alexametrics
Dernières news

Béji Caïd Essebsi : Je n’ai pas eu le temps d’examiner les noms proposés pour le remaniement ministériel !

Béji Caïd Essebsi : Je n’ai pas eu le temps d’examiner les noms proposés pour le remaniement ministériel !

Le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi a tenu, ce jeudi 8 novembre 2018, une conférence de presse au Palais de Carthage afin de présenter sa position vis-à-vis du remaniement ministériel effectué par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, le 5 novembre 2018.

 

Le président de la République a souligné que sa fonction principale était de garantir le respect de la Constitution. Il a indiqué, également, qu’il suit les émissions dans les médias et voit que les choses « vont dans la mauvaise direction » car le président de la République est vu comme étant « un facteur entre le gouvernement et le Parlement » et que cela est un dépassement des limites.

 

Béji Caïd Essebsi a, en outre, déclaré qu’il n’a aucun différend avec Youssef Chahed puisque c’était lui qui l’a désigné à la tête du gouvernement grâce à « ses qualités ». Et d’ajouter qu’il n’était pas sur le même piédestal que le chef du gouvernement et que le statut du chef de l’Etat doit être respecté. « Je suis au dessus de tout le monde. Je ne suis pas Béji Caïd Essebsi, je suis le président de la République ! », a-t-il précisé.

 

Le chef de l’Etat a, par ailleurs, affirmé qu’il n’a pas eu le temps d’examiner les noms proposés par le chef du gouvernement pour le remaniement ministériel d’autant plus qu’il existe des noms qu’il ne connait même pas. Il a, dans ce sens, indiqué qu’il refuse cette démarche précipitée et qu’il doit être informé par toutes les décisions prises par le chef du gouvernement. Cependant, le chef de l’Etat n’a pas adressé une correspondance au Parlement et n’a jamais dit qu’il allait bloquer la prestation du serment des nouveaux membres du gouvernement.

« Certaines autorités sont en train d’œuvrer pour retirer la confiance au chef de l’Etat. Je leur dis que je ne m’attache pas aux postes. Si nécessaire, je quitterai malgré ma légitimité électorale » précise Béji Caïd Essebsi.

 

Rappelons que la présidence de la République a déclaré que le chef de l’Etat refuse la démarche adoptée par le chef du gouvernement pour le remaniement ministériel.

« Le président de la République refuse la précipitation et la politique du fait accompli. Youssef Chahed n’a pas consulté le président de la République à propos du remaniement ministériel, il l’a juste informé à une heure tardive cet après-midi, d’autant plus que la liste qu’il lui a présenté aurait été changée », avait indiqué Saïda Garrache, porte-parole de la présidence de la République.

 

B.L

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (20)

Commenter

Amilcar
| 09-11-2018 13:22
C'est du marchandage de souk. De marchands de tapis des sois - disants politiciens qui n' ont rien de stable et de consistant, qui tournent la veste sans remors ni regrets au dépends de la moralité de la mission que la majorité du peuple leur à donné. Ils trahissent sans vergogne en faisant fi de leur promesse en se jouant de la crédulité du peuple!
@ Bachhus vous avez résumé la situation.. Le parlement est détenu par les khwenjias majoritaires! Au début c' était Nidaa majoritaire..Cela.a changé à cause de Bce et du fils à son père qui aurait dû être dégagé par Nidaa même et réélire démocratiquement un nouveau chef de parti! Reconstruire sur une base solide afin de préserver cette mince avance ! . Consolider et augmenter son avance.. Les khwenjias ne seraient jamais majoritaires.. Toutes ces combinaisons factices et illégales se font en dehors et au dessus du peuple crédule qui ne réagit point et laisse faire..

Nous avons crû en Chahed mais il est tombé dans le panneau des islamistes. Nous avons émis.des avertissements pour qu ' il n' accepte pas le deal des islamo-fascistes.. Il aurait dû démissionner et se constituer un parti dans l'honneur et la dignité.. Le peuple lui était acquis.. Nous aurions balayé les islamo-fascistes du revers de la main! .

Il s' est avéré comme les autres! .. Cette politique Tunisienne ne ressemble à rien un jour c' est l' enchantement et un autre c' est une alliance avec l' adversaire et même l' ennemi d' hier..! Aucune logique, aucune dignité! ..
C' est à vomir!

Continuez à vous associer avec les islamo-fascistes et à contribuer par votre lâcheté à couvrir des crimes et des dossiers obscurs pour assouvir vos petits intérêts personnels..

Mais le jour où le peuple se réveillera , je ne donnerai pas cher de vos babouches!



Le patriote
| 09-11-2018 10:27
Il doit informer le Syndicat des journaliste qui transmet l invitation a ses adherents pour accrediter ceux qui doivent se rendre pour les representer a la conference de presse du president qui ne doit en aucun cas le faire seul.
Il est d une urgence extreme de debloquer l instauration de la cour constitutionnelle et BCE et Ghannouchi peuvent le faire,la question est :est ce qu ils le veulent vraiment..?la reponse est simple ils ne le souhaitent pas..mais la situation est en train de changer avec l avenement d une grande coalition autour de Youssef Chahed qui va lever et demolir plusieurs barrages et retablir la credibilite de l ARP..Youssef Chahed semble avoir choisi le chemin realiste et Beji Caied Essebsi semble s accrocher au fauteuil et continue a depasser ses prerogatives par ses manoeuvres politiciennes d un autre age...Pourvu que ses proches et ses conseillers l aident a changer son logiciel qu il traine depuis plus de 30 ans...seuls les idiots et les imbeciles ne changent pas.

Abir
| 09-11-2018 09:54
Dites nous monsieur le président,si vous êtes mis d'accords avec votre chef du gouvernement pour abattre ce pays !

Bacchus
| 09-11-2018 08:40
@Le patriote : C'est l'ARP qui bloque l'instauration de la Cour Constitutionnelle et non BCE du fait, que celle-ci a programmé à calandres grecques la désignation des 4 membres de cette Cour. @Sassi : Cette conférence est plus qu'utile, elle a clarifié certains faits à l'opinion publique. @Khadija : Ce n'est pas au Président d'écarter son fils du Nida, mais à la majorité des 89 élus du Nida de le faire au lieu de déserter leur groupe parlementaire. @Mourad : Ce n'est pas le Président de la République de faire ça, mais au peuple par le biais des urnes.

Bristol
| 09-11-2018 07:51
L'ado d'abord qui fait office de chef du gouvernement. A sa place une souris démissionner ais, tellement il l'a écrasée, humilité même.
Ensuite, et par ricochet les nahdaouis qui en bons opportunistes sont en train de se servir.
Mais si j'ai un reproche à faire à Mr le Président, un rappel plutôt. C'est que de tous les tunisiens, Bourguiba était le seul NON-DEMOCRATE. Il savait ce qui était bon pour la Tunisie.

Citoyen
| 08-11-2018 22:06
On es tombé trop bas. De nouvelles élections s'imposent. L'un a mal vieilli et a fait hara kiri à son Parti. L'autre a fait preuve de traîtrise et aurait dû démissionner depuis le début et non pas s'allier aux frères.

DHEJ
| 08-11-2018 21:50
Sauf une:


S'adresser à l'ARP par respêct au peuple et ses élus!!!

Mourad
| 08-11-2018 21:39
Vous êtes un homme intelligent il est vrai, vous le dites vous même et vous le reconnaissez. Il demeure que votre plus grave erreur restera ce concensus ou cette alliance avec le parti criminel islamiste. Vous dites que pendant 30 années vous rencontriez monsieur Habib Bourguiba, paix à son âme tous les matins. Ma pensée est la suivante: Avez vous une seule fois eu l'idée de revoir les vidéos du grand Bourguiba et notamment celle où il parlait des kwanjias, comment il les avait décrit et à quels animaux il les avait comparé. J'espère votre excellence Monsieur le président de la république Tunisienne, que ce modeste post vous sera transmis et, svp ne laissez pas notre cher pays entre les griffes de ces féroces carnassiers sans âme. Vous devez bien cela au peuple Tunisien qui a voté pour vous dans sa majorité et que ennakba fait crever de faim ....

mansour
| 08-11-2018 19:06
Youssef Chahed met son engagement politique de chef du gouvernement pour mériter la confiance des islamistes frere musulmans d'Ennahdha

khadija
| 08-11-2018 19:05
D'ailleurs il a eu la lucidité d'écarter son fils de la liste des législatives de 2014. On ne peut plus maintenant jouer les prolongations...

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter