alexametrics
Dernières news

Ben Ali : je refuse de devenir un objet de récupération politique

Ben Ali : je refuse de devenir un objet de récupération politique

 

Conformément à ce qu’il avait annoncé la veille, Mounir Ben Salha, avocat de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali, a publié, le 15 mai 2019, le texte d’une lettre attribuée à l’ancien chef d’Etat avec une photo récente.

 

Zine El Abidine Ben Ali affirme dans cette lettre que les rumeurs concernant son état de santé ont impacté son entourage et sa famille. Il a ajouté qu’il refuse que sa personne devienne un objet de récupération et d’investissement politique.

« Je suis la situation de mon pays comme chaque Tunisien qui ne peut que souhaiter le meilleur pour sa nation et je ne crois pas que le temps soit propice à la surenchère. Les Tunisiens doivent protéger leur pays et le sauver de sa situation économique critique. J’ai eu la chance d’assumer la responsabilité nationale de conduire la Tunisie et l’on se présentera devant Allah et devant l’Histoire pour être jugés, avec ce qu’on a réalisé et ce que nous n’avons pas réalisé. Mais nous n’avons pas surenchéri, quand nous étions au pouvoir, par rapport à ceux qui nous avaient précédés et nous n’avons pas cherché à utiliser le passé pour justifier la légitimité de notre présent en ce temps-là », a écrit l’ancien président.

« Je suis avec vous de tout mon cœur avec tout ce que je peux faire pour le bien de la Tunisie que nous avons servi avec sincérité et honnêteté durant 50 ans et nous n’avons pas marchandé avec son indépendance, sa souveraineté et le droit de son peuple à la croissance et au développement », a-t-il poursuivi.

« Je remercie tous les Tunisiens et les Tunisiennes dont j’ai reçu des milliers de lettres d’amour et de respect en souhaitant à mon cher peuple de dépasser les difficultés et à la Tunisie la stabilité, le progrès, et le développement et soyez sûrs que je reviendrai avec la volonté d’Allah », a conclu Zine El Abidine Ben Ali.

M.A

 


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (45)

Commenter

Alec
| 16-05-2019 13:18
La tunisie a beaucoup regresse depuis le depart de l'autocrate eclaire qu'etait l'ancien president Ben Ali. D'ailleurs c'est pareil pour tous ces pays arabes qui ont connu le primptems arabe. Et cela se voit aujourdhui a plusieurs niveaux : manque de confiance des investisseurs, image abimee du pays, un incivisme, intolerance a l'egard de l autre...
Si tous les peuples aspirent a la liberte et a la democratie, ces valeurs essentielles ne doivent pas etre devoyees.

Foued
| 16-05-2019 07:21
Rendre les billions de dinar au peuple tunisien espèce de voleur.

Foued
| 16-05-2019 07:20
Rendre les billions de dinar au peuple espèce de voleur.

Aldo
| 16-05-2019 07:05
Franchement , '? est trop lourd comme feuilleton , il n est pas dans le sens positif , la TUNISIE a pas mal de soucis sociaux , à rajouter les jeunes qui n ont rien , chômage délinquance etc etc ,ce feuilleton n encourage ,qu' à empirer les choses (( point de vu personnel ))

Fehri
| 16-05-2019 01:38
Cette lettre me donne envie de vomir

ourwa
| 16-05-2019 00:49
Je ne répondrai pas à Léon, min les soudards de Tounis Al Awfiya et apiculteur génial de son état qui ne cesse de traire des mouches, croyant qu'elles sont des abeilles; chacun fait son miel de ce qu'il élève... Or - et ne croyez pas que je tente de jeter de l'huile sur le feu- or donc, je trouve votre réaction aux propos de notre seigneur des mouches très virulente, mais justifiée, certes. Mais est-ce une raison de parler de la mort d'un homme encore vivant et que beaucoup continuent à chérir, fut-il pour nous autres un véritable cauchemar quand il écrasait par ses méfaits, ses escroqueries, son totalitarisme, sa répression, ses mensonges tout un peuple ? Et puis ensuite à quoi servirait le macchabée de ben ali rapatrié au bled? Ses adeptes iraient-ils voter pour un mort? Remarquez, à ce propos, on a vu voter des morts, on a même vu des morts faire des dons...mais voter pour un mort, on n'a jamais vu ça et je vous dirais que vous aviez raison si vous pensiez qu'en Tunisie on est capable de tout...Comme l'Algérie, d'ailleurs, qui a voté pour 5 ans un énième mandat présidentiel au bénéfice d'une momie...une momie qui bouge encore, je vous assure, il a même les yeux ouverts. Mais un mort?...Bref, s'il fallait rapatrier ben ali, c'est vivant qu'il doit rentrer, avant les élections et avant la clôture des candidatures...Il aurait ainsi le pouvoir, de par sa simple présence, de balancer à la décharge tous les partis destouriens, Rcdistes, tahyatounistes, nidaïstes... Un grand coup de balai et l'on se verra, sur la scène politique, deux entités majeures, ben ali d'un côté, les islamo-fascistes de l'autre. Autant devoir choisir entre la peste et le choléra, me direz-vous. Certes, mais que les Tunisiens se démerdent, car en guise de m...de, ils en connaissent des tonnes, ils en ont produit un plein pot en octobre 2011, un tonneau en 2014, un wagon plein à raz-bord en 2018... A croire qu'ils adorent ça, car actuellement, ils font semblant de se boucher le nez, en se plaignant de la situation du pays...tout en gardant la tête plongée dans la fosse septique...Trois mille ans d'Histoire, trois mille ans de culture...pour en arriver là? C'est logique, puisque nous avons affaire aujourd'hui à un peuple qui marche à reculons, les yeux braqués sur un passé ô combien magnifié et le dos tourné vers un avenir plus qu'hypothétique, "incertain", mystérieux puisqu'il appartient à "alghayb", à celui qui vous savez... Nous sommes très nombreux, de + en + nombreux à n'avoir pas choisi d'être enfermés dans cette auberge, mais nous avons la sale impression de ne pas pouvoir en sortir... Tout compte fait, retour de ben ali, mort ou vivant, les Tunisiens ont déjà intégré, depuis fort longtemps, l'habitude de faire des omelettes avec les mêmes oeufs pourris...Quelle foutue époque!

Arrêtez cette mascarade...!!!
| 15-05-2019 22:51
Ben Ali pleure ses larmes de crocodile. Il sait qu'il est déjà cuit et que les tunisiens propres et sincères l'ont déjà vomis pour avoir trahi ce peuple et volé son argent et ses biens...! S'il retourne en Tunisie, tous les scénarios de haine, de vengeance et de flagellation lui seront réservés...!!! Un président qui trahi et vole son peuple n'aura pas de place au paradis et la vie en Tunisie vaut mille fois mieux que les "châteaux-prisons" des ben Salman...!!!

EL OUAFFY Y
| 15-05-2019 22:13
Il est sure ce qu'il dit ,il a été mainte fois inviter de reprendre une autre fois le pouvoir, certains hauts chefs d'Etats ont lui proposé d'assumer une autre fois le pouvoir car ils ont jugé que ce président avait géré le pays avec efficacité ,comme il été très vigilent envers les extrémistes et depuis son lâchage du pouvoir en 2011 le terrorisme a abattu record et le méme les pays les plus sécurisés ont été victime de ces sectes impitoyables .
J'ai la certitude que le peuple Tunisien c'est le seul de juger la gestion de cet homme qui avait sacrifié pour la continuité de L'Etat et la dignité du peuple s'il avait assuré le pouvoir à bras de fer avec certains hypocrises il avait raison et qu'il n'a pas de choix
malgré les dépassements dangereux par certains il n'a jamais procédé à la liquidation physiques et on pourra le constater pas d'attentat politique durant sa règne .
Je me demande pourquoi la majorité des présidents ont apprécié Ben Ali de l'homme de pouvoir mais certaine minorité le qualifier du dictateur ? ? ? ? .

URMAX
| 15-05-2019 21:18
... sont de simples suiveurs.
Des individus sans constantes, qui se contentent, alors, de suivre une idole, dont ils se delectent des miettes que le maitre veut bien leur laisser.
...
ILs font cela "par interet personnel", sinon pour quelle raison suivraient-il un homme ayant fait du mal a sa Mere Patrie ?
...
Nationalisme ? Niet !
Fierte d'appartenance a la Tunisie ?
Nada !
Quand on jette des fleurs a un voleur de l'Etat justiciable, on encourage donc telle pratique !
Cordialement

Microbio
| 15-05-2019 20:37
A mon humble avis..
Basant sur ses compétences en matière de rhétorique, de ses hauts diplômes scolaires et d'une carrière indescriptible dans l'armée, je n' ose pas croire qu´il peut écrire Souret Elfàthà tout seul, pour ne pas dire qu´il peut écrire une telle lettre. On peut lui confier probablement la direction d´ une maison de vieillards...
J'ai entendu dire que les demandeurs d'asile en Arabie saoudite - également pour les vieillards - bénéficient, grace à l´engagement du roi Salman bin abdulaziz (Taouala Allah 3oumrah!), d´un support de formation littéraire très fort, pour que chaque refugié puisse écrire sa bibliographie et vanter la grande classe du pays d'asile à travers le monde..

SAHHA SCHREBITKOUM !

A lire aussi

Trois membres de l’IVD ont adressé lundi 20 mai 2019 une mise en demeure à la présidente de

22/05/2019 13:52
0

Le secrétaire général de Tahya Tounes Selim Azzabi a reçu, ce mercredi 22 mai 2019 au siège du

22/05/2019 13:44
0

Les membres de la commission parlementaire des finances ont accepté aujourd’hui, mercredi 22 mai

22/05/2019 13:16
0

Pour effectuer les rites du pèlerinage à la Mecque pour cette année 1440 de l’hégire, il faudra au

22/05/2019 12:56
1

Newsletter