alexametrics
Dernières news

Nidaa Tounes, Al Joumhouri et Al Massar appellent au limogeage du ministre de l'Intérieur

Nidaa Tounes, Al Joumhouri et Al Massar appellent au limogeage du ministre de l'Intérieur

Les partis Nidaa Tounes, Al Joumhouri et Al Massar ont appelé vendredi 19 octobre 2012 au limogeage du ministre de l’Intérieur Ali Laârayedh, après la mort hier d’un responsable de Nidaa Tounes à Tataouine pour son appartenance politique.
Les trois partis exigent qu’il y ait une sûreté républicaine et neutre pour assurer une transition démocratique pacifique.

Les trois partis exigent, également, que les comités de protection de la révolution soient dissous et que l’on enquête sur eux.
Ils ont appelé à un sit-in de protestation, lundi 22 octobre à la place des Droits de l’Homme à Tunis à 17 heures.
L’enterrement de Lotfi Nagdh doit être un enterrement national, ont enfin demandé les trois partis.

R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

kalam
| 26-10-2012 06:07
le peuple tunisien n'a connu la violence qu'aprés la montée d'ecebci et ses gangs...le peulple tunisien a fait révolution pacifiquement;mais les orphelins de b.ali n'ont pas voulu ça..!alors ils se sont rassemblés deriére ecebci tout espérant de surmonter de leur blessure. car ils ne peuvent vivent que dans la dictature,

RIADH
| 22-10-2012 10:39
ce minable comme beaucoup d autres aurait du foutre le camp depuis belle lurette

OLGA
| 22-10-2012 09:28
et si c'était ton frère, tu raisonnera ainsi, bravo quelle lucidité.

lahou
| 21-10-2012 10:51
sur TN ,le rassemblement est à 13H,c est important ,on y sera tous

S O S
| 21-10-2012 10:08
Certes la mort d'un délégué politique dans de telles circonstances pose des interrogations et une amertume lourde.

Mais, mettre en doute le corps médical et la justice dans des accusations anticipées est une forme de mépris et encore injuste

Le rassemblement à la place le 22/10 est une forme de provocation de troubles et l'origine d'une insécurité

La majorité des tunisiens tiennent à ce ministre qui équilibre entre la sécurité et l'adaptation républicaine

Quant aux comités de révolution, une étude pourrait être engagée à la constituante pour se décider.

M.Sebsi a perdu encore une déclaration positive : Pour l'intérêt de la Tunisie, je ne porte pas plainte aux DH à l'Étranger.

Les tunisiens, bien-que contre toute agressivité, ne vont pas vous saluer suite à votre position d'antagonisme.

Tir45
| 20-10-2012 21:59
Quand on écoute le récit du parent du défunt au sujet du déroulement des évènements on devient sur, très sur qu'un mensonge est dans l'un des 2 camps :
1 - Dans le camp du ministère de l'intérieur. Ce qui serait trop grave, et met la crédibilité du Ministre et du porte parole à plat. Mais ce qui est plus grave c'est qu'un ministre se met au service d'un parti et oublie qu'il a un rôle primordial dans la paix dans le pays. Sa démission devient dans ce cas plus que nécessaire
2 - Dans le camp des parties proches du défunt. Dans ce cas la justice doit jouer son rôle.

Bobo
| 20-10-2012 20:21
C'est un rassemblement pour les tunisiens libres et honnêtes . On doit leurs démonter que nous sommes encore libre et solidaire contre leurs intimidations . La Tunisie appartient à tout les tunisiens pas aus hypocrites .

Aigle
| 20-10-2012 16:31
Les logos des partis Nidaa Tounes, Al Joumhouri et Al Massar sont au milieu d'une affiche dont le message principal est 'la violence politique'. doit-on comprendre que ces partis sont à l'origine de cette violence politique ? On a l'impression que les dirigeants de ces partis ont besoin d'un petit cours en communication politique !

SouthRiver
| 20-10-2012 15:30
Assez de te voir.
Aller oups dégage!

lahou
| 20-10-2012 15:21
autrement on n aura jamais d elections et aussi pour la protection du peuple

A lire aussi

« Dire que le président de la République n’a pas selon la constitution, le droit d’intervenir dans

22/07/2018 15:33
0

Quatre gymnastes tunisiennes ont récolté, hier, samedi 21 juillet 2018, des médailles d'or et

22/07/2018 12:11
11

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
3

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
30

Newsletter