alexametrics
Dernières news

Nasr Ali Chakroun confirme son refus pour un poste ministériel

Nasr Ali Chakroun confirme son refus pour un poste ministériel

Suite à notre article « Cinq candidats pour le portefeuille du ministère des Technologies », Nasr Ali Chakroun a déclaré qu’il n’était candidat à aucun poste politique et encore moins dans le même domaine d’activité dans lequel évoluent les entreprises qu’il dirige.
Le Directeur Général du groupe 3S GlobalNet souligne l’incompatibilité entre les fonctions de chef d’entreprise et celles de responsable politique, laquelle conduit généralement à des conflits d’intérêts inacceptables.
Dans notre article, nous avons bien souligné que son nom a été évoqué, mais qu’il refuse de cumuler son poste ministériel et son propre business (…) et qu’il rejette donc tout portefeuille ministériel, sans pour autant abandonner son militantisme politique au profit du CPR.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

H_Tounsi
| 09-11-2011 14:36
Voilà un homme qui tient un discours bien et rassurant. Effectivement, il lui sera difficile de faire la part des choses.
Bravo CPR pour ce choix. Un remplaçant aussi honnête svp.

natas
| 09-11-2011 11:10
en plus de monsieur Nasr, plein d'autres hommes d'affaires ont financé le CPR, marzougui nous a joué une fabuleuse comédie sur le refus de l'argent politique, que les hommes d'affaires ne payent jamais sans contre partie et qu'ils faut les écarter, il a tellement bien joué son rôle qu'il mérite un oscar, la preuve, le pauvre peuple l'a cru sur parole, ce qui est triste c'est que notre peuple ignorait tout des historiques des hommes politiques avant le 14 janvier, marzougui a vicieusement menti au peuple, d'autres l'ont fait aussi , ben jaafar qui a fait croir à ses électeurs qu'il ne s'alliera jamais à ennahdha, bref les masques commencent à tomber et ce bien pour la tunisie

Hasdrubal
| 09-11-2011 08:41
En résumé tous ceux qui ont à un moment ou un autre une quelconque licence d'exploitation de quelque chose avec une position quasi monopolistique, vous devez vous poser la question : Mais comment il a eu ça, contre quels services rendus ?

CONTRIBUABLE
| 08-11-2011 18:05
PREFERER SON BUSINESS A UNE RESPONSABILITE NATIONALE IMPLIQUE, BIEN EVIDEMMENT, LA PERTE DE TOUT MONOPOLE SUR INTERNET OU AUTRE.

JUSTICE POUR TOUT LE MONDE, ET PRIORITE A LA COMPETENCE ET MORT AU FAVORITISME.

awada
| 08-11-2011 17:40
dur dur d etre tunisien de nos jours. dire du bien ou du mal la n est pas le sujet
le plus important c est de se poser cette question . si on vous donne la possibilite d avoir le marche de l internet de toute la tunisie
et vous avez le gouvernement et sa famille avec.vous avez quel resultat apres 20 ans de business???

CONTRIBUABLE
| 08-11-2011 16:03
VOILA UN HOMME QUI SAIT CE QU'IL VEUT.
UN HONNÊTE HOMME QUI REFUSE D'ABUSER DE LA COMMUNAUTE NATIONALE, ET QUI PREVILEGIE SON BUSINESS A OCCUPER UN POSTE DE POUVOIR QUI POURRAIT LUI CAUSER DES PREJUDICES.

UN EXEMPLE A SUIVRE.

zinouba2011
| 08-11-2011 15:34
@ major - excusez moi mais le n'ai pas compris votre commentaire ! cela veut dire quoi " qui est ce " NEUTRE " et ces anonymes ..... Il y a un déclic pourquoi vous vous permettez de désapprécier et sous estimer les gens? les capacités existent en Tunisie " Monsieur ". Nous n'allons pas continuer de voir les têtes gueulantes nous gouverner,nous en sommes fatigués.

Ridmir
| 08-11-2011 15:11
Vous avez tout dit...!!!! Bil arbi berrradtli ala kalbi

yerham oueldek....

Amicalement...et Bonne journée

Adnane Belhajamor
| 08-11-2011 13:17
Autant l'article est clair ,autant les commentaires ,ou du moins certains laissent perplexes .Faut-il absolument dire du mal de gens qu'on ne connait visiblement pas ,pour donner libre cours à des élucubrations et extravagances .Ce monsieur est connu pour être nickel ,et le problème de conflit d'intérêt qu'il évoque est indiscutable .La seule attitude sage et raisonnable est de saluer son sens de l'intégrité .

aldo
| 08-11-2011 12:53
ce monsieur a fait son choix et bravo, laissons le travailler , pourquoi on veut toujours dire du mal des autres , il a réussi dans sa vie tant mieux , surement il a créé des dizaines de postes aux jeunes sinon plus . bon courage Mr Chakroun.

A lire aussi

« Dire que le président de la République n’a pas selon la constitution, le droit d’intervenir dans

22/07/2018 15:33
0

Quatre gymnastes tunisiennes ont récolté, hier, samedi 21 juillet 2018, des médailles d'or et

22/07/2018 12:11
11

Un accord a été trouvé entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) en ce

21/07/2018 22:04
3

La présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé à un passage à la 3ème

21/07/2018 18:15
30

Newsletter