alexametrics
Dernières news

Des ministres Nidaa Tounes démissionnent du parti

Des ministres Nidaa Tounes démissionnent du parti

 

Certains membres du gouvernement appartenant à Nidaa Tounes et désignés par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, lors du remaniement ministériel annoncé, le 5 novembre 2018, ont présenté leur démission du parti. C’est ce qu’a affirmé, Yosra Mili, chargée de la communication de Nidaa à Business News ce jeudi 8 novembre 2018.

 

« Des membres du bureau politique de Nidaa Tounes se sont réunis avec le bloc parlementaire du parti et ont demandé aux ministres de démissionner du gouvernement ou de quitter Nidaa Tounes. Nous avons reçu les démissions de Mohamed Zine El Abidine, ministre des Affaires culturelles et de Radhouane Ayara, ministre actuel du Transport proposé au poste de ministre auprès du chef du gouvernement chargé d’Immigration et des Tunisiens à l’étranger. Hédi Mekni, proposé au poste de ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières ainsi que Sonia Bencheikh, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé actuelle proposée au poste de ministre de la Jeunesse et des Sports seraient également démissionnaires. Les ministres en question ont choisi de maintenir leurs postes au sein du gouvernement et de se retirer du parti », précise Yosra Mili dans une déclaration à Business News.

 

Rappelons que le président du bloc parlementaire de Nidaa Tounes, Sofiene Toubel, a précisé, le 7 novembre 2018, que les ministres Nidaa qui font partie du gouvernement auront le choix de se retirer du gouvernement ou bien de quitter le parti.

 

Le dirigeant Nidaa Tounes, Abderraouf Khamassi avait déclaré que le remaniement ministériel portait atteinte à la transition démocratique. « Ceux qui ont choisi les postes gouvernementaux au détriment de l’appartenance partisane se sont mis en dehors des structures de Nidaa Tounes et ont enfreint son orientation. Le comité politique examinera ces infractions et il est fort probable que ces individus soient écartés », a souligné Abderraouf Khamassi.

 

B.L

 

 

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

le citoyen
| 09-11-2018 18:05
Personnellement je caractérise la situation de NIDA comme un noyer qui coule vertigineusement vers le fond et personne ne viens à son secoure même ces plus proches parents....vous ne mériter que ça bande de toubel, fils junoir et le reste....

Fehri
| 09-11-2018 16:54
C'est Ennahdha qui gouverne. Youssef et Rene écoutent Ennahdha. Normalement le Ministre doit être un élu de l'ARP sinon il n'a aucune responsabilité envers les électeurs. Rached Ghannouchi veut se présenter aux élections présidentielles ainsi la cravate et les conditions mises contre Chahed. En 2019 la Tunisie va changer du mal au pire.

mjr
| 09-11-2018 11:03
Le chef du gouvernement exerce les prérogatives que lui donne la constitution mais il est soumis à des pressions énormes en plus de ses propres ambitions politiques; ce remaniement semble refléter des préoccupations électoralistes de 2019 et des luttes de clans plus que la recherche de solutions pour la crise que traverse le pays.
Certains postes artificiels comme celui de la fonction publique ne reflètent en aucun cas un besoin impératif pour solutionner des problèmes urgents ?le temps d'installer le bureau les élections seront là.
Que vont faire ces nouveaux ministres à 12 mois des élections alors que le budget a déjà été élaboré ?
A qui profite ce remaniement?
Décidément cette transition coûtera très cher aux citoyens , au pays et aux générations montantes qui trouveront un pays dans un état comateux.

sador
| 09-11-2018 10:45
Ce parti qui est en voie de désagrégation,n'a finalement engagé que des opportunistes qui l'ont utilisé, comme marchepied pour atteindre des objectifs personnels.

Foued
| 09-11-2018 10:16
Sauf les ministres d ennahdha

Mansour Lahyani
| 09-11-2018 08:38
Joli retour de boomerang dans les gencives ! Mais espérons, quand même que les Toubal, les Harbaoui, les xyz agglutinés autour de junior s'en remettront rapidement pour revenir à la une : leur comique troupier si réjouissant nous manquerait!

Maxula
| 08-11-2018 23:40
Les ministres qui ont laissé tomber comme une chiffe molle, Nida-la-coquille-vide, ont bien fait d'adopter "la position du démissionnaire" !
C'est d'abord "plus jouissif" !
Et ensuite, plus efficace, car ainsi ils vaqueront à des occupations plus en rapport avec les besoin du gouvernement, sinon du pays !
Entre nous, Nida sera bientôt un parti-croupion qui finira tôt ou tard par tenir son congrès, tant attendu, dans une cabine téléphonique.
A condition que les derniers "nidaïstes" fassent vite, vu que les cabines téléphoniques, on n'en trouve plus beaucoup !
"The beast must die !"
Maxula.

dalil
| 08-11-2018 21:24
un ministre qui devrait être une personnalité devient dans votre article, un "individu" C'st vraiment l'air du temps. une fonction à l'image de la gouvernance actuelle

Le Patriote
| 08-11-2018 21:22
Ils ont pris leur responsabilite et choisi la Patrie...cela s appelle du courage politique et .........Mafhoum Eddaoula

Denfir
| 08-11-2018 19:31
Des ministres qui prennent position.pour le bien du pays dirait l'un d'eux.quelle cha nce d'avoir ces ministres pour faire sortir le pays de la crise.l'un d'eux aurait fait cinq retournements de vestes pour arriver a decrocher ce poste .ce n'est pas du tout de l'opportunisme mais ce le devoir national dirait un ministre avec qui nous avons vu des mitacles collision de navires des trains qui roulent seuls des avions avec des retards jamais enregistres des bagages voles mais de minces choses etc

A lire aussi

Le chanteur populaire Kacem Kefi est décédé au matin du 15 novembre 2018 des suites d'une longue

15/11/2018 08:05
0

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
3

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Newsletter