alexametrics
Sur les réseaux

Les plaques de rue devenues la risée de la toile

Les plaques de rue devenues la risée de la toile

Il n’est pas étrange de commettre des fautes de français dans des textes par inattention...ou ignorance. Qu’elles soient d’orthographe, de syntaxe ou de grammaire, ces erreurs peuvent être rectifiées de suite par une simple relecture.

Cependant, cette révision n’est toujours pas évidente et ce sont les plaques de rue qui en témoignent suscitant ainsi la risée des internautes qui ont dénoncé le manque de professionnalisme des responsables municipaux.

 

« Avenue de la Paie », « Rue de l’Optémisme », « Rue 20 Mares » ou encore « Rue Mondesse France » ne sont qu’un échantillon de ces gaffes flagrantes observées dans plusieurs régions du pays. Des "gaffes" qui ne passent pas et suscitent l'indignation de nombreux Tunisiens qui s'en émeuvent sur les réseaux sociaux. 

 

B.L

 

 

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (23)

Commenter

Zohra
| 26-03-2019 21:39
https://www.bfmtv.com/societe/plaques-de-rues-quand-l-erreur-est-dans-la-place-968220.html

Giuseppe
| 26-03-2019 21:02
je suis stupéfait en lisant ces plaques . l'ignorance est arrivée à ce point là. certains fonctionnaires de l' Ambassade de France auraient pu intervenir auprès des autorités responsables de ces services pour corriger ces graves fautes qui font honte à ma chère Tunisie òu je suis né et òu je me rends chaque année (car la nostalgie est constante)

Zohra
| 26-03-2019 21:01
https://goo.gl/images/zsD6uh

URMAX
| 26-03-2019 20:20
@ B.N. : Noooon ? Serieux ?
Elle existe vraiment cette plaque ?
Puree, j'aimerais bien savoir ou elle se trouve !
:-))

Ss
| 26-03-2019 20:14
Quelle honte !!! No comment

CHDOULA
| 26-03-2019 17:26
il ai inadmis cible con face des zereurs pas raye , lors ce qu'on met trize mal le franssais il faux sabs tenir quel onte et a part amant il ya bocoup de plake avec dezereurs . mere de alor ! pour vue qu'ils ne vons pa champs j'ai les rue Chart de goal et la venue de ma dride ! je sui des gouters !

Léon
| 26-03-2019 17:07
Ce n'est pas grave; c'est la revanche des médiocres, des ingrats, des rétrogrades.
Vous les encouragiez lorsqu'ils criaient "Digage". Récoltez donc leurs "ci fouti" aujourd'hui. Récoltez leurs inscriptions sur les Ries de Tinisie.
Nous les avons mis dans les rangs de l'école; vous les avez mis au commandes. J'ti Jire! Leurs haleines fétides pient bien plis que li toilettes bibliques (toiles publiques).

A la mémoire de mon Camarade en Résistance, Le Grand John Wayne, mort le coeur gros comme çà, pour avoir vu la Tunisie Libre, de nouveau occupée, à cause des gueux et des gueux-à-heuts-diplômes. Un jour alors que j'avais le verbe triste, très pessimiste quant à l'issue de notre action Résistante, suite à l'un des nombreux attentats, il m'avait répondu sur les lignes de ce journal qu'il respectait beaucoup, "Ne t'en fais pas, on vaincra". J'espère de tout mon coeur qu'il est mort avec cette note d'espoir dans son coeur de Patriote.
Je me conchie sur les traitres qui avaient applaudi le départ de Ben Ali en même temps que les BHL, O'Bhama, l'ayatollah Sarkozyou et Consort...

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Mémoire et Conscience de la Tunisie.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

renardine
| 26-03-2019 17:06
Quand un pays est bâti sur la corruption,il n'est pas étonnant de voir ces fautes d'orho,Ce n'est pas fortuit si PISA évalue le master tunisien au niveau du collège. M'?me les soi- disant cadres sont beaucoup plus ridicules .On les croise tous les jours dans la rue , les administrations, à la télé , les journaux et autres.,et ne savent même pas construire une phrase .

Mansour Lahyani
| 26-03-2019 16:43
Il n'y a pas de quoi vraiment se moquer : ces plaques ont été réalisées sur instruction de fonctionnaires éduqués dans les écoles de Tunisie, mais après la prise du pouvoir (enseignant) par les élèves de... Messadi !!! Leurs prédécesseurs avaient été éduqués et instruits par des enseignants formés sous Bourguiba, et savaient très bien rédiger et même parler le français. Puis, un jour, le malheur a voulu que le programme de l'instruction publique soit conçu par Messadi : ce génie de la langue arabe, un authentique érudit comme on n'en fait qu'un par génération a été chargé de l'éducation nationale ! Dès lors, les gamins n'eurent droit qu'à deux heures de "leçon" le matin, puis deux heures l'après-midi, consacrées d'abord à la langue arabe, ce qui était bien naturel, puis aux matières scientifiques, sans oublier l'étude du Coran et de toutes ses déclinaisons... Le français a été négligé, confié à des instituteurs qui n'avaient que de vagues notions élémentaires, et les livres "de cours" se limitaient à reproduire des textes dans lesquels Abdelaziz Dahmani faisait le reportage de matches de foot, si, si : j'ai encore sous la main les livres dans lesquels mes enfants ont essayé d'apprendre le français !!!
Alors, ne nous moquons pas outre mesure : il est déjà assez miraculeux que les jeunes fonctionnaires d'aujourd'hui soient en mesure d'écrire indistinctement verge et verger, mais je crois bien faire preuve de trop d'optémisme!

Tuesday
| 26-03-2019 15:13
Ce niveau bas en français est apparu à mon avis avec la venu d'Ennahdha à la scène, car tous le monde sait qu'ils sont à la grande majorité nuls en français, et il méprisent cette langue car ils ne la maîtrisent pas, malgré que ce soit une langue vivante, et qu'on le veuille ou pas, c'est la langue de communication et des études universitaires (médecine, ingénierie, etc), qu'ils veulent faire rayer de la carte.

Malgré que je suis un fervent défenseur de notre langue arabe, mais il faut toujours maîtriser les autres langues étrangères
Donc, un fiasco totale pour ces gens d'Enahtha, chose qui n'est jamais arrivée du temps de Bourguiba ou de Ben Ali, et dire que ces écriteaux sont passés sous le nez de plusieurs personnes, et aucun d'eux n'a daigner stoppé ou relever ces imperfections

Imaginez un peu que le pays est gouverné par des gens incapables , avec un tel niveau d'instruction ou de culture

"CHAY YHACHEM!!"

A lire aussi

Une boutique à Ben Arous vend à ses fidèles clients des voiles islamiques destinés à des petites

18/04/2019 11:31
27

La guerre entre Hafedh Caïd Essebsi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, et Sofiane Toubel,

17/04/2019 11:47
0

Une vidéo montrant un enfant d’à peine cinq ans consommant de l’alcool et fumant une cigarette avec

16/04/2019 09:14
9

A cause du retard de plusieurs vols de la compagnie aérienne Tunisair, des voyageurs ont piqué une

15/04/2019 15:24
22

Newsletter