alexametrics
Dernières news

Le bloc de Nidaa Tounes perd sa 2ème place au parlement

Le bloc de Nidaa Tounes perd sa 2ème place au parlement

 

La répartition des blocs parlementaires fluctue au gré des démissions. Récemment, 4 députés ont annoncé leur départ du groupe de Nidaa Tounes.

 

Ce mardi 22 janvier 2019, le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur a confirmé officiellement ces démissions. C’est ainsi que le bloc de Nidaa Tounes perd sa deuxième place à l’assemblée, ne comptant plus que 41 députés.  

Le bloc de la coalition nationale le supplante avec 44 députés. Il est propulsé au deuxième rang après Ennahdha.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Monia
| 23-01-2019 15:05
j'ai d'ailleurs sur ce site, dès les premiers mouvements observés, posé question. Je peux me tromper, mais à mon sens, un député élu d'une liste, qui, quelle qu'en soit la raison, vient à faire défaut dans sa représentation électorale, ne peut être supplanté que par un autre représentant de ladite liste pendant la législature en vigueur.
Sans aller chercher midi à quatorze heures, par simple respect des électeurs qui ont exprimé démocratiquement leur choix.

poseidon
| 23-01-2019 10:17
Il est étonnant que ce tas d'ignares tienne jusqu'à présent..
Ce parti devrait se saborder pour le soulagement de toutes celles et
tous ceux (dont moi) qui lui ont fat confiance....

Hadj
| 22-01-2019 20:38
Ce n'est qu'en tunisie que les blocs parlementaires fluctuent, changent,gonflent ,se dégonflent, rétrécissent...etc...durant une même législature !!! les spécialistes les plus chevronnés en sciences politiques y perdraient leur latin !!

Monia
| 22-01-2019 17:44
c'était couru d'avance comme dans tous les mariages incongrus "de la carpe et du lapin"!

pifpaf
| 22-01-2019 16:24
'? se demander pourquoi avoir voté pour ces rats qui quittent le navire à chaque coup de vent ...

A lire aussi

Dans un communiqué rendu public ce mardi 19 février 2019, Ennahdha a réitéré son attachement à la

19/02/2019 12:05
0

Le rapport annuel intitulé « Les femmes et la science » et conçu par l’Organisation des Nations

19/02/2019 11:33
0

Le syndicat de l’enseignement de base relevant de l'UGTT a dénoncé, dans un communiqué rendu

19/02/2019 10:51
0

Invité de la matinale d’Express FM ce mardi 19 février 2019, le président de l’Ites et dirigeant de

19/02/2019 09:06
5

Newsletter