alexametrics
Dernières news

L'Unesco demande à la Tunisie de mettre en œuvre une stratégie de conservation du site de Carthage

L'Unesco demande à la Tunisie de mettre en œuvre une stratégie de conservation du site de Carthage

 

En 2016, le Comité du patrimoine mondial avait invité la Tunisie à prendre des mesures pour la protection et la conservation du site archéologique de Carthage. A l'époque, le Comité avait prié instamment les autorités de résoudre les questions foncières relatives au déclassement/reclassement de certaines zones archéologiques au sein du site, qui empêchent la conservation et la gestion durable du site.

Le Comité avait en outre recommandé la création d'une zone tampon qui permettrait "d’assurer la
protection et l’intégrité du bien". Quelques améliorations ont été opérées depuis.


Ainsi, le Comité est revenu à la charge cette année, en formulant une série de demandes: adopter et mettre en oeuvre le Plan de protection et mise en valeur du bien; élaborer un plan de présentation et un plan de gestion touristique qui empêcheraient la prolifération informelle de commerces au sein du bien notamment sur la « Place de l’UNESCO » et aux abords des Thermes d’Anthonin; concevoir et mettre un œuvre une stratégie archéologique et de conservation du bien, etc. et de soumettre au Centre du patrimoine mondial avant le 1er décembre 2019, un rapport actualisé sur l'état de conservation du site et la mise en oeuvre des points sus-mentionnés.


H.B.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Mansour Lahyani
| 22-09-2018 16:18
Heureusement ! Heureusement que ces sites et monuments ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO : c'est ce qui pouvait nous/leur arriver de mieux, pour assurer leur sauvegarde ! Désormais, l'UNESCO a à l'oeil la préservation de ces sites, puisqu'ils n'appartiennent plus seulement à la Tunisie, ce qui était le meilleur moyen d'en assurer la pérennité ! Parce que s'il avait fallu se contenter de "l'action"de la seule Tunisie, on aurait pu directement inscrire ces joyaux directement sur la liste des monuments définitivement perdus pour l'humanité tout entière : l'Etat tunisien a trop de pain sur la planche, pour s'occuper aussi de son héritage culturel!

Gg
| 22-09-2018 08:16
Le formidable patrimoine archéologique de la Tunisie n'est pas seulement le fabuleux héritage du prestigieux empire, c'est aussi un colossal gisement d'emplois et de devises.
Abandonné, démoli, inexploité par ceux qui parlent de "vieilles pierres".
Quelle bêtise, quelle pitié!

El Chapo
| 22-09-2018 00:16
Mon titre résume bien la situation de ce que vous appelé encore pays

Adnene
| 21-09-2018 21:06
C'est tombé dans l'oreille d'un sourd. ...

1/3i
| 21-09-2018 20:24
de toute façon, comme l'histoire de la Tunisie a commencé avec l'Islam, tout ce qui est antérieur à cette époque ne mérite qu'une chose : DISPARAITRE à tout jamais !

Ne surtout pas se rappeler que Carthage à dominé, à une époque, le monde connu !!

Ce serait une insulte aux islamistes d'aujourd'hui !

Twensa
| 21-09-2018 19:56
Mais quand est ce que on va arrêter avec ce fatalisme... Quand est ce que on va se débarrasser de ce complexe d'inferieurite que nous gâche la vie.. Les islamistes ñ'ont rien avoir avec '?a !! Je suis athée.. Mais pas un mauvais perdant ! La Tunisie reste notre parti.. Il faut juste l'aimer..

Abou Walid
| 21-09-2018 19:56
A mon avis, il y a tellement de sites archéologiques en Tunisie, sites qui rapportent de l'argent en devises étrangères, qui plus est, qu'il serait bon de doter d'un ministère ou, à défaut, d'un secrétariat d'état; sites qui vont a vau-l'eau quand ce n'est pas par un manque flagrant d'entretiens et d'un gardiennage sérieux,c'est par des fouilles sauvages et des vols d'un riche patrimoine historique. Et c'est un passé prestigieux qui part en fumée parce qu'on ne l'aura pas mérité ,!

HatemC
| 21-09-2018 19:15
Je m'inclus ... je fais partie de ce peuple arriéré ... ce peuple qui a laissé des indigènes islamistes kamissé et bâchées tirer ce pays vers les bas fond et vous faites partie de ce peuple qui a le niveau de la 5 ieme primaire ... le Tunisien a le QI de 80, ce n'est pas moi qui le dit ... autrement dit limite débile ... n'embelli pas ce pays ... et regarde toi en face ... HC

Zohra
| 21-09-2018 19:07
Bonsoir Monsieur,

La Tunisie comptent quelques sites magnifiques des trésors archéologues malheureusement aucune mise en valeur, si l'UNESCO tire le signale d'alarme c'est que c'est vraiment la situation est critique.

Quelle d'échéance dommage.
Bonne soiree

Twensa
| 21-09-2018 18:58
Le tunisien oubien des tunisiens ? Ne généralise plus car vous risquez d'insulter vous même... Espèce de tunisien. '. Je suis un tunisien et je resterai toute ma vie fier de l'etre..

A lire aussi

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a approuvé, lors de la séance plénière tenue ce lundi

10/12/2018 22:56
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a tenu le président du comité politique de

10/12/2018 21:46
0

Taïeb Bessadok, avocat du secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi a exprimé, ce lundi 10

10/12/2018 20:25
3

Le chargé des affaires politiques au sein de Nidaa Tounes et homme de médias, Borhène Bsaïes vient

10/12/2018 19:49
4

Newsletter