer et faire votre boulot correctement et avec dignité ! vous n'aurez plus une 2eme chance pour présenter vos excuses et duper le peuple comme c'était le cas en janvier 2011 ...Toutes vos tentatives sont des coups d'état masqués....la justice doit passer et les criminels de ce ministere de la dictautre doivent payer !laucune police au monde ne proteste de cette façon! en france le MI a envoyé les gendarmes (des militaires) aux champs- élysées pour bloquer une manifestation de flics....ils les ont stoppés net et je peux vous assurer que personne n'a ouvert son bec devant les gendarmes!voilà ce que devrais faire n'importe quel gouvernement face à ces énergumenes! l'impunité vous ne l'aurez jamais bande de voyous!
il faut penser à rattacher la garde nationale au ministere de la defense!
MR CHEVROTINE
DR JAGHMOUN |27-01-2013 16:59
s'il a utilisé la chevrotine contre les tunisiens
pauvres de siliana ,il est encore plus facile de
se renseigner sur sa propre milice par la police politique dont on arttend l'ouverture des dossiers
UNE POLICE REPUBLICAINE ,UN PAYS DEMOCRATIQUE .
landy |27-01-2013 12:28
les membres du syndicat des forces de l'ordre ont bien fait de lancer une carte jaune au gouvernement par l'intermediaire de leur ministre nakbaoui . le rassemblement du samedi a fait et fera peur à ce gouvernement qui pense que la police est un outil inerte et non un groupe social qui a une memoire et une intelligence qui peuvent se manifester .
cette famille de police avait le flaire et accuse le parti ennakba d'adoucir et d'apprivoiser la police en leur faveur pour punir davantage le peuple tunisien et imposer la qatarisation .
heureusement et dieu merci ,nous avons une police intelligente et le bon flaire pour sentir les complôlts de toutes sortes .la manipulation de ce corps n'est plus possible et ne sera pas possible tant que le tunisien reclame lui aussi une police apolitique et républicaine loin des partis politiques et surtout ennakba .
BRAVO POUR LA CARTE JAUNE AU GOUVERNEMENT ?BRAVO POUR LE REJET SANS CONDITION DE SI ALI LAÄRAEYDH .
ET VIVE UNE POLICE REPUBLICAINE .
TUNISIENS ,ARRËTONS DE DORMIR ?SUPPORTANT NOTRE CORPS POLICIER ,IL EST DE NOUS ,DE NOS FAMILLES ,IL N'EST PAS IMPORTE ,C'EST UN PRODUIT TUNISIEN ,
C'EST L'RCD ET ZABA QUI ONT CREE CETTE TENSION ,VIDANT LES COEURS DE CETTE HAINE ET AJOUTONS NOTRE FORCE A CELLE DE LA POLICE ,POUR ELIMINER LES DIABLES DE QATAR .
UNE POLICE REPUBLIAINE
3ABROUD |27-01-2013 10:37
La corporation des agents de l'Etat, dans le ministère de l'intérieur (MI), existe, bel et bien avant le 14 janvier 2011. Le pays en a subi les conséquences. Avec l'ex-RCD, le MI était au service du régime tortionnaire de zaba, caractérisé par la répression, la corruption, le népotisme, la contrebande,... Le peuple a beaucoup souffert de ces deux piliers du banditisme de l'Etat, auxquels s'ajoutent la justice et le secteur de l'information. Nous souhaitons une police républicaine, AU SERVICE DU CITOYEN, comme en France. Il est peut être encore tôt de penser au syndicalisme. Il y a des questions plus urgentes comme l'assainissement du MI, la sécurité du territoire et l'organisation de la vie quotidienne des habitants dans les villes.
suspicion ou vérité?
7ay |27-01-2013 10:05
inchallah encore une fois ces ne sont pas les poupées chinoises
Peuple de Gâtés!
Léon |27-01-2013 09:26
Dégage celui-ci, dégage celui-là, donnez-nous ceci, donnez-nous cela, un peuple de merde qui croit dormir sur les plus grandes richesses du monde.
A la place de Laarayadh, je ne bougerai pas d'un iota. Après tout la Tunisie, malgré tous les gueux qu'elle porte sur son territoire est aujourd'hui sécurisée.
Et même si ce n'est complètement vrai, il faut bien montrer au peuple que ce n'est pas lui qui nomme les ministres.
Qu'est-ce que c'est que ce peuple?
Dictons tunisien qui donne un bon tableau de situation : "Tenez-moi la queue, sinon je vous pisse dessus". Non mais! Où va-t-on?
haya ya rajela!!!!
zahra |27-01-2013 09:09
hamdellah aalikom ya rijal el blad.TOUNES el horra tounadikom;henou aaliha wa aala mouwatininha,wa inkodhhom; al hal bin idikom.Ama tahya tounis grace a vous wala tmout grace a vous.
Bravo à la Police !
samth |27-01-2013 08:22
Si la Police se révolte ainsi , ce sont des preuves irréfutables qui guettent le danger et la main mise sur toutes les instances susceptibles de retourner au pouvoir unique plus dangereux qu' à l' époque de Bourguiba ou Ben Ali . Cette *** et extrémiste au pouvoir a provoqué le chaos partout , son objectif , politiser tous les ministères et les islamiser à petites doses . L' info concernant les cours religieux imposés dans la formation policière est sûrement réelle, comme en Iran ou en Afghanistan . La population civile doit les soutenir pour renverser Lâarayedh et pourquoi pas tout le GVT , le pays ne pourra pas tenir ainsi jusqu' aux prochaines élections en maintenant des dictateurs extrémistes il n' y a aucune chance d' aboutir à un régime démocratique ni à une Constitution post révolutionnaire dont aucun objectif n' a été atteint vomontairement .
12
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025