alexametrics
Dernières news

Séance inaugurale de l'Assemblée constituante le mardi 22 novembre

Séance inaugurale de l'Assemblée constituante le mardi 22 novembre
La séance inaugurale de l’Assemblée nationale constituante se tiendra le mardi 22 novembre 2011 à 10H00 à l’ancien siège de la Chambre des députés au Bardo.
C’est ce qui a été décidé lors de la réunion de coordination tenue, samedi à Carthage, sous la présidence de Foued Mebazaa, Président de la République par intérim, en présence notamment des secrétaires généraux et des représentants des partis politiques représentés à l’Assemblée nationale constituante.

Ont assisté à la réunion Ridha Belhaj, ministre délégué auprès du Premier ministre et Yadh Ben Achour, président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique qui a achevé sa mission le 13 octobre 2011.
Le Président de la République par intérim a salué la réussite de la Tunisie dans l’organisation d’élections loyales et transparentes, félicitant le peuple tunisien pour le succès de la phase de transition après la révolution, ainsi que les partis gagnants lors des élections.
M. Mebazaa a mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance de la coordination afin de réunir les meilleures conditions au démarrage des travaux de l’Assemblée nationale constituante. La date du 22 novembre a été retenue pour permettre aux membres de la Constituante de bien se préparer à cette échéance.

Les participants à la réunion de coordination ont été unanimes à choisir l’ancien siège de la Chambre des députés au Bardo pour abriter les travaux de la Constituante.
Il a été convenu, également, que le décret-loi qui sera promulgué par le Président de la République par intérim pour inviter les membres de la Constituante à assister à la séance inaugurale, doit comporter aussi des dispositions organisationnelles afin d’assurer le bon déroulement de la séance d’ouverture.
Les participants ont fait part de la volonté de voir l’Assemblée nationale constituante entamer ses travaux dans les plus brefs délais afin de s’acquitter de la mission qui leur est dévolue au service du peuple.
Ont assisté à la réunion les représentants du parti du mouvement Ennadha, le Parti du Congrès pour la République (CPR), le Forum démocratique pour le travail et les libertés (Ettakattol), le Parti démocrate progressiste (PDP), le Pôle démocratique moderniste (PDM), le parti de l’Initiative (Al Moubadara), le parti Afek Tounes et l’Alernative révolutionnaire.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Giuliano Gemma
| 14-11-2011 11:28
Les débats de la Constituante vont durer des heures et des heures par jours voire un minimum de dix heures par jour des jours et des jours. .Tous les membres se préparent pour s'exhiber et vanter ses capacités par des discours longs et ennuyeux. Donc si i vous voulez embêter les gens. On doit les harceler par une transmission en direct. Il regréeront leur vote. La retransmission des débat n'est possible qu'en réservant une chaine spéciale

Abdel Rahim
| 13-11-2011 17:00
J'approuve la proposition de Wahid de signaler les élus absents. En outre, l'Assemblée devrait décider d'imposer une amende pour chaque absence à une séance, comme cela se passe dans certains pays, dont la France. Et la note peut s'avérer très salée à la fin de la législature pour les élus qui prennent leurs responsabilités à la légère.

hichem
| 13-11-2011 11:00
je connais personnellement la salle pleniere du palais du bardo,elle a une belle architecture et une decoration tres magnifique .en plus l eclairage,la sonorisation et les installations techniques sont ultrasophistiques et bien entretenus.reste que la proposition d un lecteur que le membre de la constituante parle debout nest pas tout a fait bonne pour des raisons technique lies a la sono.le palais du bardo a abrite la premiere constituante en 1956 ,c est monument historique tres riche architecturalement, et je crois que c est lendroit ideale pour elaborer notre nouvelle constitution.

maher gassa
| 13-11-2011 09:18
le temps presse ! nous devons mettre le pays sur les rails et instaurer un gouvernement légal et reconnu à l'intérieur comme à l'extérieur !!! le peuple est impatient de fêter sa révolution !

wahid Ibrahim
| 12-11-2011 23:09
Les choses se précisent .
La première réunion de l'Assemblée Constituante est officiellement annoncée pour le 22 novembre 2011.
J'en profite pour exprimer quelques souhaits:
-Que les débats soient publics et soient diffusés en direct à la radio et à la télévision.Se sachant exposés à l'appréciation du grand public ,les élus se verront obligés de ne pas dire trop de co***s.
-Qu'un temps de parole soit fixé et strictement imposé à tous les intervenants .
-Qu'on coupe le micro à tous ceux qui s'oublient dans des remerciements fastidieux ,abusent de la langue de bois et sortent du sujet.
-Que tout élu qui prend la parole se mette debout par respect à son statut ,à ses électeurs et au peuple tunisien.
-Que les membre du gouvernement qui viendront défendre leurs programmes et leurs budgets et répondre aux question des élus le fassent debout et face aux élus de la nation
-Qu'un tableau lumineux bien en vue signale les élus absents sans justification particulière.
-Qu'on impose le port de la Chéchia (à la manière de Farhat Hached )afin de se donner un grain d'authenticité,d'égayer les lieux par des taches cramoisies et de relancer une production artisanale en péril.
PS:le dernier souhait pourrait faire l'objet d'un référendum(lol)

byk
| 12-11-2011 18:09
il y a le palais du Bardo dont l'histoire se confond avec l'histoire de la Tunisie et le nouvel hémicycle-sans histoire- qui abritait la chambre des conseillers de la triste histoire récente .
Vous parlez de siège comme si c'était une entreprise; c'est bien triste !!

A lire aussi

Le chef de l’Etat, Béji Caid Essebsi a promu, ce lundi 25 juin 2018, le colonel-major, Mustapha

25/06/2018 16:29
0

L’homme politique, Ahmed Néjib Chebbi a lâché une véritable bombe, ce lundi 25 juin 2018 sur sa page

25/06/2018 14:34
3

Le parti Ennahdha a remporté, ce lundi 25 juin 2018, la présidence de la municipalité de Sfax ville

25/06/2018 14:19
4

A l’image de leur équipe nationale, les supporters tunisiens commencent déjà à ranger leurs valises

25/06/2018 11:46
5

Newsletter