alexametrics
Dernières news

L’UGTT publie un préavis de grève dans la fonction publique

L’UGTT publie un préavis de grève dans la fonction publique

 

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a émis, ce mardi 23 octobre 2018, un avis de grève adressé au chef du gouvernement et aux autorités concernées. Il s’agit, en effet, d’un avis de grève dans la fonction publique décrétée le 22 novembre 2018.

 

Selon la commission administrative nationale de l’UGTT tenue le 20 septembre 2018, cette grève est venue suite à l’échec des négociations sociales dans la fonction publique dont le délai de finalisation a été fixé au 15 septembre 2018.

Cette grève touchera notamment les employés des ministères, des directions centrales, régionales et locales ainsi que des sociétés auxquelles s’applique la loi fondamentale relative à la fonction publique.

 

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi avait déclaré, le 20 septembre 2018, une grève générale dans la fonction publique. Il a souligné que cette grève vient en signe de contestation de la dégradation de la situation politique et sociale, à la baisse du pouvoir d’achat du citoyen.

 

Une grève dans le secteur public prévue le 24 octobre 2018 a, en outre, été décrétée. Toutefois, elle a été annulée le 21 octobre 2018 suite à l’engagement du gouvernement à augmenter les salaires au profit des cadres et des agents de maîtrise et d’exécution dans le secteur public ainsi qu’à ne pas céder les entreprises publiques et à préserver leur pérennité. Un accord a, dans ce sens, été signé, le 22 octobre 2018, entre le gouvernement et l’UGTT.

 

B.L

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Lotfi Tirellil
| 23-10-2018 16:21
@B.N. et B.L.
C'est une très mauvaise plaisanterie : vous annoncez une grève qui a déjà été annulée ? et en apportant les éléments de la déclaration de grève, et ceux de son annulation ?!?! C'est une façon très singulière de faire du journalisme ! Que faut-il retenir de ce très mauvais bazar, en définitive ?
Il faudrait avertir vos lecteurs : désormais, équipez-vous d'un bon dictionnaire pour nous comprendre!!!

adel
| 23-10-2018 16:00
Le gouvernement ne doit pas monopoliser le droit de dégrader l'environnement politique, économique et social. L'UGTT a le droit d'y contribuer et ce n'est pas normal qu'on ne l'implique pas en qualité d'expert en la matière.

observator
| 23-10-2018 13:21
C'est bonnet blanc et blanc bonnet comme disent les Français.
Une pièce de théâtre ou chaque composante du système joue un rôle pour occuper les Tunisiens et leur faire croire que face au gouvernement il existe un adversaire sous l'oeil bien vaillant du système corrompu..
Un exemple :
- L'accord sur les augmentations de 180 à 270 dinars dans le secteur public étalé sur 3 ans n'est qu'en réalité un ajustement partiel de la perte du pouvoir d'achat déjà subit par les salariés de ce secteur.
Car les effets inflationnistes sont postérieures à cette augmentation ..
D'ici les salariés concernés récupèrent ces 270 dinars les prix auront déjà grimpé et il faut de nouveau assisté au marra-ton spectacle de l'UGTT et du Gouvernement sur font de "menace" de gréve générale qui sera annulée par miracle juste à temps "dans l'intérêt de la stabilité du pays" bien-sure.
Dans les pays "normaux" , les augmentations pour maintenir le pouvoir d'achat sont souvent automatiques et ne nécessite pas tout ce spectacle théâtral de l'UGTT.
L'UGTT par ce spectacle veut montrer aux Tunisiens qu'elle se bat pour leur intérêt et pour le Gouvernement éviter les crises sociales génératrices de tensions. Donc les deux essayent d'anticiper les événements.
Avec cette nouvelle annonce de gréve nationale, une nieme partition se joue par les deux acteurs.

stuc
| 23-10-2018 12:25
je te tiens par les .c...........!!! a quand la prochaine?c parfait,l ugtt est sur la derniere ligne droite avant le chaos.continuez!!!!

A lire aussi

En préparation de la grève dans la fonction publique, prévue le jeudi 22 novembre 2018, les

17/11/2018 10:11
4

Après son départ du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, l'ancien

17/11/2018 09:30
0

Rachid Khechana vient d'être nommé PDG de l'agence de presse Tap tel que décidé lors de la réunion

17/11/2018 09:12
0

Le nouveau ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed a procédé, ce vendredi 16 novembre 2018, à la

16/11/2018 22:15
1

Newsletter