alexametrics
Dernières news

Pour la gouverneure de Nabeul, une telle quantité de pluies était imprévisible !

Pour la gouverneure de Nabeul, une telle quantité de pluies était imprévisible !

 

 

La gouverneure de Nabeul Saloua Khiari, s’est exprimé, ce lundi 24 septembre 2018, au sujet des inondations qui ont ravagé la région et causé la mort de six citoyens.

 

Saloua Khiari indique, au micro de Wassim Ben Larbi sur les ondes de Radio Express FM, qu’un plan d’action et une collecte d’équipements, ont été mis en place, afin de nettoyer les rues, balayer la boue et pomper l’eau. Elle précise que l’eau est de retour aux délégations de Bni Khallèd, Batro, Baddar et Nabeul Ville.
De plus, la plupart des routes ont rouvert depuis hier, affirme Mme Khiari. Ce fût grâce à l’intervention de citoyens, du ministère de l’Equipement et de la Protection civile.

 

La gouverneure a déclaré que la classification des délégations se faisait en fonction du degré de danger, et qu’il y avait 4 délégations qui étaient hors de danger et 12 autres extrêmement menacées.

Elle demande aux citoyens de se prévaloir de patience, car les équipements qui ont été fournis, mettent un peu de temps à arriver.

 

Concernant les aides, la responsable a affirmé qu’elles arriveraient aujourd’hui. Il y aura notamment des vêtements, des matelas, des couvertures, mais aussi des fournitures scolaires. Cela se fera grâce à l’aide des associations, et à la Solidarité sociale.

« Je ne peux me prononcer qu’après avoir consulté les membres du gouvernement », a-t-elle rétorqué en ce qui concerne les maisons menacées d’effondrement, dont le nombre dépasseraient 2 500.

 

Pour elle, la priorité est les vies humaines dans une telle crise, et rend hommage aux victimes de cette catastrophe.

Selon elle, il n’y aurait pas eu de manquement de la part des autorités, c’est juste que l’estimation d’une telle quantité de pluies, n’était pas prévisible. Cela est dû au fait que les statistiques et les chiffres sont basés sur les 100 dernières années, et que la Tunisie n’a jamais eu une pareille quantité de pluies.

 

Y.K

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

Letranger
| 26-09-2018 17:53
"...Il faut recenser les besoins, fixer les priorités, identifier et mobiliser les moyens..."
T'as oublié qu'il faut trouver le flouze...

Pour la suite, c'est très beau, on se croirait au pays de Candy, des bisounours ou même au paradis.... mais en tous cas pas dans la Tunisie que je connais.

Gg
| 25-09-2018 13:32
Bonjour BN,
Comment laissez vous passer ce pseudo "***"?
Dans ce même sujet 25-09-2018 11:45

Si je comprend bien, je peux utiliser comme pseudo "***"?
Merci de votre réponse


B.N : Merci d'avoir attiré notre attention

Gg
| 25-09-2018 12:00
...sont forcément longues à mettre en place. Il faut recenser les besoins, fixer les priorités, identifier et mobiliser les moyens...
L'aide immédiate est l'entraide entre citoyens. Ceux qui ont un logement hébergent ceux qui n'en n'ont plus, ceux qui ont à manger partagent avec ceux qui n'ont pas, les médecins soignent, on improvise des écoles pour les enfants, les techniciens rétablissent l'eau et l'électricité etc...
On improvise et on est solidaire!

***
| 25-09-2018 11:45
qu a le dictateur zinoche pour les voix de canalisation?...

HatemC
| 25-09-2018 10:26
Une étude récente a qualifié la Tunisie de pays ayant le niveau de la 5ème primaire... C'est une moyenne... '?a répond à l'inculture qui fait ravage dans ce pays.... HC

Mongi
| 25-09-2018 08:00
Bravo pour cette analyse Le Sphynx !

ourwa
| 25-09-2018 02:14
" Quantité de pluie imprévisible", dit-elle...Elle a bon dos, cette pluie, saloperie de pluie, qui s'invite comme ça, à l'improviste, sans même prendre la peine de prévenir, de téléphoner au moins... Politesse à la mode zarabe dirait notre excellent philosophe du café de commerce hatem c... Soit, mais par contre, ce qui est prévisible, c'est ce genre de connerie chantonné par la gouverneure de Nabeul, un discours creux et boiteux... Le plus beau dans sa "déclaration", c'est ceci :" Concernant les aides, la responsable a affirmé qu'elles arriveraient aujourd'hui "( le 24), alors que les inondations datent du 22 du mois. Incroyable, deux jours après la catastrophe et il n'y a toujours pas d'aide? D'où doivent provenir ces "aides"? d'Australie? ou de la planète Mars, Mme la gouverneure ?
Une autre perle de cette excellente gouverneure de Nabeul : " « Je ne peux me prononcer qu'après avoir consulté les membres du gouvernement », a-t-elle rétorqué en ce qui concerne les maisons menacées d'effondrement, dont le nombre dépasseraient 2 500." sic. Oh, Mme la gouverneure, surtout n'en faites rien, surtout ne dérangez pas le gouvernement avec ces broutilles, lequel gouvernement a d'autres chats à fouetter en ce moment. '?a ne vous suffit pas que Chahed se soit décarcassé himself le soir des inondations pour compatir avec les sinistrés...pour que vous envisagiez de le paniquer avec des histoires de maisons qui risquent de s'écrouler sur la tête de leurs habitants? Attendez donc qu'elles s'écroulent, ces maisons, qu'elles fassent quelques dizaines de morts, ensuite vous pouvez appeler le gouvernement, lui présenter vos condoléances, pleurer un peu avec les veufs/veuves et les orphelins et décréter 2 jours de deuil. La classe, quoi...
En somme, rien de nouveau sous le soleil ( si l'on peut dire), révolution ou pas révolution, deuxième république ou pas deuxième république, vraie ou fausse démocratie...nos maires tout nouveaux, de notre toute nouvelle Tunisie, continuent à fonctionner comme les anciens maires, ceux d'il y a 15 ans...ou d'il y a 30 ans, tiennent les mêmes discours, tout aussi creux et débiles, affichent leur sujétion scandaleuse et totale à un Etat central tout aussi incompétent qu'eux, tout aussi irresponsable...Ceci est-ce prévisible, après une telle pluie "imprévisible"? Certainement.
Enfin, l'on ne peut s'empêcher de faire un petit parallèle entre la déclaration de La gouverneure de Nabeul Saloua Khiari et celle de Souad Abderrahim, la maire de Tunis, qui nous offre une de ses inimitables perles :"... c'est primordial de faire pression sur le gouvernement pour améliorer l'infrastructure de la Tunisie et ce, après les inondations du samedi 22 septembre à Nabeul." sic. Quel courage! Et quelle impertinence! déranger le gouvernement pour si peu... A ce rythme-là, entre une gouverneure, qui, semble-t-il, n'a aucun pouvoir réel et la maire de la capitale, qui n'en a pas plus, Nabeul, comme Tunis...et comme l'ensemble du pays ne sont pas encore sortis de l'auberge. Vivement les élections.!....et tant pis si ça ira plus mal après, nous l'aurons voulu, comme en 2011, comme en 2014, comme en 2018. Nous sommes un peuple shooté aux malheurs, la preuve, nous réclamons des doses de plus en plus carabinées... Demandez à BCE et à son parrain ghannouchi, en matière de came, ces deux-là ont l'air de s'y connaitre...

Adnène
| 24-09-2018 19:15
On lit ça et là des dénigrement de cette gouverneure, alors qu'elle a montré d'excellentes capacités de maîtrise des ses dossiers, et une communication dans le ton juste. Une de ses déclarations qui m'a marqué, fut il y a quelques semaines, quand elle a parlé du violeur d'une veuve de plus de 70 ans, elle a exprimé sa condamnation de l'acte sans utiliser des termes haineux, et s'est engagé à faire agir l'administration pour la protection de la dame agressée. Pour les inondations dans son gouvernorat, je l'ai entendu à la radio signaler l'arrivée de pluie abondante et recommander aux citoyens de réduire leur déplacement en voitures légère, j'ai réellement entendu cette précision. En ce qui concerne la prévision de la quantité de pluie, cela dépend des services météo et non pas de ses services c'est évident .......je pense qu'elle mène bien le Cap ....Bon.

Riyadh
| 24-09-2018 18:44
Vous n'avez aucune compétence en météo, pour dire cela.

Maxula
| 24-09-2018 18:00
Fallait se fier aux prévisions de Météo-France et à la science, plutôt qu'à Météo-Tunisie...et au doigt mouillé !
Maxula.

A lire aussi

La Haute autorité indépendante pour la communication audiovisuelle (Haica) a adressé, ce lundi 10

10/12/2018 16:49
0

Les problématiques et les difficultés du secteur laitier ont été l’objet d’une réunion tenue, au

10/12/2018 16:12
0

Le ministre du Transport et négociateur en chef, pour la Tunisie à l'Aleca, Hichem Ben Ahmed ainsi

10/12/2018 15:51
1

Une journaliste de la chaîne Zitouna a été agressée, ce lundi 10 décembre 2018, par un enseignant,

10/12/2018 15:24
1

Newsletter