alexametrics
BN TV

Néjib Chebbi : Je suis revenu à la vie politique pour créer le changement

Néjib Chebbi : Je suis revenu à la vie politique pour créer le changement

Le fondateur du nouveau parti « Le mouvement démocratique », Néjib Chebbi a affirmé ce matin du jeudi 23 novembre 2017, au micro de Wassim Ben Larbi sur les ondes d’Express FM, qu’il est revenu sur la scène politique dans le but de faire le changement.

 

«  Les Tunisiens ont marre de la politique. Ils aspirent à un pôle qui rassemble toute la mosaïque partisane en un seul pôle, d’ailleurs, c’est notre objectif. Notre parti est centriste, démocratique et socialiste », assure-t-il.

 

D’autre part, il a indiqué qu’un parti politique est un outil et non un objectif en soi. «  Cependant, on exagère lorsqu’on parle de 200 partis. Certes, ils ont des visas, mais, les partis réellement actifs ne dépassent pas les 10. Les gens vivent un vide politique, ils ont besoin de crédibilité et de fiabilité ».

 

Dans un autre contexte, il a assuré avoir consulté le programme du gouvernement, considérant qu’il est très optimiste et manque et de réalisme. Il a, également, pointé la dégradation du pouvoir d’achat du citoyen, « Cela revient, en grande partie, à la monopolisation et la spéculation. Le gouvernement doit prendre des mesures urgentes, et informer les citoyens sur la réalité du marché et de la production. La situation ne peut durer ».

 

Rappelons que Néjib Chebbi avait annoncé, officiellement, la création de son parti, hier mercredi 22 novembre 2017, lors d’une conférence de presse tenue à cet effet.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (19)

Commenter

bonz
| 24-11-2017 08:44
Merci, on a déjà donné.

Abdel2.
| 24-11-2017 07:36
Maya Jribi et Néjib Chebbi formaient un beau duo au sein du Parti Démocrate Progressiste. Opposants à Ben Ali (sur place, il faut le faire!), ils auraient gagné à faire connaitre d'avantage cet historique, notamment leur grève de la faim (réelle) pour conserver les locaux du parti que Ben Ali voulait fermer, prouvant ainsi qu'ils étaient en politique par conviction. Maya Jribi en était d'ailleurs sortie très affaiblie.
Néjib Chebbi (pour qui j'ai voté, même si je lui aurais préféré Maya Jribi) semble s'être égaré depuis, dommage.
Malgré tout, mes respects à leur courage.
Je revoterai Néjib Chebbi, il reste bien meilleur que les deux autres vieux, anciens ennemis devenus trop bons amis. . .

takilas
| 23-11-2017 20:46
"Vous êtes dépassés par les événements"
Et vous savez pourquoi ?
- Parce que vous connaissez mal l'esprit des chacals et des traitres qui se sont rués au cours de l'année 2011 sur la Tunisie.
Par contre, votre sincérité et votre bonne foi ne servent plus à rien en notre époque ; finies les saines mentalités tunisiennes qui étaient innées et enracinées dans toutes les familles tunisiennes.
Votre bon vouloir est appréciable !

beni hilal
| 23-11-2017 19:47
Ce bon Monsieur est..trop bon.
Disons qu'il a des inconvénients de taille.
Quand il parle, on ne l'écoute pas, tellement il semble éffacé.
Son air de de grand-pére à qui l'on rend visite les dimanches,ne conveinc pas.
Son autorité est nulle.
Il avait déjà annoncé son retrait de la vie politique. Alors pourquois devoms nous le croire ?
À mon avis, il est fini. Il ne le sait pas, ou on ne le lui a pas dit. c'est tout.
Je lui conseille d'aller cultiver son jardin et jouer avec ses petits enfants.
The joke is over.

l'idiot du bled
| 23-11-2017 19:33
"CHAUVE QUI PEUT"

Citoyen_H
| 23-11-2017 19:21

et rien sous le froc, comme une grande parti des élus parvenus.

La "faim" justifie les moyens.


Mar6
| 23-11-2017 17:58
Il va rien faire

Marzouki est bps plus fort

URMAX
| 23-11-2017 17:51
...
Et, croyez-moi, vous êtes loin d'être le seul dans ce cas là !
...
URMAX

Mansour Lahyani
| 23-11-2017 17:51
Créer le changement, autant dire sauver le pays de la routine qui l'englue ! ANC a visiblement évolué : on l'a connu bien plus humble, désormais il ne se prend plus que pour le Sauveur!

hadj
| 23-11-2017 17:13
encore un qui se croît indispensable! voilà quelqu' un qui a essayé la politique à toutes les sauces et il n'a réussi nul part, c'est à se demander s'il a un minimum de dignité!!

A lire aussi

L’épisode de la caméra cachée « Shalom » tant attendue du président du parti Wafa, Abderraouf Ayadi

21/05/2018 21:40
2

Abdellatif Mekki, président de la commission de la sécurité et de la Défense à l’Assemblée des

21/05/2018 18:17
6

Le secrétaire général du Watad, Zied Lakhdhar a plaidé, ce lundi 21 mai 2018, pour une république

21/05/2018 15:50
4

Le secrétaire général du parti Joumhouri Issam Chebbi a rendu, ce lundi 21 mai 2018, un vibrant

21/05/2018 13:58
2

Newsletter