Les auteurs de jets de bonbons à Tozeur auraient été payés pour le faire (vidéo)

Envoyer cette page
L'équipe de la télévision officielle Al Watanya 1 a diffusé lors du journal de 20h d'hier soir un reportage sur la visite du président de la République, Moncef Marzouki, à Tozeur. Et comme nous l'avons également rapporté, le président a eu droit à un « grand accueil », où il s'est vu offrir des bonbons de la part des habitants de la région.

Recueillant son sentiment suite à cet accueil, M Marzouki, brandissant un bonbon et le sourire aux lèvres, a affirmé : "J'ai eu un accueil populaire chaleureux et grandiose. Les gens m'ont jeté des bonbons, comme s'ils voulaient réagir à ce qui s'était passé à Sidi Bouzid".

Il a ajouté : "Je remercie les habitants de Tozeur pour cet amour qu'ils ont manifesté et je leur dis que l'incident de Sidi Bouzid ne représente pas les habitants de la région, et la preuve, à mon retour, j'ai reçu un énorme bouquet de fleurs et ils ont présenté leurs excuses".

Notons que contrairement au commentaire d'Al Watanya qui a qualifié l'accueil de "spontané", des témoins parmi les habitants de la région ont attesté à Business News que, tout avait été prévu d'avance et que les gens étaient même payés pour l'accueil et le jet de bonbons!

D.M

61 commentaires
déséquilibré mental
argana.mimo |23-12-2012 10:27
il doit se soigner ce déséquilibré mental .
voila le peuple tunisien il paye encore une autre fois le fait qu'il n'est pas parti massivement aux élections passés
Plus vantard que ça.. tu meurs
H.kamel |22-12-2012 23:13
Eh bien, à 1 dinar 500 millimes le kilo, on ne va quand même pas lui lancer des tomates, à notre adorable président..en ces temps de vache maigre.. quelques bonbons à 200 millimes feraient le même effet..et comme ça a l'air de faire plaisir à notre vénérable sultan adoré, la prochaine fois, c'est par des pois chiches qu'il sera inondé..
vous faites pitié Mr le président
mehdi |22-12-2012 15:50
sincèrement j aurai honte à votre place, vous faites pitié.vous payez des gens pour qu on accueille avec des jets de bonbon, quelle honte et quelle mascarade. ungrand bravo aux habitants de sidi bouzid qui vont accueilli aux jets de pierre et bravo aux habitant de Kebili qui réclament votre demission. si vous aviez un peu de dignité vous auriez démissionné au lieu de cautionner le régime d 'ennahdha mais vous en avez pas et je vous dis haut et fort dégagez dégagez dégagez car vous êtes pas digne d'être un Président out MR Marzouki vous êtes qu'un tartour et vous vous prétendez milititant des droits de l homme vous me faîtes pitié
Bonbons contre baroud !
abouH |22-12-2012 14:23
Mr Mazouki,

pensez à ceux qui ont eu les yeux crevés par les policiers de votre gouvernement....

... et vous vous sentirez alors ridicule avec ce bonbon à la main.

Je m'étonne qu'aucun avocat n'ait porté plainte contre ceux qui ont donné l'ordre de tirer et de crever les yeux de tunisiens (qui ne sont pas des animaux).

où en est cette histoire?
DU SUBLIME AU RIDICULE, IL N'Y A.....QU'UN PAS !
TAW TCHOUFOU |22-12-2012 11:53
Affligeant ! Mais on n'a que ce qu'on mérite ! Pendant que le Président Algérien parle de choses sérieuses avec celui de la France, pendant que le Roi du Maroc inaugure un autre tramway à Casablanca et accueille le groupe Alstom et RATP et 400 chefs d'entreprise pour affermir les investissements ( comme celle de l'usine Renault par exemple) , nous, en Tunisie, notre président nous parle de ....bonbons ! Après nous avoir parlé de bananes, de houms et de choses aussi....extravagantes l'une que l'autre ! Ceux qui continuent d'attendre en pensant qu'il leur parlera de création d'emploi, de croissance, d'investissement, de sécurité publique.....pourront toujours attendre ! Car le prochain sujet de préoccupation de Mr Marzouki risque d'être....la crème " glacée " à défaut de " givrée " !
Trève de part-pris
Mohamed S |22-12-2012 08:51
Evidemment DM Tu es *** et d'une mauvaise foi flagrante. peut-être que tu as toi-même été payé par l'argent de Nida Tounes et Kamel Letayef. Pourquoi tu n'as rien dit de tel pour les pierres de Sidi Bouzid dont tout le monde, sauf le gouverneur incompétent d'Ennahdha, savent qu'ils ont été commanditées par qui tu sais. Chercher un scoop à tout prix c'est *** .
Petits jeux du Karakouztan!!!?.
OMAR J. |22-12-2012 02:48
Après le canarie "libéré" voilà les bonbons "à dégeler"...Nous sommes aux petits jeux du Karakouztan!!!? ' en plus payés à le faire?!!! Le peu de confiance de la population ne revient pas aussi facilement alors que la date du 23 octobre 2012 n'avait pas été respectée et que les "enfants" des mokhayamets (camps) de Ghanouchi se dressent avec armes aux poings contre l'état pour détruire le modèle de la société Tunisienne... Les perspectives du pays aux niveaux: sécurité, chômage, niveau de vie, souveraineté, liberté...sont des plus sombres avec une nomenclature politique de plus en plus impopulaire et qui fait dégouter les gens des choses publiques et politiques...oubliant que cette nomenclature politique était mise en place "provisoirement" suite à un mauvais diagnostic d'une élection où l'argent était roi et les taux d'abstentions et des bulletins nuls regroupés représentent plus de 65% de la population en âge de voter...!!!!!?
Respectons nos jeunes institutions.
Ridha_E |22-12-2012 02:09
Je suis outré par les insultes et le déni du plus haut personnage de l'état même s'il n'a pas de prérogatives et même si je suis en désaccord total avec lui et avec ses choix.
Je déteste ce que nous fait subir la troïka mais je refuse ce genre de manquement à l'égard du président actuel, futur ou même celui qui suivra dans 10 ans, 20 ans ou plus.
On peut ne pas être d'accord avec les gouvernants actuels, on peut les critiquer sévèrement, ce qui est mon cas dans la plupart de mes commentaires, pour ce que nous jugeons comme manquements ou incompétence mais on ne doit en aucun cas les insulter ni les lapider comme certains s'en donnent le droit. C'est un comportement dangereux et civiquement inacceptable.
Dans aucun pays du monde les hauts dignitaires d'une nation ne font l'unanimité absolue. Mais est-ce une raison satisfaisante pour leur manquer de respect ? Personnellement j'affirme que non. Les fonctions doivent être respectées si on veut vivre en paix et si on veut éviter le retour de la dictature
Si, après les élections prochaines, le président élu est l'un de vos préférés, trouveriez-vous normal qu'on lui manque de respect ? Certes non.
Eh bien, si on veut bâtir une démocratie réelle, il faut commencer par le respect des différences et l'abandon de toutes violences verbales soit-elle ou physiques. Le combat ne peut être que politique et avec le plus grand respect des uns et des autres.
Il est vrai qu'on n'est pas aidé par nos responsables politiques du moment qui excellent dans la bêtise et nous donnent de piètres exemples : Ayadi, Zitoun, Belaid, Jlassi, Bannani, Mnassar, Kassas et la liste est longue.
Mais malgré tout cela, je persiste et signe en disant que ce genre de comportement est très dangereux pour notre démocratie naissante.
le karkouch
narcisse |21-12-2012 22:56
déjà un an il s"est fait poussé une dent alors on le gave de bonbons. mon DIEU qu'est ce qu'on a fait pour mériter ça???????????????
bientot plus de bonbon
caramel |21-12-2012 22:34
jeter des bonbons sur un president (mouala rbaia ta touénsa ) le jour ou il n'y aura plus de president en tunisie ,vous allez vous jetez des bonbons et des kaf entre vous....
1234567
Votre commentaire
Pseudo*
E-mail*
Titre*
Texte
Conditions d'utilisations
- Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne sont pas rédigés par les journalistes.
- Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ne sera publié.
- Aucun commentaire contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
- Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de modération
Conditions d'utilisation
Business News remercie vivement ses lecteurs pour leurs commentaires, qui en apportant leur contributions, participent à l'enrichissement du journal en ligne. Cet espace reflète une multiplicité de points de vue à l'unique condition que ces points de vue se respectent les uns les autres.


- Les commentaires envoyés seront archivés sur les serveurs de Business News et demeureront consultables, avec l'article objet du commentaire, tant que le site fonctionne ;
- Les mails des lecteurs seront conservés dans nos archives internes et ne feront l'objet d'aucune exploitation commerciale. Aucun mail non sollicité (spam) ne sera délivré après l'insertion d'un commentaire dans Business News.
- Les mails des participants aux commentaires seront conservés dans nos archivages internes. Ils ne seront jamais communiqués, sans autorisation de leur titulaire ou à la demande d'une autorité judiciaire tunisienne.
- Tout commentaire envoyé sera lu par un modérateur avant publication.
- Business News n'est pas garant de la véracité des commentaires des lecteurs. Le rôle de ses modérateurs s'arrête aux vérifications d'usage liées aux règles de modération indiquées ci-dessus et non aux vérifications journalistiques du fond de l'information.
- Les commentaires sont généralement publiés dans un délai maximal d'une heure approximativement après envoi et ce, les jours ouvrables de 9h à 18h.

Règles de modération
Tous les commentaires sont publiés à la condition qu'ils respectent les règles de conformité à la loi tunisienne et de bienséance. Les contributions qui ne seront pas validées sont celles qui :


- Encourageraient un sentiment raciste et/ou haineux de quelque nature que ce soit ;
- Déprécieraient un groupe de personnes, une profession entière, une entreprise entière ;
- Injurient ou diffament les personnes, les entreprises et/ou toute autre entité ;
- Attaqueraient sans argumenter, ou argumenteraient de manière haineuse ;
- Alimenteraient des rumeurs, qu'elles soient fondées ou non ;
- N'auraient aucun lien avec le sujet principal de l'article objet du commentaire ;
- Ne s'adresseraient qu'à un autre lecteur en particulier, sans que les autres lecteurs puissent être concernés par le débat.
- Assimileraient la rubrique « commentaire » à un forum de discussions.

Business News se réserve le droit de retirer, ou de rewriter, un titre ou une partie du commentaire, même après insertion, au cas où cela se justifierait dans les situations suivantes :
- Paragraphe hors sujet ;
- Paragraphe ou phrase diffamatoire ;
- Paragraphe ou phrase non conforme avec les règles de modération indiquées ci-dessus ;
- Commentaire trop long ;
- Paragraphes ou phrases formulés en langage abrégé ou comportant un nombre élevé d'erreurs.
- Paragraphes ou phrases formulés en langue arabe ou en langue autre que le français et ce pour des raisons techniques.

Nos lecteurs peuvent signaler tout message litigieux aux modérateurs par l'envoi d'un mail à : mail@dmc.com.tn ou par téléphone au +216 70 831 100 ou par fax au +216 70 831 025