Les avoirs tunisiens gelés par les Suisses n’appartiennent pas à Ben Ali !

Businessnews.com.tn | publié le 12/09/2012 11:14

Les 60 millions de francs suisse (96 millions de dinars) d'avoirs tunisiens bloqués sur des comptes en Suisse n'appartiennent pas en propre à Zine el Abidine Ben Ali, a affirmé le Département fédéral des affaires étrangères, selon l’agence de presse suisse ATS, mercredi 12 septembre 2012.
Ces avoirs seraient détenus par des proches de l'ancien président tunisien, indique l’agence, confirmant ainsi les propos d’Akram Azoury, avocat de Zine El Abidine Ben Ali qui a affirmé plus d’une fois que son client n’avait pas d’avoirs à l’étranger.

"Vu l'évolution du dossier, le département fédéral est maintenant en mesure de communiquer que, à ce jour, le montant de 60 millions ne comprend pas d'avoirs de Zine El-Abidine Ben Ali lui-même", affirme la vice-directrice de la direction du droit international public du DFAE, Rita Adam, dans un mail adressé à la Radio-télévision suisse (RTS), indique l’ATS.
Selon Me Azoury, la fortune de Ben Ali " se résume à ce qu'il possède en Tunisie: une maison, un ou deux terrains et un compte bancaire d'un montant raisonnable".

Pour Enrico Monfrini, l'avocat genevois des autorités tunisiennes, cette information ne change pas fondamentalement les choses. "Jamais une banque suisse ne va ouvrir compte en banque au nom de Ben Ali en Suisse, en France ou même au Kamtchatka!", a-t-il affirmé au journal de la Télé Suisse, indique l’ATS.
"Mais cela ne signifie pas que Ben Ali ne possède pas d'argent en Suisse porté par d'autres personnes. (...) La fortune amassée par le clan Ben Ali en dehors de Tunisie est considérable", a-t-il ajouté.

R.B.H.

Les avoirs tunisiens gelés par les Suisses n’appartiennent pas à Ben Ali !

publié le 12/09/2012 11:14

Les 60 millions de francs suisse (96 millions de dinars) d'avoirs tunisiens bloqués sur des comptes en Suisse n'appartiennent pas en propre à Zine el Abidine Ben Ali, a affirmé le Département fédéral des affaires étrangères, selon l’agence de presse suisse ATS, mercredi 12 septembre 2012.
Ces avoirs seraient détenus par des proches de l'ancien président tunisien, indique l’agence, confirmant ainsi les propos d’Akram Azoury, avocat de Zine El Abidine Ben Ali qui a affirmé plus d’une fois que son client n’avait pas d’avoirs à l’étranger.

"Vu l'évolution du dossier, le département fédéral est maintenant en mesure de communiquer que, à ce jour, le montant de 60 millions ne comprend pas d'avoirs de Zine El-Abidine Ben Ali lui-même", affirme la vice-directrice de la direction du droit international public du DFAE, Rita Adam, dans un mail adressé à la Radio-télévision suisse (RTS), indique l’ATS.
Selon Me Azoury, la fortune de Ben Ali " se résume à ce qu'il possède en Tunisie: une maison, un ou deux terrains et un compte bancaire d'un montant raisonnable".

Pour Enrico Monfrini, l'avocat genevois des autorités tunisiennes, cette information ne change pas fondamentalement les choses. "Jamais une banque suisse ne va ouvrir compte en banque au nom de Ben Ali en Suisse, en France ou même au Kamtchatka!", a-t-il affirmé au journal de la Télé Suisse, indique l’ATS.
"Mais cela ne signifie pas que Ben Ali ne possède pas d'argent en Suisse porté par d'autres personnes. (...) La fortune amassée par le clan Ben Ali en dehors de Tunisie est considérable", a-t-il ajouté.

R.B.H.
Ads
Commentaires Commenter
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration