alexametrics
Dernières news

Samira Meraï menace de trainer Saïd Aïdi en justice

Samira Meraï menace de trainer Saïd Aïdi en justice

 

L’ancienne ministre de la Santé, Samira Meraï, a publié, le 14 mars 2019, un statut dans lequel elle s’en prend à son prédécesseur à ce poste, Saïd Aïdi.

Samira Meraï écrit que Saïd Aïdi n’a pas accepté son limogeage du ministère et qu’à chaque sortie médiatique il ne fait que parler de ses réalisations sans avoir de projet politique. « Il attend qu’une catastrophe arrive dans le pays pour sortir diffamer autrui avec de fausses accusations », ajoute l’ancienne ministre.

Elle poursuit en disant que Saïd Aïdi a passé un an sans parler aux recteurs des facultés de médecine en 2016 et elle l’a invité à présenter ses « dossiers » à la justice ou à l’instance de lutte contre la corruption.

« Il faut qu’il se respecte et qu’il s’excuse sinon je porterai plainte comme je l’ai fait avec le président de l’association des victimes d’erreurs médicales », a-t-elle conclu.

 

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

momo
| 15-03-2019 19:41
Madame je vous donne un conseil ,si vous êtes convaincue de vos déclarations ,n'hésitez pas à porter plainte ,vous serez plus crédible, cela me rappelle "tenez moi ,si non je fais un scandale"

Jugurtha
| 15-03-2019 17:32
Ce sont des medecins tunisiens tres competents qui le disent. Elle est mediocre, sans envergure, sans caractere, sans profondeur, et politicarde de surcoit! Alors, comparee a Said Aidi, c'est le jour et la nuit. Si Aidi aurait eu la latitude pour travailler et nettoyer des decennies de crasse, la sante en Tunisie aurait avance. Alors, Mad. Samira: aller vous rhabiller....

houda
| 15-03-2019 17:32
a la tete du ministère de la sante seuls l honnetetè et la clairvoyence des nahdhaouis qui peuvent veiller a la bonne marche et a l ameleoration du secteur de la santè youssef chahed a commis une faute de limoger M hammami d ailleur c est lui qui l a nommè Mr CHAHED POUVEZ VOUS NOUS DIRE POURQUOI VOUS AVEZ NOMME LE NAHDHAOUI HAMMAMI POUR L ECARTE PAR LA SUITE c est un jeu d enfant c est comme si vous reconnaissez que vous avez fait un mauvais choix en le designant a la tete du ministere la premiere fois donc VOUS AVEZ COMMIS UNE GRAVE FAUTE D APPRECIATION QUI A COUTE CHERE A LA TUNISIE

Bob
| 15-03-2019 16:06
Ce concert de louanges larmoyantes sur un homme qui n'a pas fait des merveilles quand il était à la santé est étonnant. Quelqu'un peut-il me dire les transformations (même minimes) des hôpitaux réalisée par Saïd Aïdi? On me dira qu'il avait l'intention de... Doit-on juger un homme su ses intentions? Il n'a peut-être pas eu le temps de réformer. Soit. Mais il avait le temps de présenter ou même d'initier un programme de réformes -à court et à long terme- de la médecine et des hôpitaux. Or je n'ai vu que des chamailleries de subalternes et des interventions, aussi légitimes soient-elles, qu'il fallait déléguer à des fonctionnaires de rang plus modeste. Le premier de cordée doit être conscient de sa position et de l'importance de sa tâche pour tirer tout le groupe vers la haut. Malheureusement la foule ne retient que le bruit et la fureur, surtout depuis qu'internet est devenu le porte-voix des agités. Il fallait juste un ministre avec un programme clair et précis et des hommes à la hauteur pour le mettre en route. On attend le messie depuis...plus d'un demi-siècle.

Bourguibiste nationaliste
| 15-03-2019 13:31
On ne comprend pas ce qu'elle cherche à faire passer !
Elle a été ministre de la santé et elle porte une responsabilité de non action.

Twensa
| 15-03-2019 12:25
Wallahi entre meraii et aidi.. Je vote pour Aidi vu la différence colossal.. Niveau intellectuel et niveau professionnel..

Aldo
| 15-03-2019 10:47
Vous avez tout dit ,ce ,Monsieur voulait et avait commencé à nettoyer , mais ils ont remarqués qu' il allait bien nettoyé , les honnêtes dérangent ces pourris préférant garder le linge sale entre eux ,j espère pas pour longtemps.

DHEJ
| 15-03-2019 10:44
Et ton mari que vend-il au ministère de la non santé?

lechef
| 15-03-2019 10:17
Oui, Aidi a parlé toujours de ses réalisations au sein du ministère sans qu'aucun autre ministre n'a évoqué les défaillances vécues lors de sa période de gestion,
Mais, si Aidi a passé l'année 2016 sans parles avec les recteurs ou les doyens de s universités et Fac de médecine, il sera impliqué directement dans ' l'affaire de formation médicale ' et surtout des jeunes médecins - notamment la médecine de famille - dont le projet traîne jusqu'à aujourd'hui.
Ceci aussi est un acte très grave qui émane d'un ministre envers la formation des médecins dont les conséquences néfastes sont vécues aujourd'hui.
D'ailleurs, la première promotion de médecins de famille va sortir cette année et le flou règne encore !
On en conclu que les Directeurs Généraux - qui ont fait la vague aujourd'hui - de plusieurs désignation étaient les principaux responsables de cette tragédie et drame vécues en commençant par la formation des médecins jusqu'à cette catastrophe - 15 morts en 48 heures -
C'est seulement la justice qui pourrait trancher et sanctionner tout Haut fonctionnaire et notamment les ministres qui ont trahi la Tunisie par nonchalance, incompétence ou actions préméditées

Abir
| 15-03-2019 09:47
Madame,Said Aidi,l'homme honnête ,sincère , qui a voulu faire les reformes et qui a cause de cela a été éjecté vous voulez porter plainte contre lui mais les deux Nahdaouis l'un avant vous et l'autre après et qui eux sont les seule qui ont détruit la secteur de la santé,vous n'avez pas le courage de les attaquer,non madame ,ce n'est pas du sérieux,Said Aidi vous dérange politiquement n'est plus ni moins !

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter