alexametrics
Dernières news

Khalifa Chibani : Le tiers des pilleurs arrêtés ont moins de 20 ans !

Khalifa Chibani : Le tiers des pilleurs arrêtés ont moins de 20 ans !

 Le porte-parole officiel du ministère de l’Intérieur, le colonel-major Khalifa Chibani, a précisé dans une déclaration accordée ce matin du vendredi 12 janvier 2018, à Mosaïque Fm, que 773 individus ont été placés en garde à vue suite aux récentes tensions qui ont secoué de nombreuses régions du pays.

 

« Nous avons, depuis le 8 janvier, arrêté 773 individus soupçonnés de vol, d’agressions et de vandalisme. Plus de la moitié des suspects arrêtés ont entre 21 et 30 ans, 31,53% d’entre eux ont entre 15 et 20 ans et 16 takfiristes impliqués dans les grabuges ont également été appréhendés » a-t-il souligné.

 

M. Chibani a, en outre, indiqué que les indicateurs prévoient un retour au calme dans les prochains jours, affirmant que les mouvements de « protestation » qui se sont déclenchés simultanément et violemment dans le pays sont « le fruit d’une organisation minutieuse dont les instigateurs seront démasqués ».

 

M.B.Z

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Citoyen_H
| 13-01-2018 14:04

En principe, à cet âge, les dés sont jetés.
À ce niveau, l'état n'est pas responsable des rebuts de notre société.
C'est aux parents de s'en occuper, en essayant de corriger leur déficiente éducation.

À défaut, ce sera la justice qui les prendra en mains, en leur proposant, soit un travail d'intérêt général, soit la case prison.
Point barre.
Salutations.


sss
| 13-01-2018 08:04
Les jeunes renvoyés des écoles pourquoi ne sont pas intégrés dans des écoles professionnelles jusqu'à qu'ils soient majeurs?!!! Cela devrait être obligatoire qu'ils apprennent un métier et la discipline continuer leur éducation ;

lario
| 12-01-2018 16:37
Tant que notre chére TUNISIE compte plus de 600000 chomeurs et que 100000 éléves du primaire et du secondaire se trouvent rejetés de l'école chaque année et se perdent dans la nature dans un état d'oisiveté et de désespérance , les braquages et les agissements de toute sorte ne s'arrêteront pas du jour ou lendemain,nos décideurs politiques qui fêtent la 8éme année de la révolution des jeunes anéantis et qui l' ont payée chérement doivent avoir le génie, le talent d'inventer d'autres solutions, d'autres méthodes et d'autres mesures pour remédier à ces situations désastreuses et arrogantes,selon des échéances bien étudiées , et avec des informations sures et convaincantes, normalement la place de ce tiers de pilleurs qui ont moins de 20 ans n'est et ne sera que dans les centres de la formation professionnelle existants et impérativement créés d'urgence dans chaque délégation et dans tous les secteurs et en plus avec l'organisation à leur intention des stages pratiques obligatoires dans les usines , les sociétés, les entreprises, les administrations étatiques ou privées , bien encouragés et bien soutenus

SELIM
| 12-01-2018 16:32
Et les parents des mineurs doivent rendre des comptes aussi. Que ça soit une bonne leçon pour les traitres qui veulent détruire la Tunisie. La potence ne serait pas de trop pour les comploteurs. Ça doit être exemplaire !

mjr
| 12-01-2018 13:00
Le système politique et social est comparable à une machine qui fabrique trop de mauvais produits.
Environ 100000 jeunes quittent le système scolaire tous les ans sans diplôme ,sans formation aucune donc sans aucune perspective que devenir vendeur de cigarettes ou de prendre le risque d'émigrer clandestinement et certains deviendront des délinquants.Nous devons prendre conscience qu'un système politique qui n'a pas pu améliorer la situation des générations montantes en développant l'éducation,le sport et la culture est un système qui a complètement failli sur le plan du développement du pays .
Seule la confiance retrouvée entre les citoyens et le système politique pourra mobiliser la société civile,les parents et les autorités pour une solution à long terme.
Ce n'est pas un problème sécuritaire et en dehors d'une mobilisation générale il risque de devenir insoluble.

De Hammam-chatt
| 12-01-2018 11:31
Le projet de la CIN biométrique doit englober comme prévu dans le projet initial l'obligation de son établissement à partir de l'âge de 15 ans.
Une enquête d'opinion confirmera que les tunisiens sont pour cette CIN qui permettra plus de sécurité et rejettent le point de vue de certains qui seraient contre pour le fallacieux motif de préservation de « données personnelles «.

Tunisien
| 12-01-2018 11:10
Révolution de chauve-souris ,
""il dort la journée et il vole la nuit"
Merci de corriger ces délinquants et de bien nettoyer notre Tunisie et un grand BRAVO pour la police...

Citoyen
| 12-01-2018 10:31
Les jeunes ne font qu imiter le comportement des oligarchies qui malheureusement sont toujours au pouvoir En face de la corruption, du nepotisme,de l evasion fiscale sophistquee, de l affairisme maffieux
de l injustice economique et sociale entre les regions et les citoyens,etc etc, ils s adonnent au meme nihilisme que les gouvernants et autoproclamees "elites",par d autres moyens. Le nihilisme de ces jeunes reflete celui des gouvernants...

Abir
| 12-01-2018 10:11
Je le sentiment qu'ils se reposent pour mieux rebondir !Monsieur Chibani,est ce que vous avez remarquez le trouble et le'énervement d'Ennahda,pour nous persuader quelle est innocente,elle est pressée pour accuser le FP ???!!!

hadj
| 12-01-2018 09:18
une enfance et une jeunesse à la dérive!!où est la famille; l'école ,les services sociaux...ce phénomène est inquiétant et mérite d'être étudié et mobiliser les pouvoirs publics en vue d'arrêter des stratégies et des programmes pour sauver cette jeunesse qui est l'avenir du pays.

A lire aussi

Les échos relatifs au remaniement ministériel vont bon train. Vérification faite du côté de la

21/10/2018 20:09
0

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a annoncé ce dimanche 21 octobre 2018, que son équipe œuvre

21/10/2018 18:43
3

Les commandos de la Garde nationale et les agents de la direction de lutte contre le terrorisme, ont

21/10/2018 12:30
11

Le bloc de la coalition nationale a rendu public un communiqué, ce dimanche 21 octobre 2018, se

21/10/2018 16:09
2

Newsletter