El Faouar veut aussi sa part du butin !

Businessnews.com.tn | publié le 19/05/2017 10:13

Après Kerkennah, Tataouine et Kébili, c’est la communauté d’El Faouar qui réclame sa part du gâteau : elle aussi veut que le gouvernement se plie à ses exigences en développement, en gaz et en pétrole !

 

Ainsi, la coordination du sit-in de la délégation a décidé d’interdire la sortie des camions transportant des hydrocarbures, à partir d’hier jeudi 18 mai 2017. Les chômeurs de la région en sit-in devant les locaux de la société pétrolière Perenco estiment que le gouvernement ne les prend pas au sérieux puisqu’il n’a pas fait de conseil ministériel pour étudier les demandes de la région dans les dernières 48 heures.

La coordination annonce, sur sa page Facebook, une escalade dans son mouvement si le gouvernement continue à ignorer les revendications de la région. Elle serait obligée de déclarer une grève générale, lundi 22 mai 2017, qui touchera tous les secteurs à l’exception de ceux de la santé et de l’éduction, lit-on dans ce même post.

 

En parallèle, les femmes de la région se rassembleront ce vendredi 19 mai 2017 devant le siège de la délégation, pour protester et collecter des dons au profit des sitinneurs.

 

I.N

 

El Faouar veut aussi sa part du butin !

publié le 19/05/2017 10:13

Après Kerkennah, Tataouine et Kébili, c’est la communauté d’El Faouar qui réclame sa part du gâteau : elle aussi veut que le gouvernement se plie à ses exigences en développement, en gaz et en pétrole !

 

Ainsi, la coordination du sit-in de la délégation a décidé d’interdire la sortie des camions transportant des hydrocarbures, à partir d’hier jeudi 18 mai 2017. Les chômeurs de la région en sit-in devant les locaux de la société pétrolière Perenco estiment que le gouvernement ne les prend pas au sérieux puisqu’il n’a pas fait de conseil ministériel pour étudier les demandes de la région dans les dernières 48 heures.

La coordination annonce, sur sa page Facebook, une escalade dans son mouvement si le gouvernement continue à ignorer les revendications de la région. Elle serait obligée de déclarer une grève générale, lundi 22 mai 2017, qui touchera tous les secteurs à l’exception de ceux de la santé et de l’éduction, lit-on dans ce même post.

 

En parallèle, les femmes de la région se rassembleront ce vendredi 19 mai 2017 devant le siège de la délégation, pour protester et collecter des dons au profit des sitinneurs.

 

I.N

 

Commentaires (26) Commenter
A tous les enfants de butin
A4
| 20-05-2017 08:14
LA VACHE
Ecrit par A4 - Tunis, le 08 Septembre 2016

La pauvre vache est à terre
Sortez vite vos longs couteaux
Sans retenue et sans prière
Servez-vous quelques bons morceaux

Elle est là, raide, sans défense
Son doux museau est dans la boue
Préparez vos chants et danses
Amusez-vous comme de vrais fous

Sortez-nous vos vieilles gamelles
Aiguisez vos canines et dents
L'occasion est des plus belles
Attaquez poitrine et puis flancs

Découpez, n'ayez pas honte
Oubliez ses yeux larmoyants
Charcutez sans tenir compte
De son long râle gémissant

C'est aujourd'hui qu'il faut le faire
Demain ça sera sûr trop tard
Profitez de cette nouvelle ère
Empiffrez-vous de gras et lard

Charcutez, peuple d'affamés
Gavez-vous, c'est de la vachette
Qu'elle soit crue ou même cramée
Ne laissez-en aucune miette

Enfoncez encore vos hachettes
Faites jaillir et couler son sang
N'ayez pitié de la "pauv' bête"
Le temps n'est pas aux sentiments

Taillez encore, la chair est fraîche
Ce n'est pas elle la vache qui rit
Le temps n'est pas du tout aux prêches
Le temps est à la barbarie !
@C . T
Zohra
| 19-05-2017 23:09
Bonjour,

Un ministère achaabou yourid arakh la

Rabi ykhader elkhir, rabi yaster

@Behi
ali
| 19-05-2017 22:30
Ceux qui avaient planté l'oliveraie Chaal et bien d'autres,qui avaient construit les routes pour relier les tunisiens,ceux qui avaient construit les chemins de fer pour relier le nord au sud et l'est à l'ouest,qui avaient construit les hôpitaux et les dispensaires partout,ceux qui avait construit les ports maritimes et les aédromes,ceux qui avaient construit les écoles et les lycées en Tunisie,SONT des tunisiens mais sous la colonisation.C'est la France qui a initié la plus grande mise en valeur de la Tunisie.Exemple édifiant l'estuaire reliant la Goulette à Tunis ainsi que le canal de Bizerte qui va jusqu'à Menzel Bourguiba et son arsenal!!!
La poule et l'oeuf
vbcds
| 19-05-2017 21:27
Le gouvernement se trouve entre le marteau et l'enclûme. Répondre aux revendications des chômeurs en les embauchant sur le budget de l'Etat ou réduire le budget de l'Etat en diminuant le nombre de fonctionnaire pour répondre aux conditions du FMI. Or pour répondre aux exigences des chômeurs il fallait avoir le prêt du FMI.Cela revient à dire est ce la poule qui vient avant l'oeuf ou c'est le contraire.
Ministère de Winou pourquoi pas.
C . T
| 19-05-2017 21:22
Et s'il faut pas aujourd'hui un ministère de Winou .
En plus un secrétaire d'état pour de Winou El pétrole , un pour Winou El harissa un pour Winou Ezzetoun un pour Winou Eddagla un pour Winou El Karmous un pour Winou El hindi .
Les sa montages vont bon train.
takilas
| 19-05-2017 19:13
Puisque cet inculte et affamé Laarayedh à manipulé d'abord tout le monde et a massacré le pays par haine et envie, de tous les traîtres venus de Londres en 2011, et ce à l'encontre des originaires du Nord, dont surtout Tunis qu'ils ont littéralement détruit, pourquoi ne pas continuer le massacre et se préparer à tout s'accaparer et oublier tant les misères de leur jeunesse, que leurs échecs scolaires et professionnels ; d'autant plus qu'ils jamais admis la fatalité et le destin (ne croient pas à Dieu) de naître pauvres.
Pour eux actuellement (d'après l'arnaque d'une présumée révolution imposées par quelques occidentaux revanchards de leur part contre les arabes du Maghreb) les classes sociales qui étaient moyennes (ne le sont plus maintenant, doivent appauvrir, et les paresseux d'origine et les fainéants pendant quinze siècles doivent s'enrichir gratuitement, sans effort ni enseignement.
Une situation, qui a pourtant été prévue et explicitement relatée soit en 2011, malgré la manigance et leur collaboration avec un autre arnaqueur, et bouc émissaire desdits occidentaux, l'inconnu sorti d'en ne sait quel terrier le nommé Ben Ali.
Sahha lihom lkol ki thahkou aa chaab tounsi.
Trainée de poudre
HatemC
| 19-05-2017 17:35
Le GVT a cédé aux revendications et a mis le doigt dans l'engrenage ...

Les GVTs ont tj cédé ... il ne s'agit pas des régions dites défavorisées qui ont eu gain de cause ... mais même la reforme de l'impôt a échoué sous la pression des lobbies et des privilégiés ...

Toutes les régions demanderont maintenant des recrutements forcés ...

L'Administration a été déjà pris d'assaut par les chléyiks islamistes comme un trophée, butin de guerre et sachant qu'un fonctionnaire à la garantie de l'emploi et de son salaire ... pour payer ces INUTILES il faudra emprunter et surement augmenter l'impôt du bougre qui travail HONNÊTEMENT ... sans toucher bien sur aux privilèges des avocats ... médecins ... professeurs ... etc qui eux paient un impôt symbolique ... ken 3ijbik'

Nous avons un GVT très faible qui a hérité des politiques partisanes désastreuses depuis 2011 ...

Ce sont les GVTs précédent qui ont plongés le pays dans le marasme ... celui de Chahed ne fait que subir ... aucun GVT ne reviendra sur les milliers de recrus dans la FONCTION PUBLIQUE ... autrement c'est un autre EMBRASEMENT ...

Comme on dit ... kadim dji fi7 ... twakhar dji fI7 ... entre le marteau et l'enclume ...

Les Islamistes ont détruit économiquement le pays et ça continu ... une plaie ... un cancer ... une gangrène ...

Or maintenant on s'attaque au privé, semi privé ... et là la partie sera différente ...

Si c'est des entreprises étatiques ... elles s'endetteront pour payer ces nouvelles recrues, venant alourdir la charge salariale, payer pour leur formation, parce qu'ils ne seront pas opérationnels immédiatement ... et pour les payer ... il n'y a pas de miracle ... c'est ENDETTEMENT et augmentation des IMPÔTS ...

Par contre si le GVT "oblige" les privés à recruter ... ce sera la clef sous la porte .... le privé qui ne fait pas de bénéfice ... s'en va ... c'est aussi simple ... et ne supportera pas le SUREFFECTIF ...

Le GVT de CHAHED a allumé la mèche d'un EMBRASEMENT SOCIAL qui emportera la Tunisie en cédant ... à El kamour ...

C'est terminé CHAHED est obligé de céder autrement c'est l'EMBRASEMENT et c'est ce qu'attendent les partis dit d'opposition comme celui du tartour le GOUMI marzouki ... et autres opportuniste ... Chebbi .. MBJ ... Abbous ... Ayed ... et bien sur les islamistes qui jouent double jeu ... et sans oublier le GRAND FOSSOYEUR UGTT ...

Nahdha va soutenir les sit-tinneurs d'El Faouar ... et se les mettre dans la poche pour les prochaines élections ... comme ceux d'El kamour

CHAHED est décidément une taupe au service de Nahdha ... comment va-t-il gérer ces nouvelles revendications ... c'est comme une trainée de poudre ... c'est l'embrasement ... Hatem Chaieb
Petrole
Badreddine
| 19-05-2017 17:15
L'origine du desinvestissement n'est pas le sit in en Tunisie. Mias c'est une strategy globale comme mentionne dans mon commentaire en bas "Petrole". l'article lui meme rapelle que ca rentre dans un cadre de strategy globale suite a l'acquisition de BG par Shell. ce n'est pas les quelques problemes poses par des centaines de sit inneur au fin fond de la Tunisie qui ont force Shell a ceder 20 Milliards de dollars d'actifs (La tunisie y compte pour USD 500M Soit 2.5%). "A Shell spokeswoman declined to comment. Shell has sold or agreed to sell more than $20 billion in assets over the past year as part of a $30 billion divestment programme aimed at reducing debt following the BG acquisition"

Il faut rester rationnel pour comprendre la realite, poser les bonnes question et trouvers les bonne reponses.

Merci
ma part c'est l'eau !!!!!
le berbère
| 19-05-2017 17:14
moi qui habite juste en face de oued majrda ,alimentant toute la terre ,les arbres ,les humains et les animaux .comment et de quelle façon je réclame ma part de ce beau cadeau ?peut-on utiliser des échanges pétrole gaz contre l'eau ?
IL EST CERTAIN QUE SI EL BCE VA BRÛLER LA TUNISIE .
YA SATTAR YA JABBAR .L'ASSASSINAT D'UN GRAND CHEF TRIBAL EN LIBYE EST UNE MAUVAISE AUGURE
Essebsi et son misérable discours du 10 mai...
Halim
| 19-05-2017 16:52
Il semble que les soldats tunisiens ont refusé de se mêler à cette histoire. ..après 10 mai est pire qu'avant! !!
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration