alexametrics
Dernières news

Kasserine : 7 soldats et un berger blessés dans une attaque terroriste

Kasserine : 7 soldats et un berger blessés dans une attaque terroriste

 

Des éléments terroristes ont attaqué, ce samedi 23 juin 2018, des soldats de l’armée nationale et un berger dans la région de Kasserine.

 

Le berger se trouve dans un état très critique, les terroristes lui ayant entre autres, sectionné le nez. Sept soldats ont été blessés certains sont dans état critique.

 

Nous y reviendrons…

 

M.G

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Ameur
| 24-06-2018 15:06
Quel est la pertinance de cette information sinon ternir l'image du pays?
Le détail du sort du berger ne pouvait il arriver lors d'un accident de la circulation.
On prend du plaisir à faire du mal à son pays au nom des libertés.

EL OUAFFYA
| 24-06-2018 11:39
Faut dire la vérité malgré qu'elle un peu amer la si on diagnostique , la réalité depuis le départ de l'ancien président Z E Ben Ali le pays devenue fragile dans tous les domaines ce que nous concluons que Ben Ali c'est l'homme qui a l'audace de sauver le pays de tout danger car il sait que l"Etat marche avec les spécialistes dans la gérance son choix de son équipage était un des priorités il connait la valeur des homme du terrain il évitait toujours les responsables incapables .
Donc la société civile Tunisienne la reconnaissance de ce que Ben Ali a réalisé comme avantage au profit de la nation est inéluctables et la cause de la chute de ce président était accompli la démolition du système de Kaddafi plus loin des intérêts de la nation , mes intervention positives envers cet Homme fidèle entrera dans l'intérêt général de tout les citoyens et si Monsieur, Ghanouchi R était dans le poids de Ben Ali je le disais car pour mois il y a pas de distinction entre Ben Ali et R. Ghanouchi que le savoir faire et la bonne gestion
peut être Ghanouchi est mieux apprécié dans autre domaine que Ben Ali si ce n'est pas l'opposition ou il y a une grande différence entre le rôle de l'opposition et la gestion .
En tous les cas on peut pas négliger l'actuel président Badji Caid Essebsi qui est élu légitimement capable de gérer le pays dans les meilleurs conditions mais dans un climat des sages ou démocratiquement hormis c'est le sence inverse qui se déroule il y a que le manque de respects le non obéissance également ce président se trouve en face des propagandistes les semeurs des doutes qui ont accusé certains pays amis de préparer un coud Etat et en le remplaçant par son fils Hadef Caid Essebsi et si ce rumeur est vrai je crois que Badji n'a rien perdu si son fils lui remplacera au pouvoir il qu'a assumé le rôle d'un conseilleur pour son fils c'est mieux pour lui .

Ben
| 24-06-2018 10:51
La Tunisie a perdu sa souveraineté sur partie de ses territoires, depuis 2011, et notamment depuis la révocation des gardes forestiers, par le ministre de l'agriculture de la Troïka.
Quand des terroristes tel Sabeur Ragoubi, auteur de l'assassinat d'un colonel de l'armée, bénéficie de l'amnistie générale, est dédommagé et recruté à la direction régionale de l'agriculture de Sousse que voulez-vous que nos jeunes retiennent comme message à part que le terrorisme paye et très bien même.
Imaginez les incidences de tels actes sur la saison touristique.
Rbbi Yoster.

Youssef
| 24-06-2018 08:27
Un qui dira pas.Go Jo.
A s amuser à désorganiser le.MI voilà.les.premiers résultats.
Ce YC est une catastrophe et un.traitre

EL OUAFFYA
| 23-06-2018 22:46
des systèmes mieux armés et fortunés le cas des deux pays L'Irak au lieu de L'Iran .
Mais le destin de la Turku et L'Iran est paru un peu invisible ils ont un peu de chance de s'échapper au destin du pays voisins seul leur diplomatie pourra les sauvés sans qu'ils comptent sur la force mais L'Iran a des possibilité d'éviter tout risque une culture commune entre son adversaire .

EL OUAFFYA
| 23-06-2018 19:22
La crainte que ces opérations terroristes se déborderont vers le pays voisin, le contrecarré de ces hors de la loi est une nécessité inévitable pour que la stabilité reprendra dans les deux pays on se demande pourquoi ces éléments non pas purent être déracinés définitivement il y a certains doutes qu'ils ont des soutenances d'ailleurs; Où sont les services spéciaux des renseignements Tunisiens qui nous le connaissont de l'efficacité dans la poursuite de ce genre des affaires ils y avaient certains qui préservent le manque de respect et le mépris à l'?tat Tunisien vu dimension dans la carte géographique mais c'est le contraire qui se passe ils ne sont pas à jour ils ont oublié que genre d'?tats comme la Tunisie de taille a été le motif de ruiner des systèmes mieux armés et fortunés le cas des deux pays L'Iran a été brisé par un pays dans la superficie est négligeable le Koweït et La Libye a été démoli également par un autre pays 20 fois moins de superficie que L'Irak .
Si j'ai une bonne mémoire une des causes de la fin du système de Kaddafouhoum ce qu'il avait maltraité un '?mir en pleine réunion..

Citoyen_H
| 23-06-2018 19:15
"Il faudra bombarder tout le secteur au napalm s'il le faut.. Un tapis de bombes".

'?a ne marchera pas.
Ils ont toujours été informés en temps réel, des opérations en cours.
Le degré d'infiltration de nos services de sécurité, démembrés par la fameuse traitresse bensedrine et un autre lâche du nom de farhat je ne sais quoi, a atteint un seuil record.
Dans l'état actuel des choses, la situation ne fera qu'empirer.

Citoyen_H
| 23-06-2018 19:07
Et les droits de l'homme, l'ami?
La semaine dernière, on a eu droit sur BN, à un article traitant l'abolition de la peine de mort sous nos cieux.
Les mini-marzougui et les mini-bensedrine pullulent au sein de cette pseudo-ONG.
Je comprends ces bougres affamés, dotés d'une boite crânienne similaires à celle des momies.
Ils se sont dits: un ex-terroriste est à la tête du pays.
Un minus goumi a réussi à être président provisoire, et une très dangereuse chtarbée a réussi à se hisser à la tête d'une instance au dessus de toutes les lois.

Alors, pourquoi pas nous.
Nous avons toutes nos chances dans ce pays, ou l'imposture a acquit ses lettres de noblesse.

Tant qu'il n'y aura pas des exécutions publiques de ces chiens de tueurs gueux, ces massacres sporadiques se perpétreront, et prendront même de l'ampleur, dans les temps qui courrent.
Salutations.


houda
| 23-06-2018 18:25
la securitè parallele commence a fuitè les deplacement de la police et de la gerde nationale UN ETE CHAUD CHAUD CHAUD SEUL YOUSSEF CHAHED BAJBOUJ LES DEPUT7S ET LE GOUROU RESTERONT CET ETE DANS DES BUREAUX ET DES SALONS CLIMATSES LES FORCES DE SECURITE VONT SE ROTIR AVEC DES DIRIGENTS VENDUS

Gg
| 23-06-2018 16:44
Mais vous rendez vous compte des sauvages qui rodent dans vos montagnes? Des rebuts que ce sont, des déchets?
Encerclez les, arrosez d'essence et mettez le feu, enfin!

A lire aussi

La Tunisie vient de rejoindre officiellement le Marché commun de l'Afrique orientale et australe

20/07/2018 16:14
0

Dans un communiqué rendu public, ce vendredi 20 juillet 2018, l’Association tunisienne de soutien

20/07/2018 16:09
1

Le produit net bancaire d’Amen Bank a été en hausse de 16,1% au cours du 1er semestre 2018 par

20/07/2018 15:52
0

L’ancien coordinateur du parti Tounes Awalan de retrour à Nidaa Tounes, Ridha Belhaj est revenu, ce

20/07/2018 15:26
8

Newsletter