La France a enlevé son burkini

Businessnews.com.tn | publié le 24/08/2016 15:59
Par Marouen Achouri,

Il s’agit de photos qui ont fait, rapidement, le tour du monde. Les photos de la femme en burkini verbalisée par quatre agents de police sur une plage française ont suscité, tour à tour, le dégoût et le mépris pour nous autres arabes et les moqueries et l’ironie pour les anglo-saxons. Même le très sérieux New York Times ne s’est pas privé de lâcher une boutade sur l’attitude des autorités françaises.

 

Il faut dire que l’histoire est assez piquante. Une femme en burkini est allongée paisiblement sur la plage. Quatre agents de police (oui, oui, quatre !) se sont approchés d’elle pour lui demander de retirer ce vêtement « communautaire » conformément à l’arrêté municipal régissant la zone. La dame est donc obligée de se dévêtir sur cette plage par peur qu’elle ne crée un « trouble public ». Pour agrémenter le tout, plusieurs personnes qui assistaient à la scène ont applaudi les policiers aux cris de « rentre chez toi ! ». Et cerise sur le gâteau, la fille de cette femme a également assisté à la scène en pleurs. Voilà pour les faits.

 

On pourrait commenter en disant que la France a désormais sa police religieuse, pour le dieu « Laïcité ». On pourrait dire que la France n’est jamais tombée aussi bas. Mais ce n’est pas le propos. Ce qui nous concerne, nous Tunisiens, c’est de demander à la France de ne plus nous donner de leçons, en quoi que ce soit. Et surtout pas en démocratie et en respect des droits.

 

En Tunisie, du fait de notre histoire particulière avec la France, nous avons toujours regardé ce pays avec des yeux admiratifs, pour la culture, la philosophie des Lumières et pour « le pays des droits de l’Homme ». Ce fût peut-être réellement le cas à une certaine époque, mais aujourd’hui la France n’est plus digne d’admiration, les faits relatés plus haut le démontrent largement.

 

Par conséquent, nous devons, en tant que Tunisiens, faire un réel travail sur nous-mêmes et sur notre système pour admettre que la France n’est plus un modèle. Il faudra repenser tout ce que nous avons conçu en copiant la France, du fait de notre fainéantise ou du fait de leur colonisation. Il faut s’ouvrir à d’autres régions dans le monde, même au niveau culturel et artistique, essayer de diversifier nos inspirations.

 

Il serait également très intéressant de voir la réaction et les agissements futurs des relais de la France en Tunisie, les donneurs de leçons en tout genre. Que vont faire toutes ces « associations » et leurs grandiloquents représentants face à la tendance fascisante de la France, face à ce que ce pays fait subir aux musulmans sur son territoire ? Auront-ils l’honnêteté intellectuelle de dire la vérité même si elle est contre leur principal bailleur de fonds ? Vont-ils critiquer celui qui leur paie leurs pots dans les bars les plus huppés de la capitale ? Ils vont peut-être avoir la décence de se taire, de faire le dos rond et de laisser passer l’orage avant de recommencer à donner des leçons à tout le monde ? Ils vont peut-être avoir l’audace de défendre de tels agissements et nous dire qu’une loi, ça se respecte et ça s’applique…

 

On ne le saura que dans les prochains jours. Ce qui est acquis aujourd’hui c’est que cet incident qui parait anodin sur une plage française a déchainé les passions un peu partout dans le monde. En parallèle, on annonce au Canada que les femmes voilées sont admises et encouragées à rejoindre la gendarmerie fédérale canadienne, avec leur voile bien sûr. Qui se trompe ? Qui est dans la bonne direction ? Grande question…

La France a enlevé son burkini

Par Marouen Achouri, publié le 24/08/2016 15:59

Il s’agit de photos qui ont fait, rapidement, le tour du monde. Les photos de la femme en burkini verbalisée par quatre agents de police sur une plage française ont suscité, tour à tour, le dégoût et le mépris pour nous autres arabes et les moqueries et l’ironie pour les anglo-saxons. Même le très sérieux New York Times ne s’est pas privé de lâcher une boutade sur l’attitude des autorités françaises.

 

Il faut dire que l’histoire est assez piquante. Une femme en burkini est allongée paisiblement sur la plage. Quatre agents de police (oui, oui, quatre !) se sont approchés d’elle pour lui demander de retirer ce vêtement « communautaire » conformément à l’arrêté municipal régissant la zone. La dame est donc obligée de se dévêtir sur cette plage par peur qu’elle ne crée un « trouble public ». Pour agrémenter le tout, plusieurs personnes qui assistaient à la scène ont applaudi les policiers aux cris de « rentre chez toi ! ». Et cerise sur le gâteau, la fille de cette femme a également assisté à la scène en pleurs. Voilà pour les faits.

 

On pourrait commenter en disant que la France a désormais sa police religieuse, pour le dieu « Laïcité ». On pourrait dire que la France n’est jamais tombée aussi bas. Mais ce n’est pas le propos. Ce qui nous concerne, nous Tunisiens, c’est de demander à la France de ne plus nous donner de leçons, en quoi que ce soit. Et surtout pas en démocratie et en respect des droits.

 

En Tunisie, du fait de notre histoire particulière avec la France, nous avons toujours regardé ce pays avec des yeux admiratifs, pour la culture, la philosophie des Lumières et pour « le pays des droits de l’Homme ». Ce fût peut-être réellement le cas à une certaine époque, mais aujourd’hui la France n’est plus digne d’admiration, les faits relatés plus haut le démontrent largement.

 

Par conséquent, nous devons, en tant que Tunisiens, faire un réel travail sur nous-mêmes et sur notre système pour admettre que la France n’est plus un modèle. Il faudra repenser tout ce que nous avons conçu en copiant la France, du fait de notre fainéantise ou du fait de leur colonisation. Il faut s’ouvrir à d’autres régions dans le monde, même au niveau culturel et artistique, essayer de diversifier nos inspirations.

 

Il serait également très intéressant de voir la réaction et les agissements futurs des relais de la France en Tunisie, les donneurs de leçons en tout genre. Que vont faire toutes ces « associations » et leurs grandiloquents représentants face à la tendance fascisante de la France, face à ce que ce pays fait subir aux musulmans sur son territoire ? Auront-ils l’honnêteté intellectuelle de dire la vérité même si elle est contre leur principal bailleur de fonds ? Vont-ils critiquer celui qui leur paie leurs pots dans les bars les plus huppés de la capitale ? Ils vont peut-être avoir la décence de se taire, de faire le dos rond et de laisser passer l’orage avant de recommencer à donner des leçons à tout le monde ? Ils vont peut-être avoir l’audace de défendre de tels agissements et nous dire qu’une loi, ça se respecte et ça s’applique…

 

On ne le saura que dans les prochains jours. Ce qui est acquis aujourd’hui c’est que cet incident qui parait anodin sur une plage française a déchainé les passions un peu partout dans le monde. En parallèle, on annonce au Canada que les femmes voilées sont admises et encouragées à rejoindre la gendarmerie fédérale canadienne, avec leur voile bien sûr. Qui se trompe ? Qui est dans la bonne direction ? Grande question…

Commentaires (428) Commenter
Réponse @ Gg| 30-08-2016 16:44
Farid
| 30-08-2016 18:29
merci de nous avoir fait montre de votre petitesse d'esprit.
Votre xénophobie est bien réelle et vous venez de nous en faire la démonstration.
Je n'irai pas jusqu'à vous taxer de gros beauf mais la bouffonnerie vous va aussi!
@ Epicure
Gg
| 30-08-2016 16:44
Bonjour Epicure!
Tu as raison, les nazislamistes et autres fachistes d'allah se déchaînent, même ceux qui se cachent sous différents pseudos se révèlent!
Il n'est que temps d'aller voir ailleurs si on peut parler avec des êtres humains...
Bonne soirée à toi!
bjr correcteur
nazou
| 30-08-2016 15:17
j'avais reconnu votre style dès votre premier com !
Malheureusement la modération n'avait pas juger utile de le passer !

J'ai bien compris que votre intention ,n'était pas de corriger l'orthographe ( parole de spécialiste en fautes de français etc ...)
Mais bel et bien de leur apprendre ,a lire entre les lignes !!!
Le "veau " de De gaulle ( et ces partisans) etant devenu un beauffi ne peut pas comprendre !!

Salut a vous correcteur et HUGH !!!!
Petite leçon pour les médiocres et les ignares qui ingnorent qu'ils le sont!
Correcteur
| 30-08-2016 14:41
Correcteur ne prétendait pas corriger les fautes de français uniquement(il n'en est pas capable d'ailleurs)!Mais donner une correction comme la fessée donnée aux enfants!Oui une correction à "l'épicure" pour lui apprendre à ne plus offenser et manquer "grandement" de respect à un commentateur "innocent" en le qualifiant de:minable et islamiste idiot!Correcteur a demandé à l'épicure de faire des excuses à ce "malheureux" contributeur!Ces excuses serviront à rendre justice et surtout rendre son honneur à ce toujours "malheureux" contributeurs!Mais l'épicure préfère garder ses oeillères et ses idées étriquées et son sectarisme par manque de culture(il ne suffit pas de lire l'obs)!
Au risque de choquer certains,le gros-Beauf doit savoir qu'il ne réussira pas à nous faire haïr ce pays que nous aimons ainsi que sa culture ,le siècle des lumières(deux en réalité)!Il ne réussira pas à nous faire renier nos amitiés actuelles,ni détester nos amours nombreuses qu'elles soient du présent ou du passé!
Dans ce site ou journal Tunisien(je préfère journal)le gros-Beauf ne trouvera rien à se mettre sous la dent sauf des arrêtes de poisson à sucer!
@BN:mon commentaire anodin daté d'hier n'est pas passé!
@Salut Nazou
Réponse @ Gg| 30-08-2016 10:34
Farid
| 30-08-2016 14:34
Merci de votre réponse, somme toutes, très langue de bois, si je peux me permettre d'être franc et direct.

N'auriez-vous pas cette xénophobie latente ou plutôt à fleur de peau envers les Musulmans, dans leur globalité ( même si vous êtes marié à une Tunisienne ) qui vous brûle lèvres et doigts et que vous dites :
" Parce que je ne veux pas mettre le feu inutilement." ??

Ici même dans vos propres commentaires, vous dites blanc puis noir..au gré de vos sauts d'humeur, c'est ce que nous lecteurs analysons.

Je reste convaincu qu'une xénophobie qui ne demande qu'à clore est en vous et profondément enracinée.
Encore merci...
à Gg
Épicure
| 30-08-2016 12:50
Dans un récent commentaire, tu m'as vivement conseillé d'abandonner les échanges et éviter de s'abaisser pour aller barboter dans la basse-cour d'un farfelu qui se reconnaîtra. En fait, tu ne me l'avais pas dit en ces termes, puisque tu as été plus éloquent, plus élégant et plus courtois,[Gg| 28-08-2016 20:34].
J'ai écouté ton conseil.
En effet, échanger avec un dogmatique, haineux et de surcroît complètement insensé s'apparente à une perte de temps. D'autant qu'on ne débat plus sur le fond et sur les idées, mais sur des futilités.
Cher ami, c'est à mon tour de te dire la même chose.
Laisse tomber. Tu perds ton temps et ton énergie. Et tu sais pourquoi !
Salut l'ami.
LES COMPLEXES islamistes et la réalité de leurs TACTIQUES...
Nahor
| 30-08-2016 12:46
Certains continuent à persister dans la propagande de la haine... la France à leur dire "déteste" les musulmans, la France persécute l'islam, et jamais vice-versa.

La pensée à sens unique, et pour d'autres... l'histoire en sens unique, le tout gravé et immuable comme les données dans un CDrom mental, ne peut que se combattre par la multiplicité de choix et l'information ouverte, au contraire de ce que nous offre l'organisation Fréro-islamiste dans le monde...

Si le français n'aimeraient pas les musulmans, comment se fait-il alors que certains musulmans n'aiment plus les Frères musulmans?? Sagesse ou perdition?

Pour découvrir cette réalité, je vous invite à lire le livre-témoignage très instructif de Mohamed Louizi.

Les propagandistes de l'Etat Islamique, ne pourront que mâcher anathème après anathème pour ce que l'auteur, ex-Frère musulman, nous révèle.

(Entre parenthèse, et c'est moi qui a repêché l'information, l'"Etat Islamique" fut prêché ardemment, avant son financement massif de la part du Qatar pour se constituer dans la terreur en Irak et Syrie et se propager tel un virus mental, par le Frére-musulman d'origine khomeiniste Rached Ghannouchi, quand au 1er congrès islamique tenu à Téhéran du 4 au 6 décembre 1990 PROCLAMAIT: « Les premières lueurs de l'islam apparaissent, ainsi que les promesses d'un islam victorieux, avec un ETAT ISLAMIQUE international' » ' Plus clair que cela?...)

Voici la découverte libraire du journal Le MATIN d'Algérie et ce qui nous propose:

"Pourquoi j'ai quitté les Frères musulmans, retour éclairé vers un islam apolitique" est un voyage, écrit par un ancien cadre, à l'intérieur de l'organisation des Frères musulmans en France (l'UOIF).

L'UOIF est une organisation dangereuse pour la stabilité de la république, le vivre ensemble et le respect des différences. Ancien membre actif du PJD marocain, de l'UOIF en France, Mohamed Louizi le dit très bien. ... "le jihad est notre voie ; mourir dans le sentier d'Allah est notre plus grand espoir." Voilà à quoi aspirent les partisans d'El Banna.

Mais ce qui intéressant dans ce témoignage ce sont les révélations sur les méthodes d'infiltration, de noyautage et le double discours des islamistes pour arriver à leur fin : la prise du pouvoir. Avec ces organisations, la dissimulation et la fourberie sont une seconde nature. Tout est bon pour durer et s'imposer au sein de la société. ...

L'auteur revient sur la notion de Tamkine, chère aux Frères musulmans. Autrement dit, la prise de pouvoir total par ces derniers sur la société et l'Etat. Car il ne faut pas se faire d'illusion, l'objectif des Frères musulmans, où qu'ils soient, en France ou ailleurs, est la prise de pouvoir. Reste comment y arriver.

---
Après quoi, nous avons compris finalement, que le "burkini" est bel et bien un des moyens cogités... y compris la propagande et les scoops journalistiques généreusement achetés par leur sponsor pro-shar'îa, le Qatar...

Au grand dam de Forza et de son travail de propagande acharnée, qui nous rabâche la même prêche sur la tolérance anglo-saxone pour le burkini, ici évidemment basée sur la liberté de brûler au soleil en plein été, je vous révélerai finalement les derniers détails, passés inaperçus, tout comme la mémoire sélective de M. Achouri quant au tabassage verbale et physique d'un touriste tunisien, revenant de France et se promenant avec sa famille, femme et fille de 12 ans, et retenues pécheresses à fouetter à sang par les amis salafo-wahhabites du Guide suprême de la Confrérie de Tunis.

Je suis ancien photographe, j'ai travaillé à Nice, j'y louait un appartement, je connais ses plages à cailloux et je sais qu'à ces heures là d'été (regardez l'ombre, SVP) on peut littéralement CUIRE sur ces cailloux, comme des 'ufs dans une casserole posé sur le feu!! Cette pose de la femme en tenue islamique et non en burkini (en effet le piège était là pour la police) à cette heure et endroits ni agréables pour la transpiration immédiate, ni lieu naturel d'une sieste, ne peut être rien plus qu'une MISSION MÉDIATIQUE.

Regardez comme elle s'allonge exprès, sans même pas poser une serviette de plage au dessous d'elle!! Tout en effet nous indique à COUP SUR un scoop sur COMMANDE. Oui, le tabloïds anglo-américain doivent en effet aimer assez la "générosité" de certains sponsors...

Et ne ratez pas la bonne lecture dans LE MATIN d'Algérie:

"Pourquoi j'ai quitté les Frères musulmans" de Mohamed Louizi

http://www.lematindz.net/news/19789-pourquoi-jai-quitte-les-freres-musulmans-de-mohamed-louizi.html
Si vous êtes sourd.c'est votre problème
Harki
| 30-08-2016 12:42
Vous êtes sûrement aveuglé. Par la poudre aux yeux.je maintien ce que. J'ai dit.je ne suis pas hypocrite comme vous..la France est raciste envers les musulmans..lisez onfray Michel. Il est athée. Lisez.Edwige plenel...votre haine vous rend sourd et aveugle .

.

@ Farid
Gg
| 30-08-2016 11:53
Je vous ai répondu!
Votre point de vue@Gg| 30-08-2016 07:36
Farid
| 30-08-2016 11:07
m'intéresse et j'attends toujours un signe de vous??
Merci.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration