alexametrics
Dernières news

Le New-York Times : La Tunisie est un modèle à suivre

Le New-York Times : La Tunisie est un modèle à suivre

 

Le quotidien new-yorkais « The New York Times » a rendu hommage à la Tunisie, dans un article paru le 22 janvier 2019, soulignant qu’elle constitue un modèle à suivre en matière de transition démocratique pacifiste et de garantie des droits de la femme en Afrique du Nord ainsi qu’au Moyen-Orient et ce malgré la délicatesse de la conjoncture socio-économique.

 

L’article est également revenu sur le rôle qu’a joué le leader Habib Bourguiba dans l’instauration d’un esprit démocratique en misant sur l’éducation des Tunisiens, en renforçant les droits de la femme tunisienne ainsi qu’en permettant à la société civile et aux syndicats d’émerger.

 

L’expérience tunisienne a été évoquée dans le contexte de la décision du président des Etats-Unis, Donald Trump de retirer les forces armées américaines de la Syrie. Un retrait qui a poussé l’auteur de l’article à remettre en cause la présence de ces forces dans plusieurs régions sous prétexte d’y mettre en place une démocratie.

« Pourquoi le seul pays du printemps arabe à avoir réussi une transition démocratique pacifique, tout en consolidant les droits de la femme, est le pays dans lequel on s’est le moins immiscé et auquel les Etats-Unis n’ont jamais envoyé de soldats ? ».

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

Houcine
| 25-01-2019 11:51
Je suis tunisien cher thomas et je vis l,enfer.Cessez de mentir et ler voir vos ecroturest pour obama qui a ruiner mon pays et toute la géographie en installant les freres et les corrompus ici et dans chaque pays zrabe.

Tais toi thomas, un article paye car des idées comme celkeces ci ne viennent que d,un ecrivain vendu aux quataris!?

Laisser mon pays tranquille et ce n,est pasvous qui des donne des lecons a travers de nous decider ce que nous avons vu depuis spécialement 2011.

Maryem
| 24-01-2019 12:39
"En effet, et toute la planète le sait, la démocratie en Tunisie n'aurait eu aucune chance de prise sans le travail préparatoire entrepris par Bourguiba." Tout a fait et le dictateur Ben Ali a rate son RDV avec l Histoire de poursuivre l oeuvre de Bourguiba et de democratiser le regime.Pour moi il a ete le premier responsable de la faillite de notre pays car il a installe la culture de la corruption,des malversations,de la fraude fiscale,de l economie parallele, du nepotisme......une veritable mafia au sommet de l Etat.
Aujourd hui on en recolte les effets sur la societe Tunisienne,aggraves par l emergence des Islamistes et leur allie principal Beji Caied Essebsi ....Imaginez Ben Ali imposer avec une autorite de fer la democratie dans la continuite du pouvoir Bourguibien...En dix ans il aurait reussi le miracle democratique ,economique et social exemplaire dans un petit pays sans ressources naturelles mais riche de ses ressources humaines....un veritable Singapour en Afrique......Mais on savait qu il etait au service de puissance etrangere ......Allah la trebhik ya Ben Ali..

Justinia
| 24-01-2019 12:19
"Tout en consolidant les droits de la femme" dixit le NYT.La vérité est autre, les femmes ont été envoyées par centaines en Syrie et en Irak pour satisfaire les besoins sexuels de ces "combattants".Les islamistes appellent ça "Jihed Ennikah",autrement dit la prostitution avec l'aval de Dieu.Voilà messieurs du NYT l'état de la chose.

Zohra
| 24-01-2019 10:40
Youtlou elmait et ychou fi jnaztou.
Leur plan n'a pas réussi en Tunisie voilà tout.
Ou en partie puisqu'ils ont donné le pays elkhwanjiya qui l'ont détruite économiquement et ce n'est fini

siouta
| 24-01-2019 10:00
Pas encore, le peuple se bat encore contre les islamistes aidés par Qatar à coup de millions d'euros.

veritas
| 24-01-2019 09:19
La vérité du pays connu par le simple tunisien inutile d'induire les tunisiens en erreurs pour les endormirent a fin de mener à bien le sale projet anglo-saxon de destruction en douce sous l'egide des sous traitants islamistes terroristes ,les anglo-saxons ainsi que leur médias c'est des sales menteurs il ne faut jamais les croirent ils ne veulent que du mal pour les pays arabes tous et sans exception c'est pire que le diable les anglo-saxons et leur caniches de tout bords.

Léon
| 24-01-2019 08:46
C'est beau la théorie! Tellement beau, que lorsque les clés de l'état ont été remises aux théoriciens sortis d'ULM, de l'X, l'ENA.. et autres célèbres places de la réflexion humaine, les tunisiens exemplaires, à la moralité implacable, ressentent dans le fondement quelque chose qui ressemble à un énorme suppositoire en bois, mais qui passe par la glycérine appelée "démocratie", qui ne se vend que dans les pays arabes, chez les pères de Gnoules (les Abou-Gnoules), peuplades crédules et rêveuses.
Bourguiba a certainement fait des erreurs et certainement aussi sur le plan des droits de l'homme. Mais tu n'es pas né dans le même siècle que lui, et le contexte n'est pas du tout le même. Faire le bien sans juger, c'est la seule chose qui fait doublement défaut chez mes intello-compatriotes. Ces imbéciles sont capables de traiter le Prophète d'esclavagiste; tellement ils croient que tout le monde vivait au 20ème siècle. Mais on ne va pas demander aux intellos d'éviter les idéologies et de réfléchir. Ce serait trop leur demander.
Profitez alors bien par le terrain préparé par les atlantistes, ces personnes qui veulent votre bien, et surtout conchiez-vous bien sur l'Histoire de votre pays, tels tous les imbéciles qui pullulent parmi les intellos de mes xxxx (le dernier x est bon).

Démocratiquement Votre!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Léon
| 24-01-2019 08:21
En effet, c'est le seul pays arabe qui s'est rendu sans combattre. Pire encore, il a pris fait et cause pour l'envahisseur et l'a même applaudi.
Alors en effet, c'est l'exemple à suivre.. bien sur pour les américains.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE de ABEILLES.

Larabe
| 23-01-2019 20:14
Bien que son Hbib Lomma a été dictateur pendant 31 ans
Je ne serai jamais surpris, quand un ballot vient confirmer que son Hbib Lomma a préparé le terrain pendant 31 ans ( et oui 31 ) à une démocratie.
Une démocratie qui a commencé à s'établir 24 ans après la destitution de son Hbib Lomma.
Alors, selon ce raisonnement de sujétion et de servitude, le minuscule subordonné fait la preuve que son Hbib Lomma a semé la graine de démocratie. Pendant que celle-ci germait, le guide suprême des mauves repentis avait saisi l'occasion pour :

1'Falsifier de multiples élections
2- Instaurer un système de torture méthodique et organisé.
3-S'auto proclamer, oups, se faire élire, président pour la vie.
4-Instaurer un système de corruption organisé.
5-Attribuer les meilleurs postes dans plusieurs domaines stratégiques à sa secte.
6-Contempler de loin, le développement de la Corée du Sud, Singapore, Malaysia et autres pays, qui étaient semblables au notre.

Et la cerise sur le gâteau, il nous a légué ses cho3ba et ses sabeba, un outil fondamental pour soutenir le développement économique et technologique.

Saida Sassi sort de corps.

Mohamed 1
| 23-01-2019 19:37
L'immense rôle historique de Bourguiba est connu par toute la planète. Des Amériques à l'Asie jusqu'à l'Océanie.
Malgré cela je n'arrête pas de m'étonner de découvrir stupéfait et amusé qu'il existera toujours un rigolo assez sot pour essayer de le marginaliser, ou de le transformer carrément en traître comme s'y est essayé lamentablement l'IVD.
Ils n'ont pas peur d'être accusés de manquer de morale, de dignité, de rectitude, mais aussi de manquer de jugeotte car leur entreprise est clairement vouée à l'échec dès le départ.
En effet, et toute la planète le sait, la démocratie en Tunisie n'aurait eu aucune chance de prise sans le travail préparatoire entrepris par Bourguiba.
Malheureusement, cette chance est en train d'être gaspillée, car en démocratie, il faut rentrer de plain pied dans le sujet ou c'est l'échec. En sont responsables les fondamentalistes de nahdha ou autres, après leur refus des libertés, des droits de l'homme, de l'égalité, de l'indépendance de la justice, de l'Etat de droit.

A lire aussi

Dans un communiqué rendu public ce mardi 19 février 2019, Ennahdha a réitéré son attachement à la

19/02/2019 12:05
0

Le rapport annuel intitulé « Les femmes et la science » et conçu par l’Organisation des Nations

19/02/2019 11:33
0

Le syndicat de l’enseignement de base relevant de l'UGTT a dénoncé, dans un communiqué rendu

19/02/2019 10:51
2

Invité de la matinale d’Express FM ce mardi 19 février 2019, le président de l’Ites et dirigeant de

19/02/2019 09:06
7

Newsletter