Mohamed Hassen, un énième prédicateur en Tunisie (vidéo)

Envoyer cette page
Mohamed Hassen est un prédicateur égyptien habitué des plateaux télé et des fatwas sur commande qui vient de débarquer chez nous. C’est le type de prédicateurs à prôner des idées d’un autre âge comme la promotion et la défense de l’excision, un « honneur » pour les femmes selon lui.
Malgré le refus catégorique des cheikhs de la Zitouna et leur mise en garde contre la diffusion de la pensée wahhabite, Mohamed Hassen aura tout le loisir de donner ses conférences en Tunisie. Il a été accueilli ce matin au terminal II de l’aéroport de Tunis-Carthage par Habib Ellouze, Sadok Chourou et Béchir Ben Hassan notamment. L’avocate Leila Ben Debba était également présente pour exprimer son opposition à la venue de ce prédicateur.

Plusieurs associations islamiques tunisiennes sont à l’origine de cette invitation. Ceci permettra à Mohamed Hassen d’expliquer que l’amour (le sentiment) entre un homme et une femme est proscrit jusqu’au mariage. Il étalera également ses théories sur le port des pantalons par les femmes.
M.A.

81 commentaires
réflexion
sabar |22-05-2013 00:51
Je lis des commentaires et je suis vraiment sans voie . Un musulman vient en Tunisie et voila votre réaction . Certains parle comme le peuple de kouraich au moment ou notre prophète salla Allah 3alayhi wa selem à reçu la revelation . Relisez le coran vous comprendrez la vérité . L islam fait peur aux ignorants et aux matérialiste .Quand sharon était en Tunisie personne n'a osez ouvrir ça bouche. Reveillez vous les mécréants engendrent de la turpitude entre musulman pour tenter de le combattre de l islam interieur.
Nous sommes un peuple d'hypocrites
pit |02-05-2013 10:50
vu le nombre de Allah sur le pare brise des voitures tunisiennes faut pas s'étonner...ya hasra Joe Cocker et Zucchero ... nous sommes tombés bien bas et pour longtemps...!
Voleurs d'argent !
Nouri-Saïd |02-05-2013 08:30
Eux qui ont combattu l'imopsition sur les salaires au temps de Ben Ali, Ils nous prélèvent aujoud'hui 1% d'impôts de plus pour inviter ces avides commerçants de religion d'un autre age, au lieu de créer des emplois et sauver l'économie. Quel politique, où allons-nous ???
La Constitution
Bouboule |01-05-2013 18:53
Mais qui paye pour tous les frais d'organisation et de sécurité car tous cela a un cout pour le voyage, hotellerie, nourriture et les salaires des agents de police et agents de sécurité, j'éspére que ce n'est pas au frais des contribuables Tunisiens car ils n'ont pas de travail ni de quoi manger.
A cela il faut rajouter les salaires des élus qui l'on acceulli alors que la Constitution n'est pas terminé.
Que voulez vous 41% des Tunisiens ont votés pour eux, je pense qu'il faut communiqué et expliqué calmement a tous ceux la ou va'l'argent.
Réponse a M. Jerbi de Zarzis
Lili |01-05-2013 18:37
Il est effectivement un fait qu'il y a dans les pays européens une liberté d'expression et de pensée tant qu'elle reste dans la limite de la loi. Ces prédicateurs qui sont reçus comme des présidents de la république au frais du contribuable tunisien nous amènent des idées et des paroles d'un autre âge qui n'ont rien a voir ni avec notre culture ni même avec notre religion! Les européens même s'ils acceptent chez eux ce type de discours ne viendront certainement pas passer des vacances dans un pays ou nous nous dirigeons tout droit vers une dictature islamique qui enlèvera a tous ces citoyens, et en particulier a ses femmes, tout droit.
DOMMAGE !
Tounsi Triste |01-05-2013 17:27
Notre religion dérive de plus en plus et produit des divisions parmi les musulmans , on dirait qu'il s'agit de deux religions ou plus ! voir en Irak
Sans parler des extrémistes qui provoquent notre rejet par les pays occidentaux !

Les hommes politiques au pouvoir veulent les droits des palestiniens mais hébergent des bases militaires américaines !!! c'est des champions du double dialogue !!!
Il paraît que les gens se bousculent pour
Diplomate95 |01-05-2013 16:35
Pouvoir toucher ***
Est-ce vrai ?
l'ambassadeur d'allemagne toujours admiratif..? BIEN SUR QUE OUI
BHN |01-05-2013 15:05
L'ambassadeur d'allemagne toujours admiratif..? BIEN SUR QUE OUI, le but des dirigeants occidentaux et des sionistes c'est de voir les arabo-musulman se diiviser, s'entretuer entre Chiites, Sunites, laïcs etc..tout en retournant à l'age de pierre et au moyen-age au lieu de se développer, grâce à ces imbéciles de la secte Wahabite-Salafiste tels que Al Qardoui ou encore ce Mohamed Hassan...., ils sont en voie d'atteindre leurs objectifs, il suffit de voir la situation en Tunisie où le peuple est totalement divisé désormais, sans parler de la situation plus que DRAMATIQUE de l'Irak, de la Libye ou encore de la Syrie qui eux sont à feu et à sang carrément!
Message a La france
Resistant |01-05-2013 14:58
Mr Le President F.Hollande,
La Tunisie est en danger tout comme le Mali il y a 6 mois, nous vous prions de transferer vos bataillons et votre aviation chez nous et de nous aider a liquider la vermine barbue comme vous l avez si bien fait au Mali. En contre-parti installez une base militaire a Bizerte, ca servira de moyen de disuasion car la vermine est tenace comme le virus HIV et a tendance a revenir si on arrete le traitement . Merci au Nom de l'Humanite !
Et alors?
Mounir |01-05-2013 14:49
Je trouve bizarre que les gens passe leur temps a léchiner sur des babioles, jusqu'a croire corps et ames que tous le tourisme tunisien est en danger juste parce qu'ils ont acceuilli leur prédicateur avec un maximum de respect!
Pourquoi ne font t'il pas également pleurnicher avec toute cette forces devant l'anc pour demander la constitution! pourquoi ne vont t'il pas pleurnicher devant le ministère des finances pour demander qu'on arrete d'exhnoérer les sociétés de taxes qui font vivre notre pays! Pourquoi n'utilisent ils pas toutes cette forces au bien du pays et qu'il arrete de faire le même cinéma que ceux qu'on nou fait à l'ANC, toujours à pleurnicher sur ce qui ne mérite pas! et le plus beau c'est que ces supposé moderniste sont en fin de compte contre l'ilsm, qu'il arrete de jugé les gens pour leur croyance mais plutot pour leur acte, ils auront au moins plus d'honneurs!
123456789
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025