alexametrics
Dernières news

Composition du gouvernement après le remaniement du 1er juillet 2011


Le Président de la République par intérim, Foued Mebazaa a décidé, vendredi 1er juillet, d'opérer un remaniement ministériel partiel sur proposition du Premier ministre du Gouvernement de transition, Béji Caïd Essebsi.
Ce remaniement a touché une dizaine de portefeuilles et a notamment vu la création de nouveaux postes au sein du gouvernement.
La nouvelle composition comprend désormais 34 membres dont un Premier ministre et 25 ministres. Un nombre relativement important pour un gouvernement dont la durée de vie (théorique) est inférieure à quatre mois.
On note l’arrivée de nouveaux ministres à la Jeunesse et les Sports ; à la Santé publique ; au Transport ; à l’Equipement ; au poste de délégué auprès du Premier ministre, au poste de délégué auprès du ministre de l’Intérieur, au secrétariat général du gouvernement, ainsi que deux nouveaux secrétaires d’Etat, l’un aux Affaires étrangères et l’un aux Sports.
On remarquera la création de ce poste de ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur chargé des Réformes, accordé au célèbre avocat Lazhar Akremi, connu pour son sens de la communication et du consensus.
On notera la suppression du poste de secrétaire d’Etat au Tourisme au grand bonheur de Mehdi Houas. Slim Chaker étant devenu ministre de la Jeunesse et des Sports.
On s’interrogera par ailleurs sur ces deux postes de secrétaires d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères. Une explication sera certainement donnée par le Premier ministère.

La nouvelle composition du Gouvernement de transition se présente comme suit :

- Premier ministre : Béji Caïed Essebsi
- Ministre de la Justice: Lazhar Karoui Chebbi
- Ministre de la Défense nationale: Abdelkarim Zbidi
- Ministre de l'Intérieur: Habib Essid
- Ministre des Affaires étrangères: Mohamed Mouldi Kéfi
- Ministre des Affaires sociales: Mohamed Ennaceur
- Ministre de la Culture: Ezzeddine Beschaouch
- Ministre des Finances: Jalloul Ayed
- Ministre des Affaires religieuses : Laroussi Mizouri
- Ministre de l'Education: Taieb Baccouche
- Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique: Refaat Chaabouni
- Ministre du Commerce et du Tourisme: Mehdi Houas
- Ministre de l'Agriculture et de l'Environnement: Mohamed Mokhtar Jalleli
- Ministre des Affaires de la Femme: Lilia Labidi
- Ministre de l'Emploi et de la Formation: Saïd Aïdi
- Ministre de la Planification et de la Coopération internationale: Abdelhamid Triki
- Ministre de l'Industrie et de la Technologie: Abdelaziz Rassaa
- Ministre des Domaines de l'Etat: Ahmed Adhoum
- Ministre du Développement régional: Abderrazak Zouari
- Ministre délégué auprès du Premier ministre: Rafaa Ben Achour
- Ministre délégué auprès du Premier ministre: Ridha Belhaj
- Ministre de la Jeunesse et des sports : Slim Chaker
- Ministre de la Santé publique: Slaheddine Sellami
- Ministre du Transport: Salem Miladi
- Ministre de l'Equipement: Mohamed Ridha Fares
- Ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur chargé des Réformes: Lazhar Akermi
- Secrétaire général du Gouvernement: Mohamed Salah Ben Aïssa
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères: Radouane Nouicer
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre du Développement régional: Néjib Karafi
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture et de l'Environnement chargé de l'environnement: Salem Hamdi
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie et de la Technologie chargé de la Technologie: Adel Gaaloul
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'éducation: Hassan Annabi
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères: Khemaies Jehinaoui
- Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports chargé des Sports: Meriem Mizouni Cherni

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

sebsi
| 11-07-2011 14:04
C'EST SEBSI ET MEBAZZA QUI DEVAIENT PARTIR. CES DEUX VIEUX DICTATEURS DU FAUTEUIL SONT DANS LE SYSTEME DEPUIS PLUS DE 50 ANS ILS N'ONT AUCUNE DIGNITE. SEBSI NE FAIT QUE MENTIR, EN ARRIVANT IL AVAIT PROMIS 40 000 EMPLOIS POUR LES JEUNES DIPLOMES, RIEN N'A ETE REALISE. AUJOURD'HUI APRES SA TOURNEE AU KOWEIT ETC.. IL SE CACHE DERRIERE SON PORTE PAROLE POUR ANNONCER QUE LE KOWEIT EST DISPOSE A RECRUTER 20000 PERSONNES A CONDITION QU'IL MAITRISE L'ANGLAIS. IL EST CLAIR QUE SEBSI SOIT IL SE MOQUE DES TUNISIENS SOIT IL EST ATTEINT DE MALADIE IL EST DONC INAPTE POUR ASSURER LES FONCTIONS DE 1er MINISTRE VU SON AGE, IL DOIT DONC PARTIR. IL FAUT QUE SA DIGNITE ET SA FAMILLE LE CONSEILLENT DE PARTIR. RESTE ACCROCHE AU POUVOIR SIGNIFIE QUE NOUS AVONS A LA TETE DU PAYS DES PERSONNES QUI N'ONT AUCUNE DIGNITE. CES DEUX VIEUX NE VEULENT PAS QUITTER NON PAS POUR SERVIR MAIS POUR SE SERVIR. SEBSI DISAIT LORS D'UNE DE SES CONFERENCES QU'IL REGRETTAIT DE NE PAS AVOIR EU LE COURAGE DE DIRE A BOURGUIBA QU'IL DEVAIT PARTIR PARCEQU'IL ETAIT DANS UNE INCAPACITE DE DIRIGER. JE PENSE QU'AUJOURD'HUI SEBSE DOIT AVOIR LE COURAGE ET LE DIGNITE DE SE DIRE A LUI MEME DE PARTIR PARCEQU'IL EST DANS L'INCAPACITE DE DIRIGER.

leila
| 04-07-2011 13:57
ou est ma contribution? Elle ne porte en elle rien de désobligeant ou portant atteinte à quiconque.. alors pourquoi BN, fait elle de la censure? devrait-on se poser des questions?

Réponse : nous sommes une petite équipe, il nous est donc parfois impossible de modérer les commentaires en temps réel. Merci de votre compréhension.

SBZ
| 04-07-2011 12:37
on a tout simplement répondu aux attentes des mains invisibles

Lilou
| 04-07-2011 12:12
Que BN soit pro AFEK, se n'est pas une nouveauté, tout le monde le sait.. et tou le monde s'en fout dans la mesure ou AFEK est déjà grillé et n'aura aucun avenir,mais qu'il soit contre UGTT, ENNAHDHAet le POCT cela mérite d'être salué dans la mesure ou la grande majorité des tunisiens le sont et de plus en plus.. surtout quand TV7 et Canal21 sont des organes officiel d'Ennahdha et de l'UGTT et qui si la tunisie à pris autant de retard et est dans une situation aussi difficile s'est bien à cause des ses organisations, soucieuses seulement du pouvoir à tout prix même contre l'intérêt de notre pays.. Alors qu'au moins un média soit de l'autre coté de la barrière cela n'est pas si mauvais et permet un équilibre. L Akremi est un ancien fonctionnaire et à même été au Ministère de l'intérieur un certain moment de sa carrière, je suis déçue de le perdre comme opposant indépendant, le seul problème dans ce remaniement et qui n'est pas des moindres, c'est Salem Miladi ????? comment BCE à put être si mal inspiré pour le nommer??? S Miladi était l'homme de l'ombre et des dossiers de Abderrahim Zouari, l'homme qui accomplissait toutes ses instructions et qui organisait tous les dossiers douteux (de notoriété publique dans le ministère et ailleurs). il est partis sous la pression pour être loin des dossiers et le voila de retour Ministre juste le temps qu'il faut pour faire le ménage?? A Zouari doit être super content dans sa cellule ... Qui a conseillé BCE pour cette nomination? Quelle relation avec le Ministère du transport? Pourquoi lui en particulier? et pourquoi une décision si hâtive? qui a mis la pression sur BCE? autant de question qui méritent réflexion et enquête de la part des journalistes!!!!

fakir
| 04-07-2011 10:40
1/ lazhar akremi ministre délégué auprès du ministre de l'intérieur chargé des réformes, cela veut dire que le ministre de l'interieur est son chef hierarchique autrement dit toute réforme proposé par M. akremi doit avoir l'accord du ministre de l'interieur! donc pourquoi ce salaire en plus dans le gouvernement, si c'est le ministre de l'interieur qui décide de l'accéptation de la réforme ou pas ? autrement dit pourquoi on n'a pas rattaché ce nouveau ministre au premier ministre et non au ministre de l'interieur ? Réponse : c'est un remaniement purement politique et non pas un changement, surtout qu'il précéde la visite de M. essebsi au Qatar
2/ Qui est ce khemaies jehinaoui ?
et qu'est ce qu'il a occupé en 1996 ?
3/ Pourquoi deux secrétaires d'Etat auprès du ministre des affaires étrangéres, donc un salaire en plus ?! surtout pour un gouvernement de transition !!!
4/ Qui est ce Mohamed Ridha Fares ? et quelle est sa relation avec le RCD ?
5/ Toutes ses questions vont trouver leurs réponses dans les jours à suivrent, par M. essebsi j'éspére !

fakir
| 04-07-2011 07:39
lorsqu'on a limogé M. rajhi de son poste M. essebji a dit que M. rajhi n'est pas du domaine (sécurité) et qu'il se léve tard !!!
j'éspére que M. le premier ministre a vérifié que M.lazhar akremi est du domaine ! et qu'il se léve tot le matin pour aller à notre chèr minitére de l'intérieure !!!

vipère à corne
| 03-07-2011 12:25
C'est que les femmes font partie de l'environnement,mais dans nos villes l'environnement est pollué,et on est entrain de nettoyer.Mais dans nos campagnes l'environnement est propre mais là les femmes sont occupées à traire les vaches et les chèvres et à préparer la "tabouna"!

Mohamed 2
| 02-07-2011 16:31
Un gouvernement destiné apparemment à une très longue transition. Il ne manquerait que Abdelaziz Mzoughi, qui n'a pas été encore primé pour ses efforts médiatiques.

patriote
| 02-07-2011 15:09
essid maintenu dans son poste pourtant son rendement est nul, pourtant il assume une responsabilité dans les évenements de metlaoui, autre chose essebsin aurait du faire participer les partis( non du gauche parcequ'ils ont avalé l'instance des reformes) dans le constitution du gouvernement;

mabrouk
| 02-07-2011 12:18
C'est normal que chaque fois vous perdez des places dans le classement continuez comme sa pro AFEK et les MABROUK et contre UGTT POCT MARZOUKI ET NAHDHA

A lire aussi

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a

20/11/2018 20:05
2

Plusieurs internautes ont relevé, ce mardi 20 novembre 2018, des difficultés à accéder à leurs

20/11/2018 17:42
1

L’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de Sfax relevant de l’Utica a

20/11/2018 16:46
3

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi a présenté, ce mardi 20 novembre 2018, ses excuses auprès

20/11/2018 15:50
16

Newsletter